Accueil > Evénements >

Hommage à Yves Lafforgue, un amoureux de Sétif

mardi 21 octobre 2014, écrit par : Boutebna N.

Yves Lafforgue est né à Sétif en 1924 dans une ferme que tenait son père à Ain Lahdjar (ex Behagle) au Sud de Sétif.

Yves Lafforgue avait grandi à Sétif, où il aimait tout le monde sans distinction de race, de religion ou de couleur. En 1951, il créa une banque qu’il avait nommée « la banque populaire » dans la rue Meriem Bouattoura ex Georges Sand en face du lycée Mohamed Kerouani de Sétif.

En 1962, Yves Lafforgue quitta son pays natal « l’Algérie » avec sa famille. C’est qu’après 20 ans qu’il se rendra à Sétif pour revoir ses amis musulmans d’adolescence et de jeunesse. Son dernier ami de son âge Monsieur Kadi Kaddour est décédé en 2012. D’après ce dernier, Laffrogue aimait l’Algérie et particulièrement Sétif. Des paroles dites de la bouche d’un grand humaniste partagé entre deux pays (l’Algérie et la France) montre l’amour pour un pays natal quitté de force. Ce grand Monsieur avait une lumière qui émanait des ses yeux « grands ouverts » et ce regard intense tel un miroir gratifiant la pensée vive d’un grand philosophe de la vie.

Toujours attaché à ses racines sétifiennes, cet humaniste n’arrêta pas d’aimer sa ville natale. En 1971, il créa à Montpellier (France) un journal intitulé « Sétif de l’hexagone ». En 1988, il fonda une entreprise immobilière et la nomma « Les Hauts Plateaux de Sétif ». Cette entreprise est spécialisée dans le secteur d’activité de la location de logements.

Yves nous quitta le 03 juillet 2014 des suites d’une maladie.


Partager cet article :
37 commentaire(s) publié(s)
Abou Zaid Elabtal :
Cet article prouve l’humanisme,le respect et la tolérance de SETIF INFO. BRAVO ! Facho s’abstenir !
EL-hedi :
repose en paix...et courage a sa famille...ceux aime l’algerie ont les aimes ,
Commentaire n°227929 :
Toutes mes condoléances vont à sa famille http://www.dansnoscoeurs.fr/yves-lafforgue/1107856/avis Que Dieu ait son âme en paix.
Zdaïfi :
« ....où il aimait tout le monde sans distinction de race.... » En es-tu si sûr toi dont l’arrière grand-père est né à Sétif ? S’il était comme tu le décris pourquoi a t-il plié bagage si vite en 1962 ? Ceux qui aimaient l’Algérie et les Algériens sont restés ......
Gomez :
Il est clair qu’on n’oublie jamais sa ville natale, et on y revient des qu’on en a l’occasion et aucune autre ville ne lui est égale. On ressent toujours cet attachement viscéral et profond à l’endroit qui nous a vu naître. Et pour ceux qui ont quitté le bercail, ils savent à quel point c’est difficile de s’en détacher. C’est l’endroit où on a ouvert les yeux et quasiment l’endroit où on souhaite les refermer et y être enterré. Malheureusement les aléas de la vie et la roue du destin qui tourne ne nous permettent pas toujours d’avoir le contrôle total sur les choix que l’on fait.
Ali :
C’est un exemple de fraternité entre tous les hommes de toutes races.
mohamed :
Il était né a ain lahdjar roho chou fou had douwar yalatif kifech wala kouri a ciel ouvert comme stif bejaia et ces Plages et l’Algérie entier zabala partout Ya même pas un incinérateur de dechets ménager
Commentaire n°227951 :
Ce grand humaniste ??????????????Les enfants de colon sont soient victimes ! soient oppresseurs ! Aimer sa terre natale ne fait pas de vous un humaniste,alors qu’à t’il fait d’humaniste ?car les banques sont faites pour se faire de l ’argent et des profits !!!!!
borzozo :
c’était un grand Monsieur, n’en déplaise à certains. il a quitté sétif en 1954 avant le déclenchement de la guerre de libération et pas en 1962.
tizi :
allah yarahmou les hommes !!!
staifi hrab man al hogra :
ce que je retiens de cet article ’’ son pére posséder une ferme ’’ !!!!!?????
staifi hrab man al hogra :
j’aurais aimer tatarahamou ala chouhadaa octobre 1961,ces derniers étaient tués pour a cause qu’ils sont jazairiyine et qui souhaitaient la liberté.
Commentaire n°227966 :
C’est bizarre de lire un article pareil qui rend hommage à un colon. Il est né à Behagle et non à Sétif dans une ferme que tenait son père (colon ou envavhisseur à vous de choisir) En 1951 il a ouvert une banque dans la rue George sand en face du lycée Eugene Albertini. En 1962, il quitta l’Algerie-Française, devenue l’ALGERIE INDEPENDANTE et après 20 ans, une fois assuré que HOUARI BOUMEDIENE n’est plus, il revient à Sétif (libéré) pour rencontrer eventuellement des gens qui se rappellaient de lui. Il en a, trouvé une personne. Il a ensuite créeé ce torchon de juifs que vous appelez journal. Sétif appartient aux ALGERIENS et non à l’hexagone. Maintenant, les torsionnaires sont devenus humanistes (???) je me pose la question. Je rend hommage à la famille CHOLLET ; à FRANTZ FANON et tous ceux qui ont aider la révolution à s’en débarasser de l’envahisseur Ils sont humanistes et immortels dans notre esprit mais pas celui-là. Ce type n’aime pas Sétif avec les Arabes mais Sétif de l’hexagone c’est à dire de (...)
Rayan :
A Mohamed : Moi je suis malentendant mais vous vous êtes aveugle.
Rayan :
A l’inconnu de l’article du 22 octobre : Commentaire très limité, fait par un internaute très limité. Continuez le cirque, les intolérants ont de beaux jours devant eux !!!
farouk :
il faut rendre hommage aux moudjhidine et aux chouhadas ya si boutebana cest honte de parler de ces colons qui ont tues ce peuple il faut parler sur les hommes du 8 mai 45 de setif et leurs rendre hommage et qui sont connus a setif cest honte ya boutebana
Commentaire n°227982 :
Mr Boutebna Désolé de vous le rappeler mais setif info est devenu un défouloir pour tous les frustrés,les ignorants,les haineux,les intolérants,les racistes,les ratés,les loosers,les cancres..... ils sont reconnaissables dès les premiers mots de leurs posts.... ils en veulent à tout le monde,ils s’en prennent à tout le monde,personne n’échappe à leur vindicte. Comme ils n’ont pas d’arguments (esprit etroit et obtus)ils se servent de l’islam, de la revolution, des chouhadas pour s’approprier le débat et exclure tous les avis et imposer leur dictat .ils en ont fait un vrai fonds de commerce et un moyen de chantage.
Sequelles :
Je ne pensais pas qu’il y avait encore tant de harkis et de 5 ème bureau au pays...
farah-diba :
a quand une rue de Setif à son nom ???? a oui j oubliais ! il ne s’appelle Yves Lafforgue, et non pas Mohamed KARTOSS
omar :
L’Algérie (mais pas seulement) a toujours accueilli des citoyens d’autres contrées.Qu’on le veuille ou pas ,certains ont laissé ici ,et pour la postérité , une oeuvre hautement respectable . Ils ont travaillé avec intelligence et savoir faire..et souvent dans un cadre d’équité et de justice .Ils avaient cru que la terre revenaient à ceux qui l’aiment et la travaillent , au grand bénéfice de tous les hommes et de la nature . Cependant qu’ il y a aussi ,ceux mus par le mal ,qui manipulent avec art autant le mensonge que la rapine et la dévastation ,et qui continuent de faire croire qu’ils font l’Histoire et la gloire !
Slimane :
Ya si RAYAN, j’ai juste oublié de mentionner nom nom. Je suis Slimane. Oui je suis limité et un internaute très limité, vous avez raison car à l’inverse de vous je ne peux pas etre tolérant envers les colons et leurs progéniture surtout que je me differencie de vouspar le simple fait que suis fils de CHAHID et vous d’après votre réaction vous êtes fils de h... (hacha les lecteurs). Notre attachement à notre pays saint (nettoyé par nos pères et grand-pères) ne se marchande pas et se situe bien audesuus de ton intolérance. Cette race de rapaces (colons et harkis) n’a pas sa place chez nous mais cela ne nous empêche pas de côtoyer et avoir des amis étrangers (les Français par exemple) J’aime bien Paris avec ses spécifités et les cultures qui se croisent en son sein mais cela ne m’éloigne pas du sentiment que j’ai envers les ennemis d’hier qui fait de nous des oprimés et des orphelins. Libre à toi de les adorer... et ... Effectivement en tant que intolérants nous avons de beaux jours devant nous comme ceux que (...)
Commentaire n°228012 :
عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ عَمْرٍو يَبْلُغُ بِهِ النَّبِيَّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ الرَّاحِمُونَ يَرْحَمُهُمْ الرَّحْمَنُ ارْحَمُوا مَنْ فِي الْأَرْضِ يَرْحَمْكُمْ مَنْ فِي السَّمَاءِ Le débat est toujours veiné par les incultes et des gens nuls qui se prennent pour des moraliseurs. Ici on parle d’une personne et non pas de la France, ni des colons. Cette personne est sétifienne et humaniste d’après le texte ci-dessus. Elle avait de bonnes qualités. Il y’en a toujours des gens sans aucun niveau qui viennent détourner la discussion par des hors-sujets et verser leurs méchancetés. J ai dit ci-haut Que Dieu ait son âme en paix. traduit de l’anglais May God rest his soul in peace pour ne pas attirer les moralistes de bas niveaux. Je pense qu’il faut dire clairement et explicitement Allah yarahmou Allah yarahmou
mus :
bien dit ya si SLIMANE baraka ellahou fik
nouvelle generation :
@ slimane weld chahid ma toklok ma walou ahi lik achbae biha. BEHDELT BINA setif info a voulu rendre HOMMAGE a un homme qui a tant aimé son lieu de naissance : SI JEUNESSE SAVAIT SI VIEILLESSE POUVAIT.
Slimane :
@nouvelle generation, Visiblement tu as un problème, d’ailleurs tu n’es pas le seul. Tu ou vous êtes libres de rendre de l’espoir à vos frères déçus. Je ne suis pas raciste, ni nul comme le disent tes emblables mais notes bien que c’est ma fierté qui m’oblige à etre different de vous vis à vis des colonisateurs. Vive Setif d’Algerie aimé par El Ahrar tel que Mandéla, Ghandi ; Nihru et tous les autres. Setif reste Algerie jusqu’à la fin du monde et ne sera jamais de l’hexagone. Setif de l’hexagone veut dire Sétif de la France, je dis ça parceque vous ne comprenez pas cette idiotie car vous êtes nullards
Commentaire n°228035 :
à très bientôt inchallah le 1 novembre 2014.
Une triste réalité :
@ sequelle Les harkis sont partout même dans ma famille le même sang malheureusement. Je vous promet que ce sont des vraies manipulateurs coriaces, Je suis même devenu leur bête noir mais cela ne dérange pas ils ne me font pas peur bien au contraire, j’ai pitié pour eux . Je croie uniquement aux promesse d’Allah azzawajel car lui seul est le véridique suprême.
Commentaire n°228041 :
Quand on a eu son père massacré et sa mère éventré par les français sa maison détruite et ses enfants tués comme de la vulgaire bestiole par les Français et leurs harkis on ne pense ni rahma ni pardon ni oubli mais vengeance et haine même après 1000 ans et ceux qui parlent d’incultes et de non civilisés sont des btatas ( pour les Sétifiens qui comprennent cette expression) ou des valets qui ont encore le gène de la trahison et de la servitude en eux....
Rayan :
Slimane,vous faîtes du patriotisme dont se gorgent les uns sur le cadavre des autres. Vous venez d’avouer la perte de votre seul et dernier neurone. Sans rancune camarade......
Commentaire n°228050 :
@23 octobre 2014 Je suis un sétifien et je ne comprends pas c’est quoi Btatas. J’en doute fort que vous êtes un Sétifien. Sur 2 frères, j’ai un oncle chahid et un père moudjahid qui a subi de la torture, emprisonné et libéré à l’indépendance. Les atrocités des guerres sont épouvantables. Nos frères algériens ont fait autant plus que les militaires et colons français depuis 1963 à ce jour. Bien sûr que nous sommes contre la France et ses colonisateurs, contre l’injustice et aujourd’hui contre toutes sortes de Hogra. Ici on parle d’un individu et cet individu n’est pas responsable du passé autant que l’innocent Hervé Gourdel (Décapité par les terroristes algériens)n’est pas responsable de l’état français. S’il était un tortionnaire ou un criminel, certainement il n’aurait pas retourné en Algérie comme nos harkis à cause d’être lynchés par leurs victimes. Il faut avoir le bon sens et l’intelligence de (...)
Slimane :
@Rayan, Franchement je ne comprend pas cette phrase ? vous faites du patriotiseme dont se gorgent les un sur les autres. Quel sens a cette phrase dans ce débat ou ces contradictions. Vous semblez être un spécialiste qui fait des diagnostics sans même voir le patient. Votre intelligence est unique au monde. A lire votre post, je déduit que vos neurones à vous se sont arrêtés de fonctionner depuis Mars 1962. Si vous adorez les colons et les fils de colons c’est que vous adorez les nazis que le monde entier n’aime pas. Y’a t-il, d’après vous, une difference entre les nazis et les colons d’Algerie ? Dites nous , s’il vous plait, si votre setif de l’hexagone a rendu hommage à Benboulaid ou Benmhidi ? Je clos ce débat. Slimane,vous faîtes du patriotisme dont se gorgent les uns sur le cadavre des autres. Vous venez d’avouer la perte de votre seul et dernier neurone. Sans rancune (...)
Rayan :
Vous faites fort dans l’analyse SLIMANE. Faut nous écrire un livre.
Rayan :
Vous faîtes fort dans l’analyse SLIMANE. Faut nous écrire un livre.
fayçal :
ah les nostalgiques de Algérie française qui rend hommage a un pied noir qui a piller notre pays
fites91 :
Les humanistes comme le decrit Boubetna ont commencé leur H U M A N I S M E par la mer (1830) et le finir par la mer (1962).. si vraiment ce colon aimait Sétif il l’aurait pas quitté en 62
nazi :
je me demande monsieur si slimane si voue êtes aveugle ou bien un imbécile heureux ? ce Yves est bien né a setif si il est français ce n’est pas de sa faute , pour moi c’est un setifien , laissez nous de votre révolution de mon cul cette dernière n a ramenée que miséré , ignorance, agressivité , terrorisme , lâcheté a ce peuple c’est ça les acquis d’une révolution ?avant de dire des roublards il faut bien réfléchir et faire la comparaison entre nous et les autres nations , normalement il mérité d’être enterré la bas au cimetière de languar .
PENALVA Robert :
Je n’ai pas connu monsieur Lafforgue mais j’ai bien connu BEHAGLE , j’y ai été instituteur de 1959 à 1962 . Je ne suis pas pied noir mais métropolitain ,mon but quand je suis parti en Algerie , à l’âge de 18 ans et demi ,n’était pas de faire du colonialisme , mais de participer à l’œuvre de paix nécessaire dans cette Algérie en guerre grâce à mon métier d’enseignant . J’espère y avoir réussi et aujourd’hui mon seul regret c’est de n’avoir jamais pu revenir à BEHAGLE .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus