Accueil > Evénements >

Les enseignants universitaires poursuivent leur mouvement de grève

lundi 18 mai 2015, écrit par : Boutebna N.

La grève ouverte enclenchée le 11 mai dernier par les enseignants chercheurs des universités Sétif 1 et Sétif 2, affiliés au conseil national des enseignants du supérieur (CNES) a été reconduite ce dimanche pour une période de 4 jours.

Les enseignants réclament toujours l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles à savoir la hausse du salaire et le droit au logement. Selon le CNES, les enseignants de l’université de Sétif perçoivent des salaires moins valorisants par rapports aux autres enseignants des universités des la zone des hauts plateaux.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°242165 :
Plagiats dans les mémoires ,et les études et recherches la grève partout , l’escroqueries partout, banditisme partout, prostitution partout, délinquance financière à grande échelle par les cols blanc . la flambé des prix ce qui gouvernent se fiche carrément bateau sans gouvernail ,ils achètent des appartements et des villas à Alger sur seine ,à Madrid, à Londres . une décennie noire, et une décennie taG ala m’taG,et une décennie blanche .le petrol a perdu 60% de son prix depuis 10 mois. ou va l’Algérie ? Allah ydjib el khair ya Belkhair pour le Bled n’challah
fites91 :
les sempiternels vacanciers réclament plus de sou et bien sur moins de travail.
Commentaire n°242204 :
maman, mon frère a pris un plus grand gâteau que le mien. Aie cette contestation enfantine se retrouve chez les enseignants universitaires. Le CNES ne doit pas jouer à ce sale jeu et d’opposer les enseignants les uns contre les autres. Il faut aussi être honnête d’accepter les règles ou à la limite de les mentionner qui font certaines régions offrent des avantages pour encourager leurs développements (Sud et Hodna) C’est une grève stupide en organisée par les médiocres. Faites des doctorats plus sérieuses pour avancer dans les grades de maitre de conférence ou de profs que de demander de l’aumône.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus