Accueil > Evénements >

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique attendu ce mardi à Sétif

lundi 24 novembre 2014, écrit par : Boutebna N.

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Professeur Mohamed Mebarki, effectuera ce mardi une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Sétif.

Durant cette visite, le Ministre inspectera sur l’état d’avancement du projet de réalisation de la bibliothèque centrale de 1000 places à l’université Sétif 1. Il se rendra par la suite à l’université Sétif 2 pour l’inspection sur l’état d’avancement des projets de réalisation de 6000 places pédagogiques, une cité universitaire de 3000 lits et une salle de conférences de 600 places. Il lancera à l’occasion le projet de réalisation de 70 logements de fonction au profit des enseignants universitaires.

Le Ministre se rendra après à El-Eulma pour l’inspection sur l’état d’avancement des projets de réalisation d’un pôle universitaire de 2000 places pédagogiques, une cité universitaire de 1000 lits et un restaurant central de 800 repas par jour.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
AMAR :
En regardant sa tête, on voit la recherche qui déborde... ; pauvre Algérie
Commentaire n°230209 :
la recherche quoi ?
ensiegnant :
soyez monsieur le ministre le bien venu
Commentaire n°230222 :
Pas un mot sur la recherché, aucun projet
Commentaire n°230224 :
Bien venue Monsieur le Ministre à Sétif. Nous espérons du fond du coeur que votre visite rendra justice à qui de droit... L’université Sétif 1 va avoir un nouveau souffle après le changement de l’ancien recteur et l’université Sétif 2 mérite tout l’appui car son recteur et tout le staff font beaucoup d’efforts pour aligner leur université avec les universités les plus côtoyées.
silence éloquent :
Enfin voila bien une visite qui tombe à pic ! avec le nouveau Recteur à l’Université Sétif 1, le grand ménage s’annonce et à commencer par les trois combinards connus sous l’appellation le Gang du Bureau 3 qui ne sont autres que les 3 SS Doyens M, S et B - Ah Grand Dieu, que de mal qu’ils ont fait... Le pole Sétif 1 a énormément souffert et le pot aux roses ? espérons que la lumière sera faite sur de nombreuses questions (((((( aux sédatifs et somnifères, le sommeil sera le grand absent des nuits du gang du bureau 3))))))) ---- l’ancien recteur, dit-on, impuissant face à eux, et, parait-il, à leur totale merci - jambes croisées sur son bureau, les mecs se permettaient tout jusqu’à même la pluie et le beau temps !!! Toute histoire a une fin mais une bonne fin afin que l’université retrouve sa vocation d’antan (...)
Commentaire n°230265 :
Un Ministre à la hauteur de sa tache. Soyez les bienvenus Monsieur le Ministre à Sétif.
enseignante universitaire :
Mer le ministre Bienvenue , Nous vous invitons à déguster un bon café avec nous dans les belles cafeterias dédiées aux enseignants, déjeuner dans les restos à l’hygiène irréprochable , lire un ouvrage dans les beaux salons, et, vous soulager dans les sanitaires dont nous ne disposons pas. Qui peut le plus ( construire tout ca) peut le moins( Des WC ).
Amar L. :
Venez assister aux une de ces rencontres périodiques, conviviales, amicales entre les doyens et les enseignants . Bienvenue Mer le Ministre.
Commentaire n°230288 :
Venez voir et visiter les espaces mis à la disposition de l’enseignant ou il fait bon sentir un Campus universitaire (salles de réunion,revues specialists, salle de lecture, cafète, internet, sandwicherie, presse, …).
طالبة :
سيد الوزير، قوموا بزيارة مركز التكوين المتواصل اين ترون المعجزة،مركز مخرب
Einstein :
C’est pour la première fois que je constate la chita (brosse, lécheurs de cvl) a aussi gangrené l’université qui est sensée d’être un haut lieu des sciences et de références.
sétifien :
Venez voir les couples à El Bez et El Hidab (bouche à bouche en direct, ...)
redouane mesloub :
ce groupe SS bureau 3 dont il parle (nazi) ou quoi ? même les cafés et estaminet de la ville en parlent et svp jusqu’aux serveurs !!! juste une question qui chiffonne les esprits : - qui est ce sadique groupe SS B3 qui ne sait s’en prendre qu’aux compétences (notamment ce grand informaticien marginalisé ou écarté et d’autres....) et simples travailleurs ? sa faculté, selon qui se dit ça et là serait sapée de toute part - ni salle d’internet, ni salle de documentation, enseignants et auxiliaires seraient humiliés et parfois insultés au vu et au su de tous, les salaires seraient souvent décalés à la dernière semaine du mois et les stages seraient gelés pour certains, les transferts seraient purement et simplement bannis (Herr Himmler) !!! vrai ces racontars ou de simples bobards (...)
el bahath :
il a fait quoi ,il fait et il fera quoi pauvre Algerie
lesetifois :
Pardon ..Ministre de Recherche scientifique ou ...conducteur de travaux ?
Commentaire n°230453 :
Université de Sétif I : Une histoire d’appartements… Le corps enseignant de l’université Sétif I, plus connue sous le nom université Ferhat Abbès, est une nouvelle fois ébranlé par l’histoire des 70 appartements d’un certain standing. N’ayant rien à voir avec les critères édictés par la tutelle, les « conditions » d’attribution imposées par l’ex-recteur convoitant lui aussi un F4 en sont les causes. « Faisant fi des critères arrêtés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’ex-recteur combine avec un chef de service du ministère, nous imposant des critères, contredisant ceux établis par la tutelle en collaboration avec les syndicats et partenaires sociaux du secteur. Oubliant qu’il s’agit de logement de fonction incessible, l’ex-recteur, qui se transforme en enquêteur, a voulu avoir un aperçu sur les biens individuels d’une catégorie d’enseignants. A la veille de son départ, l’ex-recteur, qui n’a déposé aucune demande de logement, inscrit son nom et prend le procès-verbal, sans (...)
Staifi Hor :
Il faut avouer que certains enseignants qui n’assurent pas leur cours correctement ( absence, retard) ils les récupèrent ’ pas tous) en fin de semestre en obligeant les étudiants à faire le double de leurs volumes horaires, d’où une pression terrible avant les contrôles et ces personnes s’érigent en donneurs de leçons, demandant des stages en informatique ou autre dans des pays arabes, est ce concevable ? au lieu daller là où ils peuvent apprendre ( en Europe de louest aux USA au japon) ils vont faire du tourisme en egypte au Quatar etc...car on leur demande pas de compte dans ces contrées. Alors Basta le doyen a raison de ne pas accorder des stages dans des pays où le niveau est médiocre. Quand tu bloques des opportunistes tu es dénigré. les gens qui travaillent n’ont jamais de problèmes seuls les tireurs au flanc qui polluent l’université essaient toujours dobtenir des privilèges, ils empêchent luniversité d’aller de l’avant y a quà voir le classement de l’université setif 1 parmi les (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus