Accueil > Evénements >

Fermeture des marchés à bestiaux et interdiction de déplacer les animaux sans autorisation vétérinaire

lundi 4 août 2014, écrit par : Boutebna N.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelwahab Nouri, a annoncé dimanche à Sétif la mise en œuvre par son département de deux mesures exceptionnelles portant interdiction du déplacement des animaux sans autorisation vétérinaire et la fermeture de tous les marchés à bestiaux du pays pour éviter la propagation de la fièvre aphteuse.

Dans un point de presse, tenu au siège de la daïra de Bir El Arch en présence des autorités locales, M. Nouri a affirmé que cette maladie-dangereuse et contagieuse est préjudiciable au cheptel du pays et à l’économie nationale".

Jusqu’au jour d’aujourd’hui, dimanche, le ministère de l’Agriculture a enregistré l’apparition de cette maladie dans les wilayas de Sétif où les premiers cas ont été enregistrés en juillet à Bourzam, dans la commune de Bir El Arch, à Batna, à Bouira, à Médéa, à Bejaia, à Tizi ouzou, à Constantine et à Khenchela. Les efforts visent à empêcher la propagation de la maladie vers d’autres wilayas.

Le ministre a regretté l’attitude jugée-irresponsable" de certains maquignons et éleveurs qui ont introduit à partir d’un pays voisin des vaches malades sur le marché national en dissimilant l’infection, ce qui a provoqué la propagation de la maladie.

Affirmant la disponibilité de son département à augmenter les quantités de vaccin fournis, M. Nouri a estimé que sans les mesures préventives prises jusque-là, la situation aurait été catastrophique pour l’économie nationale.

Il a en outre appelé à la mobilisation de tous éleveurs, maquignons, responsables et vétérinaires, ainsi que l’intensification des contrôles routiers pour empêcher la propagation de la maladie à d’autres régions saines.

Le ministre a inspecté la localité de Bourzam où est apparue la maladie pour la première fois. Il s’est notamment entretenu avec des gendarmes en poste sur un barrage routier dressé sur la RN n°5 les exhortant à intensifier le contrôle des déplacements des animaux.

Plus de 400 cas d’infection de bovins par la fièvre aphteuse ont été enregistrés au cours des derniers jours dans la wilaya de Sétif où 15.000 bovins ont été à ce jour vaccinés sur un cheptel bovin total de 130.000 têtes.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus