Accueil > Evénements >

Affaire Khalifa : L’OPGI de Sétif entendu par le juge

jeudi 4 juin 2015, écrit par : Boutebna N.

Une dizaine de représentants (sur 132 cas) de la partie civile victimes de banqueroute de l’ex banque Khalifa, ont été entendus mercredi par le juge du tribunal criminel près la Cour Blidaau au 26ème jour du procès.

Les représentants de la partie civile ont affirmé qu’ils n’ont pas pu récupérer leurs dépôts par défaut de liquidités dans les agences, sauf quelques cas de remboursement par le liquidateur de 5% de la valeur des placements.

Le juge a indiqué, dans son intervention, que-l’Etat n’abandonnera pas les citoyens victimes de la banque Khalifa", estimant que-le remboursement doit se faire sur des bases juridiques".

Le représentant de l’OPGI (Office de promotion et de gestion immobilière), de Sétif, Bouguerra Hossam, a déclaré que-la somme déposée auprès de la banque Khalifa, estimée à plus de 74 milliards de centimes, n’a pas été récupérée à ce jour". La même source a fait savoir que l’OPGI de Sétif a pu se faire rembourser 5% du placement auprès du liquidateur.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus