Accueil > Evénements >

Une centaine de déplacés nigériens en cours de rapatriement

mercredi 1er avril 2015, écrit par : Boutebna N.
Cent-deux (102) déplacés nigériens, regroupés en familles, ont été transférés mardi de Skikda vers la ville de Sétif d’où ils seront transportés vers le Sud du pays dans le cadre de leur rapatriement à la demande de l’Etat nigérien, a-t-on appris auprès de la direction de l’action sociale. Ces familles qui étaient éparpillées dans plusieurs localités ont été regroupées au siège du Croissant-Rouge Algérien (CRA) où toutes les conditions ont été mises en place pour leur hébergement et leur restauration, a souligné la même source. Une couverture médicale et psychologique a également été assurée par les services de wilaya à ces personnes déplacées à qui des vêtements ont été fournis, a-t-on précisé à la DAS. Trois autocars et une escorte sécuritaire ont été mobilisés pour le transport de ces déplacés vers la ville de Sétif, a ajouté la même source. Pas moins de 2536 ressortissants nigériens ont été acheminés depuis décembre 2014 vers les centres d'accueil de Tamanrasset avant d'être rapatriés. Le gouvernement nigérien avait présenté une demande de rapatriement de ses ressortissants entrés clandestinement en Algérie, une demande acceptée par le gouvernement algérien. L'Algérie avait affirmé que toutes les dispositions avaient été prises pour le retour des déplacés nigériens dans leur pays dans-un cadre fraternel et de respect total de leur dignité".

Partager cet article :

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus