Accueil > Evénements >

Le Professeur Djenane, nouveau recteur de l’Université Sétif 1

jeudi 13 novembre 2014, écrit par : Boutebna N.

Le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a procédé ce jeudi à l’installation du Professeur Abdelmadjid Djenane dans les fonctions de recteur de l’Université Ferhat Abbas Sétif 1 en remplacement du Professeur Baki Chakib-Arslane appelé à d’autres fonctions.

Le Professeur Djenane exerçait dans les années 90 les fonctions de vice-recteur de l’université Ferhat Abbes de Sétif (actuellement universités Sétif 1 et Sétif 2) . Avant sa nouvelle nomination, il présidait le Conseil Scientifique de la faculté des sciences économiques, commerciales et de gestion.


Partager cet article :
150 commentaire(s) publié(s)
mal Kilafé :
ما يبقى في الواد غير احجارو
Hamza :
J’espère que le nouveau recteur arrive à faire les réparations nécessaires pour SETIF 1. L’ancien recteur avec son entourage ont massacré sur tous les plans l’université.
Commentaire n°229387 :
Ouf ! Il n’y a que la retraite pour se débarrasser des bagages encombrants
Commentaire n°229391 :
Bon débarras !
Commentaire n°229393 :
OOOOOOOOOOOOOOOF. CE CHAKIB A FAIT BEAUCOUP DE MAL A L UNIVERSITE ET TOUS CEUX QUI AVAIENT RELATION AVEC. BON DÉBARRAS.
veritas :
Bon débarras, ce monsieur a bloque le développement de l université de setif . Dire qu en 2014 pas d internet à l université que faut il rajouter. Mais aussi il ne faut pas dédouaner tous ces responsables beni oui oui qui n ont jamais ose lever petit doigt. On espère que le nouveau sera meilleur.
Commentaire n°229395 :
bon débarras pour le partant il na rien fait pour université
Amar :
bonne nouvelle. j’espère que la première mesure sera d’ouvrir l’accès principal du rectorat qui a été privatisé par l’ancien recteur.
enseignant :
Oooooooooof ! bon débarat ! Il n’a fait que du mal à l’universit, aux enseignants et eux étudiants. Il n’a travaillé que pour sa famille et il a brisé l’élite. C’est un ennemie de la réussite. MERCI à Monsieur le ministre, c’est une preuve que c’est un bon ministre et une bonne équipe au niveau de la tutelle. Il faut revoir toutes les décisons qu’il a précise ! l’injustice doit avoir une fin !!!!!
Enseignant :
Pr Baki est un bosseur. Il a fait beaucoup de choses pour notre université. D’ailleirs, c’est le recteur le plus honnête si on le compare avec les autres recteurs du pays. Cependant, sa méthode de travail jugée très limitée lui a créé beaucoup d’ennemis au sein de l’université. Ajoutant à cela la durée de son règne que est de 10 ans ! Il aurait dû céder sa place à d’autres bien avant cette date. Aujourd’hui, tous les universitaires ont accueillis avec joie le départ de Pr Baki.
Un ami :
L’université UFAS ne s’est pas développée ces dernières années mis à part le nombre des étudiants et des enseignants recrutés. La production scientifique n’intéresse plus les enseignants puisque ces derniers ne sont pas motivés par l’ex-recteur. Welcome back si Madjid,
Commentaire n°229407 :
Message pour le nouveau recteur SVP change nous la photo et le texte de cette page : http://www.univ-setif.dz/index.php/mot-du-recteur L’adresse du site doit etre modifiee aussi c’est univ-setif1.dz au lieu univ-setif.dz
mal Kilafé :
Si, si.... l’ex a réalisé une grande oeuvre....les DOS D’ÂNE
Halouf Bghal :
Ouf...quel soulagement !
Halouf Bghal :
Monsieur Dos d’Âne est partie ! Kh’ssara.
حميدة :
واش من بنة خلة؟
مخلوع :
كما تدين....تدان
enseignant :
enfin !!!! un vent de changement, inchallah positif, souffle sur l’université de Sétif 1, à quand le changement aussi pour certains DOYENS, qui s’éternisent sur leurs sièges, croyant que la faculté et le budget leur appartient, et les gérent avec despotisme et abus de pouvoir !!! vous voulez des noms ???
Wassim :
Oooooooooops ! bon débarras
enseignant mahgour :
OUUUUUUF ! bon débarras ! c’est quoi ces recteurs et ces doyens qui s’incrustent sur leurs sièges, ils finissent par croire que l’université et la faculté sont leurs propriétés privée, gèrent le budget comme ils veulent, despotisme, hogra, passe-droit, favoritisme, clans.... Mr le nouveau recteur, soyez le bienvenu, on a besoin de vous, on a grand espoir en vous, pour faire changer les choses, et tirer au soleil les dossiers qui dorment dans les tiroirs. il faut penser aussi à contrôler les doyens qui font des lois spéciales dans leurs facultés, des lois sévères qui n’ont aucun fondement, mais juste pour rendre la vie dure aux enseignants et aux travailleurs.
Commentaire n°229418 :
Bonne nouvelle qui met fin à un règne médiocre. Bravo à Mr le Ministre qui a pu déraciner une espèce dévastatrice de compétences. Cela prouve bien que le ministère de la recherche scientifique est entre de bonnes mains. Au vu des nouvelles désignations des recteurs, on peut affirmer que ce nouveau ministre est à la hauteur de sa noble tache. Bon courage Mr le Ministre. Au suivant.
Michan :
L’ex, je suis curieux de connaitre ses réalisations .
Commentaire n°229422 :
c’est une excellente nouvelle.J’espere que toute son equipe va disparaitre avec lui entre autre les vices recteurs et doyens. L’universite a besoin de changement a tous les niveaux.L’asphyxie s’est fait sentir depuis que ce recteur a pris ses fonctions c’est a dire depuis 2005.Oufffffffffff.
biba :
Ouf .ENFIN la fin du regne.J’espere que tous ses amis les vices recteurs vont disparaitre avec lui.L’algerie est enfin libre et independante pour tout les enseignants de l’universite setif 1 .Et vive ce ministre .IL a tout compris.!
enseigant :
Mais de quel bosseur parlez vous ? Fini la hogra et le sabotage ! Combien de projets de recherche il a saboté et a empêché des éléments brillants de perser. Bon debarat, quel soulagement... vivement le changement. Maintenant deux universités à la hauteur, celle du grand sage le Professeur Guechi et celle du Pr. Jenane, allez y Messieurs les recteurs, y du plein sur la planche. Il faut penser à la villede Setif, l’union fait la force.
enseigante :
Un grand merci Monsieur le Ministre ! Vous nous avez débarrassé. Qui veut me remettre le CV de quelqu’un qui se croyait eternel.
enseigante :
Baki, où son tes articles dans les Reuters toi qui a été10 ans recteur des sciences !!!!! Quelle honte !
Commentaire n°229435 :
Je vous rappelle que le despotisme et la Hogra ne sont que le résultat de notre mutisme continue devant les actes de ces doyens. Est ce qu’ on a réussi au moins une fois à mettre la main dans la main pour changer les choses. La réponse est évidente, jamais. Un Doyen qui peut tout le temps faire sa loi ne tire sa force que de notre faiblesse. Soyez honnêtes c’est pas un recteur qui peut secouer la poussière sur vos épaules mais vous même.
Un ancien, un vrai :
Le plus dur maintenant c’est de créer une ambiance, une autre ambiance, une nouvelle ambiance, celle tout simplement d’une Université , celle-là qui faisait sa fierté !
Commentaire n°229438 :
Le changement, ça évite la monotonie, stagnation, routine... On à tous besoin de changement à un moment ou un autre.
Ali :
Bienvenue à vous Mr Djenane. Vous avez beaucoup de pain sur la planche, beaucoup de travail pour assainir l’atmosphère, calmer les colères qui grondent...beaucoup de réformes à envisager pour améliorer le cadre de travail de l’enseignant universitaire, bureaux mal équipés, pas de connexion internet, du marbre, des lustres immenses mais même pas une cafétéria pour les enseignants, locaux des laboratoires de recherche ??? budget ??? équipement ??? et les doyens des facultés , c’est pour quand le grand départ ???
Abdallah :
Notre Université est devenue un édifice sans Âme, dommage.
Samira Bio :
Huit années BARAKET . Si au moins il était sympa !
Samira Bio :
Depuis l’arrivée de ce triste personnage , l’Air est devenu IRRESPIRABLE.
Nacer :
tout à fait d’accord avec les commentaires précédents, c’est toute la hachia gangrenée qui doit partir avec Baki, doyens, vice-doyens.....OUT !!! on en a marre de vous et de votre gestion catastrophique. on dirait des petits états dans un grand état, où chacun en fait à sa tête, et crée ses propres lois, non pas des lois en faveur de l’enseignant , mais au contraire, tout pour lui rendre la vie infernalle et difficile. MR LE NOUVEAU RECTEUR, svp , améliorez les conditions de travail des enseignants. comment voulez vous qu’on fasse de la recherche avec des conditions de travail minables. ni bureaux , ni pc, ni imprimante,....ni labo de recherche.....où va le budget du ministère ? il faut que ça change, faites votre enquête.
nadir :
une réponse a Mr l’enseignant si ce recteur il est le plus honnête vous vous trompez aller vous renseignez sur les affaires lui et .........
Commentaire n°229450 :
L’ancien recteurMr Baki a un ascenseur special pour lui....pour son utilisation exclusive
enseignant :
se qui m’étonne c’est qu’ aucune personne ne voulait de lui , mais il est resté une dizaine d’année de règne . alors chers collègue ne trouvez vous pas une complicité de notre part ?. il est grand temps de se mobiliser pour que le chakibisme ne sinstallera plus à setif tout en souhaitant la réussite à son successeur qui n’a pas besoin de présentation ouled famila ..
youneslouai :
bonne chance pr DJENANE .votre etudiant 1986
Quelle confusion ! :
Salam alikoum, Je pense que le remplacement de l’ancien recteur s’est fait de manière administrative , c-à-dire qu’il est arrivé à l’age de la retraite et point . Quant au nouveau recteur désigné par l’administration centrale , je pense qu’il ne peut pas faire plus que son ancien collègue du fait du manque de liberté d’action et du manque de participation du corps enseignant dans la désignation du premier responsable de cette structure censée prendre en charge une partie de la destinée des algériens et de la communauté scientifique . Le collectif des enseignants doit être impliqué pour la désignation de leur responsable . Le manque de maturité et de courage de nos universitaires semble être la cause de ce qui leur arrive comme marginalisation .Le nouveau recteur devra agir selon un cahier des charges clair que le corps enseignant aura préalablement arrête avec lui . Sinon , nous avons affaire à une grande garderie pour enfants adultes, et c’est la grande déception de tous les (...)
enseigant :
Enfin !!!! 8 ans de calvere !! Merci Monsieur le Ministre vous nous avez réanimé. C’est à nous maintenant d’aider le nouveau recteur à réparer les dégâts. ?.et sur tout les plans. Il faut surtout travailler pour gagner la confiance des enseignants qui a été perdu depuis l’arrivée de ce baki. Malheureusement, c’est un fils non-digne d’un moudjahid... baki a fait le lux dans son bureau, n’a travaillé que pour les siens et a trouvé des leche-bottes à commencer sont secrétaire général, passant par vice-recteur et puis par les doyens, oust tous, il faut du nouveau sang, et... pensez à la jeunesse ! Prenez l’example du Pr. Guechi, son université a fait des explois en si peu de temps. Je suis d’accord avec l’enseignant qui a dit : l’union fait la force !
un ancien :
Le règne du recteur écarté, a été marqué par le triomphe de la médiocrité, du clientélisme, et de la bureaucratie. Ce changement va certainement insuffler une nouvelle dynamique à l’université de Sétif.
Commentaire n°229470 :
Baki ne part pas en retraite comme il a été a cité dans un précédent commentaire, Baki n’a pas été appelé vers d’autres fonctions supérieures. Il revient à sa faculté de médecine de sétif où il est affecté, il enseignera la parasitologie.
Hassen avo :
Un grand ménage vous attend.
Hassen avo :
الدائم ربي في ملكه
غير راضية :
كل الصفات التي ليس في حاجة اليها الجامعة كانت حاضرة
El Fartas :
Tous les commentaires sont pareils et la plupart d’entre eux utilisent les même terme : despotisme, hogra, sabotage, etc... cela veut dire que c’est une seule personne qui revient ou un groupe irrationnel qui joue à l’apprentis sorciers. Ce n’est avec le départ d’un responsable que des non scientifiques deviennent scientifiques ; d’où on ne peut pas faire d’un âne (dos d’âne) un cheval de trait. Les commentaires ne sont pas digne d’universitaires, mais Roosevelt la bien dit : les grands esprit discutent des idées les esprits moyens dicutent des évenements les petits esprits dicutent des gens A vous de trouer votre place qui vous reconforte et n’oubliez surtout pas que le roi est mort, vive le roi, n’est ce pas messieurs les chercheurs de pous dans les têtes d’autruis (...)
El Fertas II :
Certes, un responsable n’est pas nommé pour etre aimé, adoré ou chéri mais quand meme, quand meme, pas pour etre hais, honni à ce point par ses pairs.
El Fertas III :
Quel était le chef, le grand responsable des petits esprits qui discutaient dans le temps des petites gens , c ...Roosevelt ?
El Fertas III :
Ce Monsieur avait tout le temps : plus de 08 années pour appliquer ses belles, bonnes et merveilleuses idées qu’a t-il fait de cet Université ? Quelles empreintes a t-il laissé ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus