Accueil > Evénements >

Visite d’une délégation française pour relancer les échanges entres Sétif et Rennes

jeudi 6 novembre 2014, écrit par : Boutebna N.

A l’invitation de l’Association sétifienne El-Fouara, une délégation de l’Association de Jumelage Rennes-Sétif a séjourné à Sétif du 30 octobre au 3 novembre. Elle était composée de Christian Lohyn, Président, Jacqueline Cosson, Secrétaire, Fernand Nedjar exposant au salon international de Philatélie et autres collections de Sétif, Monique Lohyn et Evelyne Nedjar membres de l’association. Elle y a rencontré Monsieur Nasreddine Ouahrani, Président de l’Assemblée Populaire Communale de Sétif, auquel elle a remis une lettre de Madame Nathalie Appéré, Maire de Rennes. Elle a aussi salué Monsieur Mohamed Bouderbali, Wali de Sétif.

La délégation rennaise a par ailleurs eu des contacts avec des représentants d’associations sétifiennes partenaires de Rennes-Sétif et des cadres administratifs sétifiens. Cette visite va probablement permettre de relancer les échanges entres Sétif et Rennes, villes jumelées depuis 1982. Déjà des conférences et des expositions, tant scientifiques que culturelles, sont prévues au calendrier 2015. D’autres voies, comme des partages de compétences, sont envisagées. Les délégués de l’Association de Jumelage Rennes-Sétif sont rentrés en France avec des projets plein leurs têtes !


Partager cet article :
61 commentaire(s) publié(s)
boutamble :
Vous dites depuis 1982 que le jumelage existe et vous ne pouvez même pas gérer vos déchets ménagers . C’est malheureux vous allez chaque année dans la cadre du jumelage mais le résultat est toujours à la case de départ. Hamoudi Keskes ( Rabi yarahmou) avec peut de moyens et sétif c’était une ville exemplaire et propre mais maintenant avec les cadres et les moyens et sétif est devenue une poubelle à ciel ouvert. Faites quelque chose messieurs de la mairie .
Arezki :
Salam Jumelage de Setif uniquement avec les villes de l’ancien colon !comme s’il n y a pas de ville Dans les pays fréres du moyen orient ? Aleb , tripoli ,ghaza , bassorah, karbala.....n’intéressent pas Les sétifiens ?
Commentaire n°229030 :
le jumelage avec Rennes ou une autre ville développée n’a jamais bénéficié à la ville mais plutôt à certains de l’APC de Sétif qui sont installés à Rennes (un ex vice président, une architecte par exemple).C’est vraiment dommage pour la ville de Sétif qui devrait tout gagner dans la bonne gestion d’une ville ; mais ce n’est pas dans la petite mentalité des gestionnaires de nos villes. la médiocrité est bien là.
selim sf :
Si j’etais nouveau President de l’Algerie ,,4 Choses primordiales a commencer avec,,, Supprimer tous les partis et en creer 2, republicain et democrate. Supprimer toute la paperasse administrative et creer une brigade de reppression des fraudes Rendre caduque tous les contrats d’exploitation dans tous les domaines, signes pendant les mandats de Bouteflika Suppression des marches, Francais, Chinois et italiens.
الباشا :
En lisant l’article de notre ami, je conclue que même l’association rennaise est familiale puisque le président Christian machin est avec sa femme le secrétaire machin est avec sa femme bien entendu membres de l’association Quand les voyages sont payés, les hôtels assurés et la bouf gratuite on vient en famille et je pense que dans le sens contraire de l’autre côté ça se passe aussi comme ça ? Les bretons sont à Sétif. Vive Setif la bretonne
Sérigny :
Voilà plusieurs années qu’on est jumelés avec rennes ,qu’en a t-on tiré ? Propre de la politique coloniale française du donne mais je ne te donne rien
Association Rennes-Sétif :
Nous tenons à préciser que chaque membre de la délégation de Rennes a assumé personnellement tous ses frais de transport et de séjour. L’objectif de cette visite était de relancer les échanges entre Rennes et Sétif, dans l’intérêt de l’ensemble des citoyens des deux villes. Resserrer les liens entre Sétifiens et Rennais et plus largement entre Algériens et Français reste notre principal objectif.
Commentaire n°229054 :
Jumelage de plaisance. Tout sauf la coopération. Setif el boustani toujours au RV. Qu’a t on eu de ces jumelages ? Essayons un peu d’evaluer ne serait que pour reajuster la politique.
EL-hedi :
ont veut des échanges de : technologies , sciences , et agricultures...?? le reste ...!!! il faut aidé le retour a la terre ...route , éléctricité , écoles..et soins dans les douars ...?? et poussés les jeunes aux travailles ...?
Setifien cherche clarification :
Ces français qui débarquent chez nous, viennent ils pour poursuivre l`œuvre inachevée de Charles de Foucauld qui a mis au point son rythme de vie sur la base de prière et contemplation Il entreprend de longue conversation avec les Touaregs et avec ses visiteurs les officiers français Il refusait la logique si répandu suivant lequel les musulmans seraient inconvertibles au christianisme Il met au point une stratégie axée sur 2 tâches capitales, pour une meilleur connaissance des touaregs et pour préparer la venue des missionnaires Travail linguistique [dictionnaire touareg-français et français –touareg]] Aide les officiers dans leur tâches d`administration et de civilisation, donc le Père Foucauld est devenu un agent de renseignement au service de l`armée Le Père revient a ses origines de d`officier sortant de l`école de Namur et de parents militaires [père et grand-père] Ou bien agissant comme le soldat Xavier Jacquey, appelé en Algérie, affecte a El-Bayadh (ex Geryville) En tant que (...)
Commentaire n°229059 :
si ces bretons veulent faire un tour dans la ville intra-muros, ou bien la Beaulieu de Sétif, un de cette délégation veut faire pipi. vous le ramenez dans quelle toilette ? ????
Commentaire n°229064 :
Une pensée pour l’ancienne ville d’Alep.
moi :
ça ne profite qu’à ce ceux qui en tirent des vacances à l’œil et c’est sûr que ce n’est ni moi ni la pauvre population de Sétif....
Claude Parizot :
Présidente de l’Association Rennes-Sétif dans les années 2001 à 2009, je retrouve aujourd’hui avec tristesse la bassesse des attaques dirigées cette fois contre la délégation menée par Christian Lohyn notre président actuel. La stupidité des propos ne mériterait même pas qu’on y réponde,mais ce serait laisser croire aux auteurs qu’ils ont raison. Eh bien non ! Ils ignorent tout de la vie associative et sont jaloux d’avantages qu’ils imaginent à tort. Rennes -Sétif est une association à but non lucratif(Loi 1901). Les adhérents sont des bénévoles généreux de leur temps (et souvent de leur argent) et quand ils se déplacent en Algérie, ils paient l’avion, l’hôtel , le restaurant comme quiconque.Donc de grâce, que cessent ces invectives et que les citoyens sétifiens et rennais de bonne volonté,désireux de renforcer les liens d’amitié à travers des actions menées modestement dans un contexte souvent difficile, puissent le faire (...)
Mestressi :
Salam Sur la photo on voit exposé sur le mur les photos de nos valeureux chouhadas rabi yarhamhoum qui se sont sacrifié pour la patrie et les enfants de l’Algérie, ces derniers se sacrifient pour relancer les échanges entre RENNE et SETIF ? Dors en paix Mr Larbi BEN M’HIDI, l’Algérie est entre de bonnes mains.
tassaadith :
Salam, Voilà monsieur le maire ,les sétifiens veulent Le Yémen .Ils sont arabes modernes portant la gandoura (nouvelle mode à Setif )et n’aiment pas la civilisation occidentale.
farah-diba :
sallam il en faut du courage aux Rennais pour venir dans un pays en lambeau , dans une ville qui sent la pisse sous chaque porche ! s’ ils pouvaient choisir, sûr qu ils iraient plutôt à Marrakech ou Hammamet - quant aux nostalgiques d’ALEP GAZA TRIPOLI ...allez y , personne ne vous retient et surtout essayez de jumeler nos décharges a ciel ouvert avec les leurs !!! internautes professionnels arrêtez de parler de la colonisation , vous ne l’ avez même pas connue bon week end - retournezdonc a vos dominos et gazouzes !!
bendjillali :
J’ai lu tous les commentaires et , je n’ai pu m’mpécher d’y repondre , devant tant de mauvaise fois et de critique pour le plaisir de critique . Les membres françaisn de l’association Rennes - Sétif sontn tous des bénévoles, leur voyage , ils le payent de leurs propres deniers, ils sont tous des retraités et aiment L’Algérie sans arriére pensée . Parmi eux , un couple à passer plusieurs années dans l’enseignement à sIdi Okba , et chaque fois qu’ils y retournent , ils sont accueillis avec chaleur . Cette association vient en aide aux étudiants algériens originaires de setif, en leur portant aide et assistance dans toutes leurs démarches . Un peu de retenue et de critiques constructives seraient la meilleure façon de rendre hommage à leur engagement militant et désinteressé (...)
citoyen :
Beaucoup de protocolaire,citez-moi un seul bénéfice dont à bénéficier Setif de ce jumelage qui date plus d’une trentaine d’année ?à part les visites mutuelles entre les responsables et l’échange de cadeaux. Moi habitant de la cité Maabouda qui souffre depuis deux ans des chaussées impraticables, des ordures dispersées un peu partout,des tas de gravas laissés par un entrepreneur douteux qui a mis en place des poteaux électriques en saccageant un bitumage fraîchement posé . Venez voir la rue qui lange le lycée El Moaiz et vous allez constaté la catastrophe.
Commentaire n°229081 :
C’est le jumelage en les loups et les brebis ou lehdith kias
bendjillali :
Moi habitant de la cité Maabouda qui souffre depuis deux ans des chaussées impraticables, des ordures dispersées un peu partout,des tas de gravas laissés par un entrepreneur douteux qui a mis en place des poteaux électriques en saccageant un bitumage fraîchement posé . Venez voir la rue qui lange le lycée El Moaiz et vous allez constaté la catastrophe. Vous ne voulez quand même pas que les Rennais viennent nettoyer notre merde. C’est une association à but non lucrative . Elle maintient des liens entre Rennes et Sétif , pour le plus grand bien cuiturel ,intélectuel et amical entre les deux communes . Des gens aigris , et voulant se montrer plus patriote que les patriotes, tirent à boulets rouges sur tout ce qui peut élever des relations amicales. Je ne sais s’ils cracheraient sur l’occasion de faire un voyage en France par le biais de cette association (...)
Une histoire marrante :
Si je comprends bien...?Les donneurs de leçons, on nous demande de tout oublier et pardonner et peut être même glorifier les traitres temps qu’à faire. Très drôle
watani :
pour ceux qui sont entrain de voir et de suspecter tout ce qui evolue dans les rapports du mouvement associatif exterieur je pense qu’ils sont en retard sur le temps et que leur pensée stagnante démontre qu’ils n’ont pas encore compris que c’est la société civile et les rapports d’amitié et de confiance qu’elles suscitent qui ménent vers le progres donc tout jumelage interne et externe est utile ; encourageons toutes les initiatives et élargissons le mouvement du jumelage au profit de toutes les catégories sociales par des encadreurs engagés et éveillés .
Tahar :
Salam, En lisant les précédents commentaires, je remarque que la quasi totalités des réactions ne sont pas favorables à ce jumelage. Vous savez pourquoi ? pour la simple raison que les gens ne se sentent pas concernés par cette chose appelée jumelage. Ce jumelage est une affaire sur mesure pour des avantages sur mesure. Il faut avoir le courage de dire que c’est un jumelage entre Rennes et quelques Sétifiens. Mais il y a une chose qu’il faut souligner aussi. Comment l’article de Monsieur Boutebna ne recèle aucune des remarques faites par les commentateurs. Il aurait pu au moins faire une petite conclusion pour dénoncer ces ententes sur mesure qui ne bénéficient qu’aux amis du club. A moins qu’il ne fasse parti lui aussi du club, à ce moment là, je suis disposé à le (...)
Setifien cherche clarification :
mouvements associatifs, bénévolat, aide, prise en charge personne, ils prennent sur leur temps tous ces actes ont eu leur part dans l`oeuvre du militaire Charles de Foucauld converti en missionnaire agent de renseignement de l`armée coloniale chargée de ``pacifier`` le Sahara je n`ose pas dire que c`est une autre forme d`action complémentaire au BHL couple enseignant a Tolda , il ne sont pas les seuls a avoir été dompter par les populations ``indigène`` du racisme frnacais, le mot est lâchée il y a eu des normalien majeur de promotion affecter a Laghouat, l`administration la mutée a Guemmar [el oued] puis a Tamanrasset ou il assurer des classes pour les nomades parce qu`il était aimait bien les monades sa brave femme le suivait dans toutes ses déplacement mutations pour raison disciplinaires `` car ils n`étaient pas raciste la problématique posée ; dans quelle camps ces breton se positionnent -ils ? ils sont les seuls a pouvoir porter les éclairages ils seront accueilli selon leur (...)
Commentaire n°229099 :
@ Tassadith oui nous sommes Arabes et nous n’aimons ni la civilisation occidentale ni taghadith la gandoura a ete porté par nos arrieres grands peres ce n’est la mode Setif est une ville Arabe elle le restera et on te chassera tot ou tard .toi et tes semblables vous etes des parasites de la vermine .meme les français ne vous aiment plus .ils disent qu’ils sont de bons à rien .Allah yarham Chouhadas dommage que Amirouche s’tachhad .sinon il te couperai la langue .Gandoura khir men cache poussiere m’3amar zite .quel culot tu as en citant la gandoura c’est les Arabes qui ont fait du monde ce qu’il est .si les Arabes sont restés en Arabie votre grand pere le roi fenéant est toujours sur la charatte tirée par les boeufs.
Réponse à Claude Parizot :
Vous prétendez que vous agissez dans un cadre associatif (1901), à but non lucratif : Sans arrières pensés, Sans aucun profit personnel, Sans et sans et sans ………. Si l’Algérie, et les Algériens vous sont si chers, il aurait été plus judicieux que votre association milite sur place à Rennes, sans avoir à se déplacer : contre les innombrables discriminations dont souffrent les Algériens, en ce moment même, contre la montée du racisme qui ne s’en cache plus, contre les fascistes à visage découvert, ou du moins, et on pourrait le comprendre : faire uniquement un travail pédagogique à travers les médias, pour clamer haut et fort, que ce n’est pas les immigrés qui sont la cause de la crise financière que traverse la France, mais bel et bien la résultante d’une mauvaise gestion et d’une insidieuse corruption de vos dirigeants depuis plus de 40 ans. Ou contentez-vous de répondre à Éric Zemmour, dont les grands-parents étaient des juifs de Sétif, mais qui tire à boulet de canon contre les (...)
SETIF :
JUMELAGE DE KOI EL HEM MAA LEGEMEL APC N’ARRIVE MÊME PAS A FAIRE FONCTIONNER UN FEU ROUGE IL OSE DIR JUMELAGE MR LE PRÉSIDENT APC VA FAIRE UN JUMELAGE AVEC AIN ABASSA OU MAZEOUGA
Christian Lohyn :
Quelques actions de l’Association de Jumelage Rennes-Sétif : Commémoration à Rennes du 8 mai 1945 au square de Sétif (tous les ans) Commémoration à Rennes du 17 octobre 1961 à la MIR (tous les ans) Expositions à Rennes sur la culture algérienne (presque tous les ans) Accueil des étudiants algériens avec visite guidée de Rennes (tous les ans) Participation aux marchés du monde au bénéfice de l’APIMC de Sétif (presque tous les ans) Conférences, projections, débats, sur l’histoire de l’Algérie (presque tous les ans) Réception de sportifs et sportives de Sétif (presque tous les ans) Expositions, ateliers, spectacles animés par des Rennais à Sétif (à plusieurs reprises) Expositions, ateliers, spectacles animés par des Sétifiens à Rennes (à plusieurs reprises) Echange universitaires et scolaires (à plusieurs reprises) (...)
Réponse à Mr Christian Lohyn :
Monsieur, Votre association et ses différentes actions sont très dignes et honorables, mais dans le contexte actuel, et je vous prie de m’en excuser d’avance de mes propos, qui vous paraitront rudes ; c’est « panser une jambe de bois »………….. Pour la simple raison, que pour donner un sens à cette amitié, on a tous une grande « bataille à mener » contre toutes les intolérances, en amont de vos empreintes louables. Sans cela, ils seront sans résonnances. Cordialement.
Zu Calò :
Toute cette abondance de commentaire !! Il faut remettre la situation à sa juste place. Ce n’était initialement que le déplacement d’une groupe d’exposant de timbres (5ème Salon Arabe de Philatélie de Sétif) qui profité, courageusement, de l’occasion pour faire quelques contacts pour de futurs projets d’échanges culturelles qui n’on que finalement peu de chance d’aboutir vu le faible répondant du coté sétifien. Peu être parce qu’il y a pas d’avantages personnels à en retirer pour certains. Pour ce que je sais c’est que les membres de cette petite association, qui doit se contenter quelques centaines d’euros de subventions par an, m’a gentiment et efficacement aidé lors de mes études à Rennes. Tout ceci est modeste mais si tout le monde agissait dans son domaine positivement , même si modestement, le monde serait surement un lieu plus agréable à habituer (...)
Commentaire n°229114 :
Je crois que la faute incombe aux responsables et au journaliste. Fautes de bilan d’activités, le citoyen trouve le moyen de tirer dans toutes les directions . Je pense qu il faut que l’assiciation publie son bilan d activités pour mettre fin aux blablateurs qui ne savent que critiquer.
youneslouai :
quel interet tirons-nous de cette operations et qu’avons nous beneficie depuis 1982 j’attend une reponse claire de mr le maire
bendjillali :
citation :Monsieur christian lohyn vous êtes bien gentil mais dite mois.Voila je suis né quelques années après l’indépendance, et depuis mon enfance je vis avec ce énorme boulet vous savez de quoi je parle et je ne suis pas la seul d’ailleurs Ma question est simple. Comment dois-je faire pour m’en débarrasser ? fin de citation . Algérien comme toi, ayant vécu les affres du colonialisme, je ne vois absolument pas de quel boulet tu parles , comment veux que M. Lohyn le sache . Prend toi en main , milite dans des mouvements associatifs, regarde l’avenir en face , bien face. Sans oublier le passé , la page est tournée. Plusieurs villes algériennes sont jumelees avec des villes françaises . Je prend le cas de Béni-abbes ( sud ouest algérien) qui a son collége jumelé avec un collége français depuis 1995. Des collégiens algériens de beni abbes vont en France, ceux de France , vont à Beni abbes, un echange très positif pour les jeunes générations. Ils sont reçus dans les familles de part et d’autre (...)
wech dakaelcoum :
De quoi je me mêle ?
Rayane :
Bravo à Borzozo, je n’aurai pas pu mieux dire !!!!! très bonne analyse !
Commentaire n°229147 :
@ Bendjillali, Merci grâce à vous j’ai pu comprendre (Alaikoum anfesakem).
Commentaire n°229148 :
Pourquoi l’association APIMC ??? Et seulement l’APIMC ? Et l’artiste qui la soutient localement ? Par qui a t elle été recommandée ?Dites le Claude ! On a besoin d’être d’abord respectés,informés....On n’a pas besoin d’aide ,de bouts de chandelles.. Ce jumelage ne profite qu’à certaines personnes ,toujours les mêmes personnes..depuis qu’il existe.
Salim Bensedira :
Réponse à Mr Machin.... Suite à votre commentaire, je tiens à vous préciser que vos propos calomnieux voire mesquins envers cette délégation, relèvent d’un manque de civisme et d’intolérance tout simplement. D’abord la délégation Rennaise est venue avec ses propres frais et leur hébergement à Sétif a été pris en charge par l’habitant. Il y a lieu de vous préciser, Mr Machin...., que la dite Asso.est très active à Rennes et à Sétif. Chaque année, elle organise des commémorations de certaines dates phares qui ont marquées l’histoire de l’Algérie (Journée sur le 17 octobre 1961) et plus particulièrement de Sétif (Journée sur le massacre du 8 Mai 1945). A l’initiative de cette Asso., la mairie de Rennes a baptisé une place appelée Square de Sétif. Chaque année elle accueille les nouveaux étudiants Algériens et notamment Sétifiens. Dans le cadre de programmes annuels et pluriannuels, reçoit et prend en charge différentes délégations : Équipes sportives, groupe de collégiens et autres personnes ( conférenciers et (...)
Tahtoh :
Si il y a vraiment Jumelage avec une ville française c’est bien la Ville de Lyon mais pas Rennes !!! car une très grande communauté sétifienne y est installée là bas dans la région du Rhône une estimation de plus de 90 000 âmes d’après le Grand Maire de la Région du Rhône.......... Surtout il faut que nôtre ville en profite de ce jumelage, pas uniquement des visites folkloriques ! Il faut un savoir des autres : transports, urbanisme, gestion communale, déchets, etc........
Mestressi :
Salam Oui ma chère TASSAADITH, nous sommes des arabes et la gandoura et notre fierté, la gandoura portée hier et maintenant à fait la différence entre colonisateurs et colonisés, quoique nous n’avons pas vécu la période coloniale, personne nous n’empêche de lire l’histoire de cette France coloniale qui pleure sont sort d’être pourchassée par les braves qui portaient des gandouras, les histoires de jumelages ce n’est que de la poudre aux yeux, à l’image des pères blancs, ces bénévoles qui ont aidé nos indigènes et qui ne sont jamais prononcé sur les crimes et misères commis par leurs maitres. Gandouretna ou la coustimethoum.
Rayane :
A Mestrissi, vous faîtes partis surement de ces gens qui n’ont rien fait autre chose dans leur vie que tenir un stylo et passer ses huit heures le cul sur une chaise devant un ordinateur à poster des anneries..
Commentaire n°229186 :
...Elle apporte son aide et son soutien à plusieurs associations à Sétif. Monsieur Bensedira,pourriez vous nous les citer,ces associations ?
Mestressi :
Salam Oui Mr Rayane tu as complètement raison, je fais partis de ces gens là, mais sur le sujet je ne vois guère ta contribution, à moins que dans le cadre de ce pseudo jumelage on t’a promis une visite à Rennes pour apprendre à ne pas poster des anneries (pardon des âneries), tu devrais avant d’écrire te cultiver davantage. Salam
salem :
Salam, Moi ce qui me fait mal au cœur, devoir faire appel a une association étrangère pour exposer des billets et des timbres Algériens ! Dirou chwiya el nif a sidi ! au lieu de critiquer à tout va, bougons nous et avançons tous ensemble ! et le jour ou nous maîtrisons, critiquons !
Association de Jumelage Rennes-Sétif :
MISE AU POINT Pour mettre un terme à une polémique stérile nous vous informons que depuis sa création en 1998 l’Association de Jumelage Rennes-Sétif a vu se succéder 7 président-e-s dont le souci était et reste de développer les relations culturelles, scolaires, universitaires, médicales, sportives et d’amitié entre les citoyens de Sétif et de Rennes. Aussi l’Association de Jumelage Rennes-Sétif est prête à travailler avec toute association sétifienne porteuse d’un projet et désireuse de collaborer avec elle. Envoyez ce projet par courrier postal à : Association de Jumelage Rennes-Sétif 7 quai Châteaubriand 35000 Rennes France ou par courrier électronique à « Association de Jumelage Rennes-Sétif »< rennes.setif@free.fr Le bureau de l’Association de Jumelage (...)
Commentaire n°229254 :
Ce n’est pas l’association le problème. Le problème c’est que depuis 60 ans il n’y a jamais eu ni justice rendue, ni reconnaissance, ni réparation, ni excuse, ni pardon , ni quoi que ce sois On ne parle d’amitié sincère, je veux bien. Mais comment ?
Rayan :
Réponse à Mestrissi : Il faut avoir des convictions dans la vie. Il faut savoir être à l’écoute des autres, avec les gens sincères, on peut toujours faire quelque chose (exemple cette association). Hélas n’est pas Socrate qui veut, surtout avec toutes ces idées qui se bousculent dans votre tête.
Fernand NEDJAR :
Je ne comprends pas comment des algériens peuvent se complaire dans des critiques non fondées, ne connaissant même pas l’association RENNES-SETIF dont les membres bénévoles font preuve d’une réelle volonté de faire vivre le jumelage de nos deux villes, sans en retirer d’ autre bénéfice que de rencontrer des amis algériens chaleureux et accueillants à RENNES et à SETIF. Personnellement, c’est grâce à cette association que j’ai pu retrouver ma terre natale que j’ai quitté à 8 ans en 1962, et je n’ai trouvé que chaleur humaine et même amour de la part de tous les sétifiens qui nous ont reçus, ma femme et moi, qui ne faisons partie de l’association que depuis 2 ans. Si le jumelage de RENNES SETIF peut progresser c’est par la volonté des deux partenaires. Mr Christian LOHYN, nouveau président de l’association, porte l’ALGERIE dans le cœur et n’est pas un colon...Comme moi-même, algérien depuis plusieurs (...)
setifien cherche clarification :
un rappel pour tous ce qui voient d`un bon œil cette association Charles de Foucauald ce strasbourgeois militaire converti en religieux espion du colonialisme français est venu en Algérie pour prêche la bonne foie et aider les pauvres la France ne veut pas reconnaître les crimes commis en terre algérienne, des crimes que les nasis n`ont pas eu le courage de commettre [napalm, exécution collective, destruction des biens `` champs de ble, d`orge , oliveraies, palmeraies``, mis a sac des douars, four a chaud , incendie des maison, viol, massacre des enfants , des nouveaux nés, confiscation du bétail, etc. la liste est longue. est- ce cela ne vous suffit pas pour que la France fasse son mea-culpa et reconnaisse ses bêtises , sa sauvagerie a l`endroit de l`Algérie et son peuple la rancune contre l`algérien, la haine et le mépris de l`algérien ne s`arrête pas a l`époque coloniale, elle se poursuit sur les plan Economique quant Boumedienne nationalise les hydrocarbures : combien d`assassinats (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus