Accueil > Evénements >

Affaire Khalifa : L’OPGI de Sétif entendu par le juge

jeudi 4 juin 2015, écrit par : Boutebna N.

Une dizaine de représentants (sur 132 cas) de la partie civile victimes de banqueroute de l’ex banque Khalifa, ont été entendus mercredi par le juge du tribunal criminel près la Cour Blidaau au 26ème jour du procès.

Les représentants de la partie civile ont affirmé qu’ils n’ont pas pu récupérer leurs dépôts par défaut de liquidités dans les agences, sauf quelques cas de remboursement par le liquidateur de 5% de la valeur des placements.

Le juge a indiqué, dans son intervention, que-l’Etat n’abandonnera pas les citoyens victimes de la banque Khalifa", estimant que-le remboursement doit se faire sur des bases juridiques".

Le représentant de l’OPGI (Office de promotion et de gestion immobilière), de Sétif, Bouguerra Hossam, a déclaré que-la somme déposée auprès de la banque Khalifa, estimée à plus de 74 milliards de centimes, n’a pas été récupérée à ce jour". La même source a fait savoir que l’OPGI de Sétif a pu se faire rembourser 5% du placement auprès du liquidateur.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
D :
La farce de maitre Pathelin
L’OPGI :
L’Organisation de la Pègre Générale Institutionnalisée. C’est l’affaire d’un voleur qui vole un autre.
Commentaire n°243319 :
Tous ceux qui ont dirigé les OPGI et agences foncières a Setif depuis l’indépendance sont des escrocs et voleurs ..., mais ils sont entrain de payer devant dieu .., La seule Justice divine.., ces corrompus se reconnaîtront et j’espère qu’ils n’auront jamais la conscience tranquille !!
baker :
Larnaque du siècle devient carnaval fi dechra l’afaire khalifa à ruiné le pays et le juge parle de micro portable chaises,voiture polo,sponsoring du NAHD et de quelques clubs de foot ils nous prennent pour des cons wallah
fatigui :
Il y a quelque chose de pathétique dans la réponse fournie par les résponsables auditionnés. Nous avons pu récupérer 5 % de nos dépos ! Admirez le sens de la formule ! On est tenté de leur dire Bravo ! quel panache ! Dites moi s’il vous plait , en quel pays , les résponsables, se vantent d’avoir aliené le capital ,qui leur a été confié et prétendent avoir réussi le tour de force de récupérer 5%,c’est à dire moins de la moitié des intérets prévus ? Il y a quelque chose de Kafkaien dans la planète Algérie ! Le problème aurait fait partie des faits divers s’il ne s’agissait que de cas isolés . Malheureusement ,nous sommes en face d’un fait de sociéte ,banalisé ,au point de devenir la norme ! La cohorte de résponsables entendus ,qui cache mal , celle qu’on aurait du entendre , multiplié par le nombre d’affaires dévoilées ,exclusion faite de celles à dévoiler ,ça fait beaucoup ; je vous fais grace des chiffres ,car ça donne le tournis ! Pendant ce temps on nous chante à longueurs de discours les louanges (...)
Commentaire n°243324 :
il faux aussi convoquée les entreprise qui ont été obliger de faire les cautionnement de 5% de leurs marché au pré du banc khalifa par les service opgi de setif
Commentaire n°243331 :
Les Algériens sont corrupteurs et corrompus, c’est un peuple fainéant et assisté , peureux et Chiate par excellence, le seul moyen que notre pays retrouve son équilibre est Un tremblement de terre qui vas exterminer cette race de rongeurs ! Azrayen.
merouche charaf :
salam oualikoum- cette affaire date de 20 ans c’est en 2015 que mr khalifa et juger c’est vraiment un bléd de mickeys jusqua quand le monde va continuer a rigoler sur se pays avec c’est vieus cons corenpu de ministre et parlementaire qui veule juste des hausse de salaire et acheter des appartement a paris des illéttré et ignare avec une mentalité de coloniser qui en couler l’algérie dans tout les domaines qui dirige un pays de jeunes barakét tab djnér comme il dise a alger et des éléctions bidons et truqué une soidisant démocratie a la sauce dictature millitaire interdiction de maniféster pasifiquement ou de laisser éxprimer ses opinions comme en peut le voire a travers le monde sans siter d’otre pays la liste et longue.
mustapha :
و الله يا هذه غير سرقات متعمدة
Slim :
Svp arretons de parler de cette comédie de Khalifa et en plus on parle de justice et d’institution car c’est tellement stupide qu’on risque de devenir complice de cette tragédie et tant d’autres, la listes est longue et les criminels sont toujours là avec leur strategie de maintenir l’emprise quelque soit le prix . ça fai mal vraiment mal.
@ Azrayen :
et toi en premier.
billou :
FRIC FRAC, il y a l’algérie des chouhadas, et celle du fric frac ,au détriment de l’argent du peuple, quand on est ministre des moudjahidines, si on doit acheté un bien c’est à Alger qu’il faut le faire, et non à Paris. il n’y a plus rien de révolutionnaire dans ce pays seul le fric, compte pour les tenants du pouvoir, du fric ,mais en devise étrangéres, l’EUROS, L EUROS, RIEN QUE L EUROS, toute l’algérie revent, de l euros, du visa. ne pensez vous pas qu il y a quand meme un sérieux probléme.?
Commentaire n°243424 :
@ azraen tu as mis du temps pour te rendre compte.ça date juste aprés Adam .il faut pas etre fier d’appartenir à meute men Masr wa arwah .jusqu’à detroit .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus