Accueil > Evénements >

Bouteflika : « Rani beaucoup mieux »

vendredi 10 octobre 2014, écrit par : Liberté

C’est dit, redit et ressassé depuis près de deux ans. Abdelaziz Bouteflika exerce-t-il réellement le pouvoir que lui confère la Constitution ? Ses apparitions épisodiques sur petit écran, à l’ouverture du JT de 20h, s’assimilent à une rediffusion d’une séquence unique. Au lieu de rassurer, elles confortent la conviction que l’état de santé du président de la République n’est pas aussi bon que le suggère son entourage.

Les rumeurs ont bruit pendant plusieurs jours. Les unes donnaient le président Abdelaziz Bouteflika plongé dans un coma profond et transféré en Suisse pour des soins d’urgence. Les autres l’annonçaient carrément décédé. Mercredi soir, dans une mise en scène devenue récurrente depuis son retour de l’hôpital du Val-de-Grâce, le chef de l’État est montré, à l’ouverture du journal télévisé, recevant le diplomate algérien onusien Lakhdar Brahimi.

De l’entretien, qui aurait duré deux heures selon les médias publics, l’ENTV n’a diffusé que le passage où il assure à son invité, dans une voix à peine audible : « Rani beaucoup mieux. ».

Dès lors, la finalité du sujet prend tout son sens. L’entourage du président de la République veut mettre un terme à de folles informations, alimentées par ses absences remarquées à des événements importants dans la vie de la nation. “Non, le Président n’est pas mort ni dans le coma. La preuve, on vous le montre”, tel est le message transmis à l’opinion publique par le truchement des images montrées par la chaîne terrestre, puis reprises par ses consœurs publiques et privées et sur la Toile. Du moins, c’est ainsi qu’il a été compris. Au lieu de servir son objectif, la démarche renvoie plutôt à une situation de plus en plus rocambolesque où l’on cherche à justifier l’injustifiable par des procédés souvent maladroits. Le pouvoir, particulièrement celui d’un chef de l’État, s’impose comme une évidence par la présence continue de l’homme qui l’exerce sur le terrain, par l’action, le discours, la prise de décision en temps réel, souvent en direct.
Dans cette optique, le cas Algérie est inédit.

Six mois après sa réélection pour un 4e mandat, Abdelaziz Bouteflika n’a fait que deux apparitions publiques : un tour expéditif au cimetière El-Alia pour déposer une gerbe de fleurs sur les tombes des présidents algériens décédés, le 5 juillet dernier, et le jour de sa prestation de serment au Palais des nations de Club-des-Pins. Encore, il est apparu, ce jour-là, à ses concitoyens, affaibli par la maladie au point d’être incapable d’aller jusqu’au bout de la lecture de son discours d’investiture.
Depuis, il a été montré à la télévision présidant un Conseil des ministres, un conseil de sécurité et, de temps à autre, donnant audience à des invités de rangs protocolaires inférieurs au sien. La communication présidentielle est vraisemblablement en crise. Son mode d’emploi est unique. Dès que la rue commence à se poser des questions sur le Président dont on entend parler mais qu’on ne voit pas, un peu comme l’arlésienne, l’ENTV le montre, en ouverture de son JT de 20h, dans un salon du palais d’El-Mouradia échangeant de brèves paroles avec son ou ses interlocuteurs. Faut-il encore que, “quand il passe à la télévision, prouver la date du tournage de la vidéo”, comme l’a dit pertinemment un expert interviewé par le journal électronique TSA.

Au-delà, la communication autour de l’état de santé du chef de l’État manque tellement de sérieux qu’elle en devient ubuesque. Les personnalités qui en parlent n’y sont guère habilitées. Lakhdar Brahimi a déclaré, à la veille du week-end dernier, avoir constaté “une nette amélioration de l’état de santé du président de la République”. En quelle qualité ?

Le jour de l’Aïd el-Adha, la chaîne Ennahar a transmis, en boucle, un entrefilet faisant état d’un entretien avec Cheb Khaled, dans lequel il a évoqué “la bonne santé du Président”.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et nombre des membres de son gouvernement, Amar Ghoul, Amara Benyounès… et le secrétaire général du FLN, Amar Saâdani, ne ratent pas une occasion pour affirmer que “Bouteflika va bien”. Pourquoi mettre autant d’ardeur à convaincre, par des mots, de l’excellence des capacités physiques et mentales du Premier magistrat du pays alors qu’il aurait suffi qu’il assume, tout simplement, et comme il convient, les prérogatives et les charges protocolaires et diplomatiques conférées à sa fonction ?
Le débat sur les aptitudes d’Abdelaziz Bouteflika à diriger le pays par lui-même, et non par procuration, doit peut-être commencer par là.


Partager cet article :
32 commentaire(s) publié(s)
gamez nacer :
lui ,rah beaucoup mieux et nous rana foukna.triste mascarade a laquelle s,y prete brahimi et que le drabki annonce le matin...
Commentaire n°227393 :
Fouttez lui la paix. Laissez le tranquille. Le pays avec lui ou sans lui est déja fouttu ou peut être vous cherchez le chaos comme en Lybie. Fakou
Commentaire n°227397 :
Salam , Le premier ministre peut et doit faire le travail du président de la république, sinon , à quoi il sert ? Le président est fatigué c’est vrai , parce que le chantier de la paix était très dur , surtout avec les militaires genre lamari et consorts qui voulaient tout le pouvoir . Lequel parmi les Algériens n’a pas gouté aux fruits de cette paix ? grâce au travail du président le trajet de nuit comme de jour entre n’importe quelle ville d’Algérie et sétif se fait en toute sécurité ? Grâce à lui , il faut le lui reconnaitre . Il a droit au repos même à la présidence de la république !
Commentaire n°227399 :
Savez-vous monter les images A la mode de son entourage Canal + en sait quelques chose où une image en vaut onze Belle chanson n’est-ce pas.. J’ajoute Hologramme
Commentaire n°227400 :
Ça va il mange encore des gâteaux algérois,rahou beaucoup mieux que nous !!!
Commentaire n°227401 :
L’algerie est devenue la risée du monde, pire que la corée du nord. Qu’a-t-on fait de ce peuple d’ignares.
gamle byen :
rah fi el-koma. tab ejnenou ya khali yestena fi melek el maoute.
الباشا :
عيب و عار علينا كجزائريين أحرار كيف رانا صابرين لهذا الطحين والله أصبحنا مسخرة هذا العالم حتى الافارقة صبحو يضحكو علينا. مايهمناش الى راهو بوكو مليح اللي يهمنا الجزائر راهم الأموال تخرج بالملاير الى فرنسا و سويسرا و ما كان حتى كونترول راهي لبلاد خلات و حنا راقدين. و الله العضيم غير صح واش أنقول . راني ساكن في الحدود السويسرية من جهة Genève و نشوف و نسمع على هذا الكلاب كل يوم. تحيا الجزائر
khelifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Je n’ai aucun regret de ne pas être allé voter en avril..... La mascarade perdure et par miracle le pays fonctionne.....au ralenti.....mais il fonctionne....surtout les 40 millions de tubes digestifs....(dont je fais partie, bien sûr......) Les vampires ne lachent pas leur proie, car ouelfou la belle vie au détriment de ce peuple qui a déja tant souffert.... Mais heureusement qu’il y a l’éternel et sa justice divine !!!!! Allah yarhame alchouhadas al abrares !!!!! Tahya aldjazair houra !!!!
selim sf :
Ca changerait quoi s’il etait mourrant ?.....BLED MICKEY gouverne par les 2 freres Al Capone
Commentaire n°227418 :
Walah yadha el khalk ma yahcham (cet énergumène n’a pas vraiment froid aux yeux)...... Il s’accroche au koursi même avec les couches Pampers. Il se ridiculise et ...ridiculise tout un pays avec lui. Accroche toi au trône....et surtout ne l’oublie pas de l’enterrer avec toi. Daim ila Allah
Commentaire n°227419 :
N’EST CE PAS UN ROI : RANI BEAUCOUP MIEUX !!! On parle de l’Algérie, du peuple Algérien, de la jeunesse Algérienne, de l’économie Algérienne, de l’emploi, des logements, de l’état de nos hôpitaux, du bien être de nos médecins, des enseignants, et professeurs, de la sécurité sur nos routes, .... On parle de l’avenir sombre , depuis que l’Algérie a dépensé 900 Milliards de US$ pour les importations, détournements et malversations. On parle du budget de l’armée de 15 milliards de US$...vous allez vraiment très bien, 15 milliards US$, pour un pays qui ne produit rien. Toi tu vas beaucoup mieux ! l’Algérie non, la jeunesse non , les médecins non, les dentistes non, l’administration non, la sécurité alimentaire des Algériens non, l’espoir de bien vivre en Algérie non. Toi tu vas bien ! VAL DE GRACE VA FERMÉ ! cela tombe bien pour tout le monde. DE TOUTE LES FACON, BIEN AVANT LA FIN DU PRÉSENT MANDAT, IL Y AURA UN CHANGEMENT SURMENT ET CERTAINEMENT INCHALLAH EN ALGÉRIE, QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON, L’ALGÉRIE (...)
merouche charaf eddine :
salam alikoum . mr abdélaziz boutéflica a réusie la concorde sivile et mis en place des grands projets comme l’autoroute est -ouest et le métro d’alger et le tramwais et bien d’otre chose depuit c’est début a la téte du pays pour les point positif . le manque de partisipation du peuple algérien a la construction du pays .un manque de centre de formations des métiers en algérie dans différente branches avec l’obtension de diplome reconue internationalement en partenariat avec l’union européenne et l’ansej qui n’aide pas tout le monde a créait sont entreprise en algérie ou d’otre projets et le détournement d’argents de sertaines personne qui pénalise tout le monde et le favoritisme . beaucoup d’algérien n’ont pas de métier et font du bricolage pour survivre alors l’état d’alger fait appéle a des compétense étrangéres dans beaucoup de domaines .les interdiction de maniféster pasifiquement des maires et walie absent dans chaque ville du pays et une coruption généralisé et plus de misére et d’éxclusion de tentative de (...)
Rostom :
Ahhh !!!! oui rah beaucoup mieux mais a quel prix l’algérie dans cette situation touche le fond un ci beau et grand pays dirigé par je ne c qui ou disons par procuration
merouche charaf eddine :
les hydrocarbures un bonneur pour mr abdélaziz boutéflica et les autres mais un maleur pour le peuple algériens qui survie et une dépendanse pour une grande partie grase au produits d’importasion en algérie .pourqoi les invéstiseur étranger n’invéstise pas en fesont des partenariat en algérie avec des entrepreners déja présent sur le sol algériens pour créait des emplois et la constructions d’usine en algérie au lieu d’importer que fait le gouvernement algérois sont il complice de la chute du pays et on til prévue de senfuir en suisse ou en europe en cas de soulévement générale .
RANI BEAUCOUP PIRE :
Une équipe nationale sans nationaux pourquoi ? Reponse : Équipe d’Algérie : à Alger, Le Drian plaide pour Gourcuff football(2195) - Jean Yves Le Drian(99) - Vahid Halilhodzic(58) - Christian Gourcuff(5) 02/06/2014 à 10:42 Par Jeune Afrique Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article Jean-Yves Le Drian à Alger le 20 mai 2014. Jean-Yves Le Drian à Alger le 20 mai 2014. © AFP Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, milite pour que son compatriote Christian Gourcuff soit nommé sélectionneur de l’équipe de football d’Algérie. Lors de sa visite à Alger, le 20 mai, Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, a plaidé auprès d’Abdelmalek Sellal, le Premier ministre, la cause de son compatriote Christian Gourcuff pour le poste de sélectionneur de l’équipe de football d’Algérie. J’ai réussi à vendre Gourcuff à Sellal, a lancé Le Drian, qui fut longtemps maire de Lorient, à un membre de sa délégation. Lire aussi : Le Drian, (...)
EL-hedi :
difficile de gérées un peuple comme nous jamais content,il nous faut de l’argent sans travaillées, des voitures,des mariages,des palais,des voyages a l’étranger svp ,et encore ils y aurait des critiques notre président nous l ’avons fatigué , usé , et nous allons ....??? ILS faudrait se réveillé et travailler notre terre s’est notre vrais richesse , lorsque que l’ont voie toute cette terre abandonné ...??? se retroussé les manches et arrèter de croire que sa viendra du saint èsprit...!!!aide toi et le ciel d’aideras ...!!!
SAMI :
C’est dommage de prononcer cette phrase : Que dieu nous débarrasse de ce mort vivant. Les statistiques en France : les Algériens sont classés 4ème pour l’achat d’immobilier à Paris. Les statistiques en Espagne : les Algériens sont classés 3ème pour l’achat d’immobilier à Alicante
Woman :
Est-ce que vous trouvez normal qu’un pays tout entier soit suspendu pour sa gestion quotidienne comme pour son avenir proche ou lointain aux bulletins de santé, aux apparitions comme aux disparitions d’un homme fut-il brillant..dans le passé ? C’est d’une tristesse infinie de le voir ainsi terminer sa vie... images trafiquées ou pas impossible de cacher quoique ce soit ! Certains vont dire que dans notre pays rien n’est normal non, c’est faux, ce n’est pas le pays c’est un système qui n’en finit plus à l’image de celui qui le représente de paraitre et de disparaitre de vieillir très mal sans vouloir lâcher la rampe au lieu de se retirer dans l’honneur...le problème c’est que dans son sillage 38 millions d’Algériennes et d’Algériennes n’en finissent pas d’attendre un renouveau ...patience (...)
Commentaire n°227440 :
Ina Allah bina Rahman Rahim.
qui est l`orphelin, c`est la mere patrie :
il est ou le soit disant père de la nation qui ne veut pas voir ses enfants, les fils , représentent la gente féminime et masculine, de l`Algérie quand un père refuse la rencontre avec ses enfants, c`est que les rapports ne sont pas au niveau exigée par la communauté. de deux chose l`une , 1- soit que le patriarche est engagé dans des mauvaises sentiers, l`adultère, et autres voies empruntées par des gens infréquentable. c`est ce qu`on appelle l`abandon de famille 2- soit que les enfants sont très gâtés pour ne plus reconnaitre leurs obligations envers leurs géniteurs qui ne mérité pas leur considération. c`est ce qu`on appelle EL IKAK les 2 comportement sont condamnable par ALLAH qui accorde une grande importance a la relation entre père, mère et leurs enfants : ATTENTION ne pas respecter SILLAT AL-RRAHIME est un grand pêché qui ferme les portes du PARADIS dans le cas ici présent père et enfant se réclame des amoureux de la mère patrie l`Algérie on entend partout les slogan : d`un (...)
lahghaleb :
c’est comme ça de puit toujour l’ etat fait comme si le peuple n’existé pas et le peuple fait comme si l’etat n’existe pas et de temp en temp il ya des gens qui se font ecrasé tampi en s’enfou en oublie vite.
hamoudi l’algerien :
Pauvre algerie pauvre peuple pauvre jeunesse et comme disait feu mohamed boudiaf (OU VA L’ALGERIE) Cette situation ne peut pas duré longtemps ces gens qui dirigent le pays et qui se cachent derière ce viellard rangé par la maladie et qui ne sait même pas ce qu’il fait et paralise tout un pays et prend en otage tout un peuple ,mais jusqu’a quand ca va durer cette mascarade La responsabilité de cette situation c’est ce peuple qu’il na plus d’âme plus de fièrté plus de digniété plus de personnalité il ne pense qu’a mangé et consommé sans rien produire des jeunes a qui on a enlevé tout amour du pays et qui revent tous de quitter l’algerie pour un monde meilleur Moi j’ai quitté l’algerie ya une belle lurette dans la douleur et la contrainte laissant derière moi de très belle souvenirs et tous ça parceque j,ai été victime de ma compétense dans mon domaine de travail et je ne dirai plus Tous ce que je souhaite est que le peuple prenne consience de ce qui se passe et réagi le plus vite possible parceque la (...)
selim SF :
200 milliards de dollars ont disparu..............Pablo Escobar avait réussi a gagner 30 milliards de dollars en 4 ans de narco trafique, il avait cree une forteresse avec un réseau de sécurité le plus sophistique au monde a cette époque et pour le tuer il a fallu 3 reunions d’urgence a l’ONU et la CIA avait investi plus 700 millions de dollars pour le plan Itchy ..Alors revenons aux 200 milliards voles des caisses d’Algérie ! ces 4 Escobar, qui son Abdelaziz, Said, Toufik, et Ahmed ont plus de 160 milliards de dollars dans leurs comptes c’est a dire presque 6 fois plus qu’Escobar, donc pour les détrôner il faudrait 18 reunions d’urgence a l’ONU, 4,2 milliards de dollars pour les traquer, traquer leurs comptes et ceux de leurs progénitures et j’ai oublie pour avoir Escobar on a sacrifie plus de 4000 agents , locaux, doubles, et CIA .......Alors Imaginez 24000 morts (b3id char ) en Algerie ? Si au moins ces salopards travaillaient vraiment pour le peuple On fermerait les yeux....le seul qui (...)
Commentaire n°227464 :
Inspecteur TAHAR (Allah yerhamou) a bien resume la situation : LES AFFERATES NTAA ESRIQAAT ! cest ca l’Algerie de l’independence.
taklit de bougaa :
les bouteflika sont maudits tous les gens qui les ont frequente ont mal fini.cest son ex intime qui le dit abdelkader dehbi.meme la sulfureuse actrice jean seberg a paye tres cher sa naivete et sa frequentation des responsables algeriens et particulierement boutef.allah la yrebehkoum.
k66TRON :
Ce que je n’entend pas dans les commentaires des intervenants me sidère.Tout le monde critique et tout le monde insulte tout le monde,mais personne ne nous explique comment demain serait fait,si le pouvoir change.Moi ,je pense,et connaissant la mentalité des mes compatriotes ;(impulsifs ,oisifs et incultes) HACHA la minorité silencieuse ;l’Algérie dépassera en atrocités et destructions la Syrie l’Irak et la Libye réunies.J’affirme que je n’ai aucune sympathie pour ce pouvoir corrompu.
Gomez :
Et alors ? Qu’est-ce que ça peut nous faire s’il est bonne ou mauvaise santé. Le pays est en mode « pilotage automatique » depuis quelques décennies déjà. Si Abdelaziz n’apporte rien au pays, mais il n’enlève rien également. L’Algérie survivra avec ou sans lui. Et si vous pensez encore que c’est le personnage providentiel, lui et son trio [Sellal, Benyounes et Ghoul] pour nous sortir du marasme dans lequel le pays baigne depuis l’indépendance, vous pouvez continuer à roupiller. L’Algérie a essayé le socialisme, le nationalisme, l’intégrisme, le capitalisme, sous son règne, tous ces modes de gouvernance ont contribué à asseoir le pouvoir et la fortune d’un petit noyau d’individus au détriment de l’ensemble de la population. Le système en place est devenu totalement obsolète. Ce n’est pas seulement Boutef qu’il faut recycler, c’est tous ces sinistres lobbies industriels et financiers sans aucun état d’âme qui gravitent autour, qui nous asphyxient et nous paralysent qu’il faut éloigner de la sphère du pouvoir et (...)
Citoyen toujours présent :
salam alikoum . mr abdélaziz boutéflica a réusie la concorde sivile et mis en place des grands projets comme l’autoroute est -ouest et le métro d’alger et le tramwais et bien d’otre chose depuit c’est début a la téte du pays pour les point positif . Visiblement, il a échoué dans ce qui est le plus important pour le pays : l’instruction et l’éducation. A en juger par votre façon d’écrire, on ne peut que déduire que l’école que vous avez fréquenté n’est pas celle qui prépare les nations et le citoyen à la prospérité et à la sécurité (dans tous les sens du terme). Pour la concorde civile, pourriez-vous nous expliquer pourquoi on entend toujours parler de ces terroristes si « fakhamatouhou » a véritablement réglé le problème ? le manque de partisipation du peuple algérien a la construction du pays .un manque de centre de formations des métiers en algérie dans différente branches avec l’obtension de diplome reconue internationalement en partenariat avec l’union européenne et l’ansej qui n’aide pas tout le monde a créait (...)
Citoyen toujours présent :
Salam , Le premier ministre peut et doit faire le travail du président de la république, sinon , à quoi il sert ? Et ce président, à quoi sert-il ? Le président est fatigué c’est vrai , parce que le chantier de la paix était très dur , surtout avec les militaires genre lamari et consorts qui voulaient tout le pouvoir . Fatigué ou malade à l’article de la mort ? Arrêtez de vous voiler la face avec un tamis ! Quand comprendrez-vous que la gestion d’un état requiert de disposer de toutes ses facultés, physiques et mentales ! Vous voulez absolument le déifier mais savez-vous qu’il partira un jour, que ferez-vous alors ? Il est temps d’être critique et constructif. Un pays ne se construit pas avec des impotents à sa tête. Pouvez-vous imaginer quelqu’un tenir une boutique sans être autonome ? De plus, la réconciliation nationale a été le chantier et le projet de Zéroual que Boutef s’est appropriée sans vergogne. Il ne faut pas rendre à Boutef ce qui est à César ! Lequel parmi les Algériens n’a pas gouté aux (...)
Commentaire n°227569 :
Salam alikoum, Je crois que tous les pays du monde sont organisés à peu près de la même maniérè . où sont nos institutions : l’assemblée nationale , le sénat , le gouvernement , la justice , l’Armée , les élus locaux ? pour l’instant tout le monde ou presque ne regarde que le président de la république pendant que tout le reste se cache derrière le président et sa maladie .On est comme hypnotisé pour ne critiquer que le président et sa famille. Ce n’est pas le président qui est la cause si , le wali de sétif ne fout rien ,ou quelqu’un d’autre (président d’APW ) ou les autres organisations satellites . Le mal est profond , il est en nous . Ce serait un miracle que de trouver un bon plombier , ou même un manœuvre .Tout le monde veut s’enrichir quelques soient les moyens , les exemples , tout le monde les connait dans son environnement immédiat . les gens veulent le pouvoir politique même s’ils sont profanes etc.. Notre mal est donc profond , l’occident nous a désarticulé notre économie , nous a pris en otage (...)
Citoyen toujours présent :
  Salam alikoum, Je crois que tous les pays du monde sont organisés à peu près de la même maniérè . où sont nos institutions : l’assemblée nationale , le sénat , le gouvernement , la justice , l’Armée , les élus locaux ? pour l’instant tout le monde ou presque ne regarde que le président de la république pendant que tout le reste se cache derrière le président et sa maladie . On est comme hypnotisé pour ne critiquer que le président et sa famille. Ce n’est pas le président qui est la cause si , le wali de sétif ne fout rien ,ou quelqu’un d’autre (président d’APW ) ou les autres organisations satellites . Sauf que dans tous les pays (ou presque) le président ne s’accapare pas tous les pouvoirs. Dois-je vous rappeler que la réforme constitutionnelle de 2009 a consacré la suppression de la limitation des mandats mais a surtout renforcé le rôle présidentiel, ce que certains politologues appellent : l’hyper-présidentialité. Boutef a décidé de gouverner par ordonnance et a donc consacré le fait du prince comme mode (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus