Accueil > Evénements >

Protestations devant le siège de la Direction de l’Education Nationale

dimanche 8 décembre 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Près de 500 manifestants pour la plupart des adjoints de l’éducation se sont rassemblés ce dimanche devant le siège de la direction de l’éducation nationale de la wilaya de Sétif pour réclamer l’annulation de l’organisation d’un concours d’évolution de carrière.

Les adjoints de l’éducation considèrent que ce concours ne leur rend pas justice et qu’en dépit du rôle joué par les adjoints aussi bien sur un plan administratif qu’éducatif, ce corps n’est pas reconnu à sa juste valeur par la tutelle. Ces adjoints estiment qu’ils souffrent d’une absence totale d’horizons et de perspectives d’évolution de carrière en raison de la non-valorisation du métier et de leurs conditions socioprofessionnelles déplorables.

Les manifestants réclament la reclassification de ce corps et la progression vers les nouveaux grades sans passer par ce concours jugé injuste.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°210496 :
tal’3oum profs d’université wa khlas
rassbouma :
injuste parce que on est nul
Eraser :
Pourquoi ne pas être direct et poser franchement le problème. Je considère que ces gens sont victimes de la hogra(injuste) du au disfonctionnement de la fonction publique et aux arrogants bureaucrates. Il faut augmenter les salaires de ces malheureux gens en rapport de ce qui est fait pour les enseignants et les intégrer complètement dans la normale. C’est rigolo et honteux à la fois de demander à un homme dont la tête est complètement grise par l’âge de passer un concours. C’est toujours la médiocrité et les gens médiocres qui règnent dans ce bled ou les coups de pousse (pistons) font la loi. Il serait sage de ne rien imposer, débattre et fixer les règles pour des situations conflictuelles pour le futur et non pas pour le passé. Il faut permettre aux gens intéressés de faire des stages de recyclages pour améliorer leurs situations professionnelles et éventuellement leurs statuts sociaux. Encore une fois, cessez de pointer des concours bidons aux yeux de tout le monde où le piston, bni3amiss, (...)
Commentaire n°210506 :
la bataille du pain, de lhuile, du café est ouvérte. viva les verts, viva algeria.
Commentaire n°210518 :
peuple méprisé, peuple m’hagore, par les bureaucrates, c’est injuste.
hamdi mosbah :
C’est l’incompétence qui les font fuir loin d’un concours car la majorité ne sont pas apte à instruire nos enfants.Ils ont détruit plus de trois générations ces vauriens qui profitent sur nos fils pour y gagner plus et sans se fatiguer avec leurs grèves répétés.Que l’état prend ses responsabilités et arrete ce massacre qui perdure et ne doit laisser aucun s’imposer à ses directives et cela une fois pour toute.
prof :
Mr HAMDI ce n’est que l’ignorence qui vous fait parler, enseignez une fraction de seconde et vous saurez ce que c’est... ce n’est que juste valeur de nous accorder plus de faveurs, vous qui ne supporter vos propres enfants même pas pour le week end. vous priez dieu pour une reprise rapide des cours. vous pouvez au moins nous remercier comme gardiens de vos eeeeeeeeeeeeenfants.Vous voyez cher Monsieur vous ne valez pas mieux que ces profs qui vous dérrange.
Commentaire n°210640 :
Mais ou allons nous avec tout ca ??? Ils demandent et demandent et demandent...A chaque fois qu’une listes de demandes est acceptees, ils en sortent une nouvelles...Toujours a hausser la plafond des demandes. Je convient, que les employes de l’enseignement etaient defavorises point de vue salaire, mais ca nest pas seulement en algerie, et ca n’est plus le cas. Le secteur de l’education doit imperativement changer de strategie de paiement, il faut adopter une strategie de recompense liee directement au rendement de l’instructeur ou de l’enseignant.Plus particulierement liee aux resultats des eleves dans les differentes epreuves, (organisees par une direction unique biensur). Plus tu travaille plus tu va gagner.Moin tu travaille moin tu gagnera.Voila. ils restera seulement les gens vraiment capable de meriter l’honneur d’etre nome enseignant, non pas beznassi. On en a assez de la demagogie du partie unique. Si vous n’aimez plus votre travail, Alors changez de travail, mais n’utilisez pas (...)
Commentaire n°210655 :
@prof vous etes gardiens de nos enfants ???? laissez moi rire haut et fort vous avez detruit nos enfants vous en avez fait vos otages le niveau a baisse a cause de vous. Le gain facile vous a tourne la tete au point d’oublier vos responsabilites envers vos eleves La maniere d’enseigner d’un prof au niveau de l’etablissement est differente que quand il donne des cours de soutien.Il y’a des annees de ça les eleves qui avaient besoin de cours de soutien ce sont ceux dont le niveau scolaire etait bas mais maintenant c ’est toute la classe qui s’adonne a cette pratique c’est honteuxxxxxxxxxxxxxxxxxx.Et ces memes profs quand ils veulent revendiquer une hausse de salaire bien sur ils sacrifient ces pauvres eleves pour avoir gain de cause mais en meme temps eux ils assurent leurs arrieres puisque ils continuent a donner des cours de soutien tout en faisant la greve.@Prof si vous etes prof pourquoi avoir chosi ce metier si vous le trouvez ereintant il fallait faire autre chose au lieu de vous (...)
Commentaire n°210710 :
Ici je trouve beaucoup de personnes qui sont arrogantes et elles sont aussi en hors-sujets. Tout le monde est contre les grèves récurrentes des enseignants de tous les cycles, l’université y comprise. Mais ici il faut comprendre seulement qu’il y’a des gens qui font les mêmes travaux que d’autres et ils ne sont pas payés de la même manière. (Deux poids deux mesure ou double standard) La discussion sur les enseignants c’est une autre chose.
Commentaire n°210729 :
La vache laitière Algérie, tout le monde veut la téter, sans fournir le moindre effort. Tout le monde se plaint de ne pas avoir eu ses droits alors pour le devoir, nul ne s’en soucie. Les châtiments corporels exercés de manière systématique à l’égard de nos bambins, nul n’en rend compte. Les collèges, en particulier, deviennent de véritables pénitenciers pour nos enfants, en raison d’absences d’activités sportives, culturelles et lucratives d’où les chahuts quotidiens des élèves envers les enseignants et les surveillants. L’éducation ? A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons...
SN :
C’est tout à fait normal de faire passer des examens et des concours à tous ceux qui souhaitent évoluer dans leur carrière.On ne passe pas d’un poste d’adjoint d’éducation à un poste de surveillant général sans passer par des formations , examens écrits,oraux et de pratique(normalement),après fi bled Mickey tout est possible.Bien sûr qu’ils ont le droit à une augmentation de salaire,mais pas à une évolution de carrière sans passer par des vrais concours !Si j’étais ministre,je ne céderais pas là -dessus

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus