Accueil > Evénements >

Bilan de la sûreté de wilaya de Sétif : La criminalité en baisse

lundi 2 février 2015, écrit par : Zoghbi F, El Moudjahid

Comparé aux deux années précédentes, le crime sous toutes ses formes a régressé en 2014 à Sétif. C’est ce qui ressort de l’activité déployée par les différentes unités de la sûreté de la wilaya de Sétif, dont le responsable, le commissaire divisionnaire Yamouni Laâziz, a présenté, jeudi devant les représentants locaux de la presse nationale, un bilan des activités qui ont marqué l’œuvre déployée par ce corps de sécurité tout au long de l’année qui vient de s’achever.

Le chef de sûreté de wilaya, entouré de ses proches collaborateurs, à l’issue de cette rencontre qui s’est tenue au siège de la sûreté de wilaya, devait en effet, chiffres et images à l’appui, faire ressortir, à travers son exposé, tous les efforts qui ont été consentis tout au long de l’année 2014 qui aura été également une année marquée par beaucoup de proximité, induisant, de ce fait, un sentiment de sérénité et de tranquillité chez le citoyen.
Il reste, comme il devait le souligner, que ce sont-là autant d’efforts qui restent à consolider chaque jour un peu plus pour être sans cesse toujours plus près du citoyen et aller également dans le sens des missions qui sont assignées à la sûreté et qui passent par la préservation constante des personnes et des biens.

3.368 opérations coups-de-poing

C’est ainsi que dans le cadre de la lutte contre le crime sous toutes ses formes, les services de la sûreté de cette wilaya ont enregistré, en 2014, un chiffre de 7.129 affaires, avec pas moins de 9.434 personnes impliquées parmi lesquelles 1.492 mises en détention provisoire. Par ailleurs, ces mêmes unités ont procédé à 3.368 opérations coups-de-poing qui ont engendré le contrôle et la vérification de l’identité de 19.803 personnes. Par ailleurs, le volet inhérent à la lutte contre la détention et la commercialisation de drogue s’est traduit par le traitement de 542 affaires dans lesquelles étaient impliquées 733 personnes. Près de 24 kg de kif traité et 25.872 comprimés psychotropes ont été saisis. 1.205 affaires relatives à la protection de biens, avec pas moins de 1.738 personnes impliquées et 350 placées en détention provisoire, et 2.141 autres touchant à la préservation des personnes avec 2.921 personnes impliquées et 177 placées en détention provisoire, ont été également traitées.

Une activité intense qui s’est traduite par une régression de 103 affaires par rapport à 2013 et une diminution des quantités de drogue saisies.
La sécurité routière n’a pas été sans constituer un élément fort de cette activité, sachant que l’année 2014 a été marquée par 1.008 accidents de la route qui ont fait 1.136 blessés et 39 morts. Une année marquée par une diminution de 75 accidents et également 10 blessés par rapport à 2013, mais aura connu 2 décès de plus pour la même période. Pas moins de 29.148 infractions au code la route, de même que 6.876 retraits de permis de conduire et 829 véhicules mises en fourrière ont été enregistrés en 2014. Une année qui a permis aux services de la sûreté de procéder à la saisie de plus de 17 tonnes de produits alimentaires périmés destinés à la vente, procédé à 1.598 enquêtes administratives relatives à l’exploitation des trottoir à des fins commerciales et la proposition de 998 fermetures de locaux commerciaux avec l’exécution de 915 décisions, au moment où 3.237 appels ont été enregistrés au « 15 48 » et au « 17 », attestant une fois encore de la dimension de proximité qui est développée, de même que l’adhésion et la contribution du citoyen à la préservation de la cité.

Des caméras de surveillance dans toutes les communes de la wilaya
Des caméras de surveillance seront installées d’ici à fin 2017 dans tous les chefs-lieux des communes de la wilaya de Sétif, a indiqué, jeudi soir, le chef de sûreté de wilaya, le commissaire principal Laâziz Yemouni. Ces équipements destinés à lutter contre la criminalité et la délinquance en milieu urbain permettront de renforcer le sentiment de sécurité dans les rangs des citoyens, « sans pour autant toucher, de quelque manière que ce soit, aux libertés individuelles », a souligné ce responsable au cours d’un point de presse consacré à la présentation du bilan de la sûreté de wilaya pour l’année 2014. L’opération d’installation des caméras de surveillance a en fait débuté en novembre 2012 dans la ville de Sétif, permettant aux responsables concernés de les tester et de vérifier leur efficacité, a-t-il ajouté. Ce dispositif moderne de surveillance sera mis en place dans des sites urbains stratégiques (places, placettes, rues commerçantes, cités d’habitation, écoles), a encore affirmé le responsable, précisant que certaines caméras seront visibles tandis que d’autres ne le seront pas. Le chef de sûreté de wilaya a par ailleurs fait état d’une baisse sensible, en 2014, des affaires de délinquance et de criminalité par rapport à 2013.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus