Accueil > Evénements >

Portes ouvertes sur l’orientation scolaire

mercredi 22 avril 2015, écrit par : Boutebna N.

La direction de l’éducation de la wilaya de Sétif organise des « Portes ouvertes sur l’orientation scolaire »

L’ouverture officielle de cette importante manifestation éducative a eu lieu ce mercredi 22 avril 2015 au niveau de la salle des fêtes de Sétif (à proximité la place d’Ain Fouara).

Ces journées proposent des orientations des élèves et renforceront leurs chances de choisir la branche qui leur convient le plus et leur accès au monde professionnel.

Selon la ministre Mme Benghabrit, « l’orientation des élèves doit se faire dès la première année moyenne, de façon à leur permettre d’identifier leurs choix par rapport à leur avenir et de savoir que celui-ci ne dépend pas uniquement des études supérieures, mais qu’il y a d’autres chances de réussite, notamment à travers la formation professionnelle ».


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
fites91 :
Vendre la peau de l ’ours avant de l ’avoir tuer. Orienter qui ! Des élèves en congé forcé . Enseigner d ’abord ensuite orientez !
Désorientation :
C’est une orientation dirigée.......et sans recours sauf bévue de la part du centre ......
khali :
avec tous les respects que je vous doit , la bonne volontés et la débauche d’énergie que vous a avez affiché durant votre prise de fonction de ce ministère , dont le travail colossale que avez accompli j e me permet de vous signaler certaines chose qui ne tournent pas rond au bled IL EST TRÈS DIFFICILE DE FAIRE LE NETTOYAGE DANS UNE COUR INFESTÉE et INFECTÉE je reprends idée par idée les affirmation de Madame la ministre 1- « l’orientation des élèves doit se faire dès la première année moyenne, de façon à leur permettre d’identifier leurs choix par rapport à leur avenir ---- ». réponse : l’avenir c’est la marché du travail, est-ce qu’il y a, il y aura du travail pour les jeunes diplômes ou non diplômés qui ne cesse de rejoindre les rangs des hitistes « ». 2- « ----- et de savoir que celui-ci ne dépend pas uniquement des études supérieures ----- , » réponse : le choix fait la première année moyenne ne compte plus pour les études supérieurs, car vous savez très bien que les reçus au baccalauréat doivent (...)
souyah :
@a fites91 bien parlé en quelque mots tu as tout dit . J’ais des enfants aussi quand je compare leur nivaux a celui de notre génération , c’est le jour et la nuit ,mais c’est un peut normal (quand la grève devient un mode de vie , et le but la chkara ,il faut s’attendre au pire !!!)mais sa fait partie de la dimoukratia don la quelle moi j’en fait pas partie .
fites91 :
Il n ’y a pas que la grève des enseignants devenue un gymnastique nationale qui impacte le niveau des élèves. mais aussi l’absentéisme.Personne n ’en parle. Il y a des enseignants des universités qui font à peine 30 heures par an. faites des audits et vous allez voir qu’aucun système de contrôle n ’est mis en place pour garantir les cours aux étudiants.
aghilas-kosseila :
azul fellawen, en sortant du colloque d’histoire histoire,archelogie de setif a travers l’histoire . qui s’est deroulé au musée .une initiative louable bien organisée conjointement avec l’universite mohand amokrane lamine-debagine et la maison de culture. j’essaye de parler un peu de l’histoire et archeologie ,puis motivation des éleves pour bien préparés les examens qui s’est deéroulée le meme jour a la maison de culture. dabort l’histoire et archeologie : des joutes d’histoire durant deux jours.avec certains archeologues de dimension international comme aberrahmane khelifa,khelassi et d’autres... dommage pour certains archelogues de la nouvelle generation veulent nous amarrer au moyen-orient comme la france nous amarrait aux romains ! il ya beaucoup de carences a corriger et a rectifier...! la zarbia ou tazarbite de guergour est locale ,surement n’est pas venue d’anatolie ,meme si il ya certaines similitudes avec le tapis kurde de la region de gazi antep .. d’autres ne font pas (...)
Tahtoh :
La direction de l’éducation de la wilaya de Sétif doit activer pour finir les projets en constructions, comme par ex. le nouveau Lycée de Aïn Mous,...savez vous que les élèves de cette zone (1006, CNL, 326...), étudient actuellement au Lycée Ibn Rachiq et prennent chaque matin le Bus et souvent des voitures fraudes pour parvenir au lycée ? ça fait déjà deux ans !!! au lieu que nos enfants étudient dans des lycées mitoyens comme par ex. le lycée Bahmed, le lycée 1014 Kateb Yacine, ou à défaut le lycée El Hidhab , hélas ils sont parachutés au Lycée Ibn Rachiq, c’est du n’importe quoi ! c’est un préjudice pour l’étudiant et les parents, sachant que bon nombre de ces élèves dégoutent le va et vient, ce qui engendre des retards et perturbations et aussi des dépenses (faux frais). Un peu de sagesse Messieurs ! Khamou Chwiya 3ala (...)
MAMI :
le sckoula, tu l’oriente avec l’argent. ta pa besoin de volant !
une enseignante revoltee :
tant que les classes comportent plus de 40eleves ,tant que certains enseignants ne maîtrisent même pas leur travail ,tant qu’,il ya des enseignants qui avec l,école parallèle ,font du commerce ,tant que d’autres imposent leur médiocrité a ceux qui sont compétents tant qu,il ya une ministre qui ne fait appel qu’à ceux qui n’ont aucun lien avec l’enseignement .il n’y a pas de véritable école .
nosy bé :
Il faut donner,à travers l’éducation, une chance à chacun de faire sa vie dans la dignité..Si on est incapable d’avoir à offrir demain un emploi à tout potentiel demandeur ,pourquoi ne pas permettre à ce demandeur en panne de trouver à l’international ce qu’il ne trouve pas chez lui. Je précise...Beaucoup d’algériens vivent en Europe ,au Canada et quelques fois dans les pays du Moyen-Orient . Ils y travaillent et mènent souvent une vie décente .On peut s’en inspirer pour imaginer un avenir dans ce sens à des citoyens que la vie,ici, risque de laisser sur le bord de la route parce que la sphère du travail ne répondra pas à la demande du grand nombre . Et pour ceux qui y vivent en famille dans ces pays d’accueil ,ils y trouvent aussi des possibilités d’offrir une éducation de meilleure qualité pour leurs progénitures .Il n’est pas particulièrement nécessaire de faire de hautes études pour y travailler ...Les petits métiers qui demandent plus de volontés et d’ habiletés à utiliser (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus