Accueil > Evénements >

Mise au point de nouvelles techniques de relevé du patrimoine architectural et culturel

mercredi 8 octobre 2014, écrit par : Boutebna N.

Une équipe de chercheurs spécialisée dans la Géomatique du laboratoire d’Architecture Méditerranéenne de l’Université Setif1 menée par le Pr. Hamza Zeghlache a mis au point de nouvelles techniques de relevé du patrimoine architectural et culturel.

Usant des nouvelles technologies de l’information et de communication, et de la photographie panoramique, l’équipe de chercheurs du laboratoire peut maintenant restituer l’integralité des sites concernés en utilisant la « structure from motion -SFM », une technique faisant appel aussi bien au montage photographique qu’au balayage au rayon laser LASER SCAN, produisant ainsi une image en 3D si utile aux chercheurs spécialisés dans la restauration, l’étude et l’archivage des sites étudiés. Cette technique consiste à transformer l’image physiologique rétinal 2D en 3D qui par la physionomie de l’œil est prise en charge par les connexions corticales bidirectionnelles . Cette technique présente un avantage certain car elle permet un relevé des structures physiques du patrimoine (dont certains aspects telles que les détériorations non visibles à l’œil nu) ; en vue de leur protection et restauration.

Cette étude s’effectue dans le cadre d’une coopération associant les chercheurs du laboratoire d’architecture méditerranéenne et une équipe de chercheurs de l’Afrique du Sud dirigée par le Pr. Emérite Ruther Heinz du département de Geomatics de l’Université de Cape Town que la mission à été accomplie.

Par cette technique, cette dynamique équipe universitaire du département architecture a réussi à s’élever au delà du relevé traditionnel base sur la topographie optique ou l’arpentage classique.

Les deux équipes ont testé et utilisé ces nouvelles techniques avec succès sur la reconstitution du village berbère de montagne LEMZIYEN a Beni Ourtilane et la ville romaine de Djemila.

Les résultats ont fait l’objet d’un workshop tenu le 28 septembre dernier sur la géomatique appliquée à l’architecture et au patrimoine culturel avec la participation des étudiants et des architectes du secteur du ministère de la culture venus de Constantine, Souk Ahras, Alger et Batna.

Il est à noter que le département d’architecture de l’Université Sétif 1 offre à partir de cette année 2014 /2015 une formation de Master académique en Géomatique Appliquée à l’Architecture et à l’Aménagement Urbain ; une première en Algérie .

L’une des principales recommandations du workshop est la création en Algérie d’un centre de documentation du patrimoine architectural et culturel dans la zone du Maghreb en partenariat avec la division de Géomatique (geomatics) de l’université de Cape Town (Afrique du sud).

Cette initiative ne peut être que louable et impérative pour la sauvegarde du patrimoine architectural et culturel très riche de notre pays.




Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Gomez :
C’est certainement une bonne initiative qui est à encourager, cependant il ne suffit pas de faire un laser scan et espérer que notre richesse patrimoniale retrouve son lustre d’antan. Tous nos monuments sont à l’abandon et en proie aux pillages. Ça m’a fait malheureusement de la peine de voir la lente et horrible agonie d’endroits autrefois splendides. Un véritable scandale, la honte, lamentable, quand on se souvient de toute la beauté et la noblesse de ces sites, comment ils étaient et ce qu’ils sont devenus. On devrait tous etre indignés par ce laissez-aller. Durant le mois d’Aout, j’ai été voir pour voir le match ESS-Esperance de Tunis. J’ai donc profité pour passer 3 nuits et visiter un peu la ville les sites Romains. Ça m’a fait de la peine de voir l’état piteux dans lequel ils étaient. J’ai eu l’occaz de visiter le monument de Scipion l’Africain. J’ai demandé à quelques passants de m’indiquer le chemin. Personne ne semblait connaitre l’endroit. Un seul a pu m’orienter vaguement. Il m’a dit que (...)
Eraser :
La mise au point de nouvelles techniques est un peu grossier et un manque de respect. http://en.wikipedia.org/wiki/Structure_from_motion Dommage que le niveau de l’université reste encore faible. Ici on discute la technique du SFM, demain ça sera l’impression 3D et ensuite une autre gadjet. Même Paris ou London à 37 giga pixels, google 3d sont devenus obsoletes. on n’est pas sorti de l’auberge
mohammed YAHIAOUI :
Bravo, l’equipe. J’y etais. Je peux temoigner qu’il faisait tres chaud ; travail ardu ; j’ai aussi assisté au workshop. Interessant de voir qu’il se passe des chose en dehors d’Alger ! Pour le pr Hamza Zeghlache, l’infatigable capitaine d’equipe, je suggere d’associer une autre technologie, l’imprimante 3D et vous aurez vos maquettes toutes faites. COOL ! MD. YAHIAOUI, animateur TV
détecteur de mensenge :
Comme toujours il s’agit d’un bluff. Malheureusement, c’est devenu une spécialité de l’université de Sétif 01 .Il y a quelques mois , on nous dit que la faculté des sciences économiques a reçu un trophée à Paris.Renseignement pris , Il s’avère que l’université a été tout simplement arnaqué par une association distribuant des trophées payants chaque année , et comme par hasard ce sont les pays sous-développés qui en sont toujours la proie . Aujourd’hui , le mensonge est trop gros encore. On nous dit qu’une nouvelle technique a été mise au point mais en lisant bien on comprend que c’est seulement un matériel informatique qui a été utilisé pour faire le relevé par des étudiants encadrés par un sud africain, qu’on voit d’ailleurs sur les photos. Cette technique est déjà très ancienne et ne doit rien à nos chercheurs. Point de techniques mises au point donc .L’autre blague est l’existence d’une équipe spécialisée dans la géomatique dans l’institut d’architecture. Ceux qui connaissent le département d’architecture vous (...)
merouche charaf eddine :
a quans un livre sur l’histoire de sétif depuit des siécles jusqua nos jours avec différente population et religions qui en vécu l’époque arabe et bérbére et l’époque bizantine et les romain et les turques et leur coutumes et l’époque coloniale avec des photo .et sétif resemblé a quoi a l’époque musulmane ya til des personnes qui en des informations arquéologique ou des dessin ou d’autre informations en france ou dans le réste du monde ou en algérie .
HAFIZ DJAFFAR :
Excellente initiative, la géomatique est en train de pénétrer tous les domaines qui nécessitent une analyse spatiale. Certes l’entrée de données est laborieuse, une fois la base est complétée on obtient un outil d’analyse très puissant.
Woman :
Bonne initiative à développer et à renforcer : notre pays regorge de sites historiques qui remontent jusqu’à ...la préhistoire en particulier dans notre région de Sétif puisqu’ on a retrouvé des traces d’hommes préhistoriques datant de 2 millions d’années... il faut aller au musée archéologique de Sétif de normes internationales pour en savoir plus long et avoir quelques fils conducteurs sur nos ancêtres à tous Il est temps -et peut-être même urgent - que nos enfants dépersonnalisés et orientés dans un sens unique dès leur jeune âge mais aussi le pays tout entier sachent QUI nous sommes avec notre richesse multiple et notre héritage culturel magnifique.dans sa diversité.. Je me permets de conseiller aux parents de faire un tour avec leurs enfants au musée - à celui -là qui est ici ou à d’autres comme ceux de Cherchell, d’Alger , par exemple d’aller voir le Bastion 23 à Bab el Oued juste au bord de la mer pour voir le fortin turc entièrement rénové ! une perle ! C’est ainsi par la culture et (...)
Amar :
à Merrouche charaf eddine, il y a des écrits sur l’histoire de la ville de Sétif, mais ils n’ont eu la promotion qu’il faut, je peux citer le livre de Karim CHAIBI de Sitifis à Sétif paru en 2010 aux éditions Dalimen, il y a d’autres travaux d’universitaires qui n’ont pas été publiés, tel que le mémoire de magistere en archéologie soutenu à Alger en 2012 d’une certaine Saidi sous le titre دراسة أثرية لمعالم مدينة سطيف. un excellent travail pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de Sétif mais malheureusement ignoré pour ne pas dire méprisé. pour revenir au sujet de l’article, je trouve ce master en géomatique prometteur et très utile pour les futurs travaux de conservation des vestiges et de restauration des quartiers anciens. Je plains certains intervenants qui crachent dans la soupe. en Algérie, on se plaint du sous-développement et en même temps on dénigre toute bonne initiative. il n’y a pas de spécialistes en géomatique en Algérie, et c’est l’occasion d’en former. toute compétence étrangère qui puisse apporter son aide à (...)
Je rêve :
Vous parlez qu’il un petit groupe de personne qui s’acharnent sur chaque sujet...et des éléments constructifs. ..Les leçons de morale, avant de de les donner aux autres, vous les appliquez à vous même.
Commentaire n°227371 :
Ici je ne crache sur rien y compris vôtre soupe. J’ai participé dans de nombreuses discussions, j’ai lu beaucoup de vos commentaires sans intervenir. Par contre quand j’entre dans des discussions aberrantes fondées sur des mensonges ou de l’injustice, je suis impitoyable. Je ne dénigre pas mais je fais des critiques directes et fondées que cela ne vous plaise pas, je m’en fous. Quand l’aberration vient de l’université, c’est encore plus grave car elle présente l’élite et la crème du pays(les responsables ont le grade de prof) . Nous avons eu beaucoup d’aberrations de cette université (plagiat et mensonges) dans ce forum. Je ne vois pas c’est quoi faire une juste critique et apporter des éléments constructifs à une mensonges. Il y’a eu un séminaire sur les l’utilisation des nanophotons (une chose qui n’existe pas) ensuite corrigée dans ce forum par la nanophotonique et mon commentaire fut censuré. Ici Il s’agit d’une familiarisation avec une nouvelle technique suivi de beaucoup de bla bla inutiles et (...)
Woman :
11 octobre Le problème de nous autres Algériens c’est que nous ne savons pas discuter - et je m’inclus dans cela - sans nous sentir concerné personnellement par chaque remarque qui est faite au lieu de prendre du recul pour mieux comprendre ce qui est écrit. En fait en ce qui concerne votre remarque sur ce sujet, je l’ai trouvée intéressante dans la mesure où vous dites que ce qui est fait ici n’est pas pas vraiment novateur, vous allez jusqu’à dire que ce sont les premiers pas d’un bébé ... je vous ferai juste remarquer que quand le bébé apprend à marcher il va vers plus grand à accomplir et qu’il faut un début à tout .. mais je ne discuterai pas plus puisque je suis loin d’être une spécialiste de la chose...par contre j’aime tout ce qui culturel, surtout ayant trait avec notre histoire et tout développement de la culture m’interpelle parce que je suis convaincue que pour sortir du marasme intellectuel et de ses conséquences mortelles au sens propre comme au sens figuré, dans lequel nous (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus