Accueil > Evénements >

Clôture de l’année universitaire à Sétif

samedi 4 juillet 2015, écrit par : Zoghbi F, El Moudjahid

Après la sortie de la promotion de la formation, la veille, c’était au tour de l’université Mohamed-Lamine Debaghine, de clôturer l’année universitaire 2014-2015 et partant, faire une évaluation des efforts qui ont été déployés à tous les niveaux à l’effet de permettre à cette seconde université que compte la wilaya de Sétif de se hisser au rang qui lui est dû et devenir ainsi en très peu de temps, depuis sa création en 2012, un pôle scientifique important.

A l’issue de cette cérémonie conviviale marquée par la présence du wali Mohamed Bouderbali, du président de l’APW,du recteur de l’université Ferhat-Abbes, Sétif 1, et de l’ensemble des autorités civiles et militaires de cette wilaya de même que les lauréats et de nombreux parents présents à cette cérémonie, le recteur de cette université M. Guechi el Khier, interviendra pour souligner les efforts qui ont été consentis durant toute une année couronnée par une récolte qui est tout à l’honneur de cette jeune université. Un moment fort, à l’issue duquel il félicitera les lauréats de cette année et encouragera tous ceux qui n’ont pu accéder au podium de fournir davantage d’efforts et d’abnégation. Parmi les grands acquis qu’évoquera le Dr Guechi El Khier, baptiser l’université au nom d’une grande personnalité politique et diplomatique, le Dr Mohamed-Lamine Debaghine, ce révolutionnaire qui a marqué de son empreinte cette région depuis 1939, jusqu’à son décès. Une jeune université qui a accueilli pour l’année 2014-2015, près de 5.000 étudiants dans différentes spécialités et relevé la sortie de 1.185 diplômés issus des 3 facultés de sciences humaines et sociales, droit et sciences politiques, lettres et langue française ajoutera la recteur qui citera le nombre de 18.000 nouveaux étudiants attendus à la rentrée prochaine au niveaux des deux universités de Sétif.

Dans ce contexte, il convient de souligner que les université Ferhat-Abbes Sétif 1, et Mohamed-Lamine Debaghine Sétif 2, accueillent près de 54.000 étudiants inscrits dans les nombreuses filières. Des chiffres révélateurs qui attestent ainsi des avancées qu’aura connu ce secteur dans une wilaya qui ne disposait que d’un centre universitaire qui accueillait 250 étudiants en 1978. Parmi toutes les réalisations dont fera état aussi l’intervenant figure aussi l’inscription cette année de plus de 3100 étudiants au Master, un indicateur éloquent soulignera le Dr Guechi quand on sait que dans l’ancien système ce chiffre se comptait par centaine avant d’ajouter qu’indépendamment des 28 spécialités pour la licence, l’année 2014-2015 à été aussi marquée par l’ouverture de 11 spécialités pour le Master.

L’ouverture de l’université sur l’environnement est un autre indicateur encourageant sachant que pas moins de 10 conventions ont été signées avec des universités maghrébines et européennes et se sont traduites par des rencontres et des œuvres de haut niveau dans différents domaines dira le recteur qui ne manquera pas de mettre l’accent sur le volet inhérent à la recherche scientifique et toutes les manifestations à caractère scientifique organisées à ce jour. Une intervention à l’issue de laquelle il soulignera aussi les efforts consentis par les pouvoirs publics locaux, notamment le wali dira t-il, pour l’achèvement rapide des projets en cours soit 6.000 places pédagogiques afin que les études puissent se dérouler normalement à la rentrée. Ensuite, le Dr Noel Abdelatif abondera dans ce sens et annoncera que la promotion sortante sera baptisée au nom du Dr Mohamed Lamine Debaghine. Une soirée à l’issue de laquelle seront honorés les enseignants promus au rang de professeurs de même que les étudiants lauréats des différentes facultés de cette université qui compte 20.000 étudiants encadrés par 600 enseignants. Les étudiants représentants le centre d’enseignement intensif se relayeront ensuite pour s’exprimer tour a tour dans les 7 langues enseignées, l’arabe, le français, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, la langue turque et le chinois. Le prix de la meilleure œuvre artistique représentée par un portrait du Dr Mohamed-Lamine Debaghine sera également décerné tout comme le meilleur club estudiantin.


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
nosy-bé :
Si ,dans des circonstances particulières , l’ universitaire porte une tenue vestimentaire pour respecter la tradition des siens ..ça passe . On peut être ,par exemple targui ou indien et docteur en mathématiques .Le montrer est honorable ,n’est pas récusable . Si la tenue est portée pour décliner une appartenance religieuse ,je pense que là il y a erreur ,parce que l’université est sensée être un lieu de savoir (qu’il convient de marquer) ..et pas un lieu de croyance (qu’il faut exclure) . Un professeur en sciences physiques est libre dans sa foi ,mais il ne peut en faire étalage à l’université par respect à l’institution de savoir dans laquelle il officie ! Pour moi ,les signes religieux ostentatoires n’ont pas de place à l’université. Je commente les photos qui accompagnent l’article bien sûr (...)
Titiche :
C’est un groupe folklorique ou quoi ?
Commentaire n°244632 :
FELICITATION POUR LES LAURIATS. MAIS QU’EST QUE C’EST SES HABITS ET SES TENUES DE GUIGNOLES ?????
Commentaire n°244633 :
Pourquoi on copie tout...une tradition anglo-saxonne .les tenues de graduation sont horribles....pourquoi ne pas demander a des stylistes algériens de confectionner ce type de costume en s’inspirant de nos coutumes vestimentaires
Commentaire n°244634 :
FELICITATION POUR LES LAURIATS. MERCI AUX RESPONSABLES ET AUX AUTORITÉS. MAIS QU’EST QUE C’EST SES HABITS ET SES TENUES DE GUIGNOLES ????? C’EST VRAIMENT DÉCEVANT.
selim sf :
Avec malheureusement AUCUNE ELITE ......ce gouvernement a ruine notre espoir qui était l’étudiant ...Nous ne verrons plus aucune tete ni meme un lauréat .........C’est triste ....c’est triste de dire que nos enfants n’ont pas eu la chance d’evoluer........Ces voyous de Oujda non seulement ils nous ont vole mais ont détruit notre espoir........ C’est vraiment triste.
Commentaire n°244646 :
Félicitations a touts les diplômées, et diplômés, et bonne chance aux étudiants actuels... Un détail, m’a attire en regardant ces photos, c’est que presque toutes les jeunes femmes diplômées, portent le hidjab...Ok, ok, ok, je sors un petit peu de l’objet de cet article, je l’avoue, mais, ces photos démentissent l’idée que les hijabistes étaient cloîtrées derrière 4 murs , et qu’elles étaient privées de leurs droits aux études...moi, je vois plutôt des hijabistes au plus haut podium de l’université de setif...Et je leurs dis : BRAVO !!!!! Bon ramadan a toutes et a tous...
Commentaire n°244647 :
yelli mzerqet men barra qu’as tu en réalité dans la citrouille ?.......deux fois rien du tout !
toto :
salame jai une question a vous poser pour quoi les autorité militaire se mele a la vie civil
Commentaire n°244654 :
Avancées ? 250 étudiants en 1978 contre 54000 étudiants en 2015. Vous parlez sans doute de la quantité, parce que la qualité n’est un secret pour personne. Si Mohamed doit se retourner dans sa tombe !
Commentaire n°244658 :
C’est de la poudre aux yeux... ont-ils réellement le niveau requis pour un universitaires ??!!!!
mode in sétif :
où peut on acquérir ces robes mixtes ? je suis preneur de cette mode
@AALLALOU :
En parcourant cet article qui se veut informatif , j’ai ressenti un sentiment bizarre comme un malaise. La tonalité de l’évocation de l’évènement ; ce froid dans l’alignement des chiffres avec, un brin de cire à l’endroit des autorités ; une action oblique , pour une dithyrambe à peu de frais , en somme du contortionnisme pour une commutation ,des échecs ,en succès . Voici un archétype d’articles ,qui daterait de 1962 ( n’euent été les chiffres ) et qui rappelle aux oublieux de la belle époque, cette façon spartiate d’assener des vérités qui se moque de l’intelligence des gens ,si tant est qu’ils en eussent eux mèmes . Du quantitatif ,encore du quantitatif et tjrs du quan...Ouf ,j’en uis exténué ! Dites nous svp , combien de découvertes a lègué l’Université Algérienne à l’humanité et inscrites au crédit de celle ci ? A part, plagier des thèses entières , (toute honte bue ) ? Que peuvent bien produire de positif ces braves gens ?! Gardons nous cependant , de généraliser ! Mais l’exception confirme la règle ! (...)
Commentaire n°244669 :
remarques sur la photo 3 les diplomés encadrés par un policier et un gendarme sont-ils en état d’arrestation ? les deux jeunes femmes portent elles des menottes ? le jeune homme au centre (en noir et blanc),est-il leur avocat ? le policier à droite (au garde à vous) répond il aux questions d’un juge ? le monsieur en rouge et noir, juge d’instruction ? procureur ? le tableau dévoilé ,preuves ?pièces à conviction ?
mahmoud :
J’ai l’honneur de vous adresser toutes mes sincères félicitations suite à la promotion professionnelle qui a reconnu l’ampleur de vos actions et a concrétisé un parcours fait de mérite et de volonté inflexible. J’ai l’honneur de vous adresser toutes mes sincères félicitations suite à la promotion professionnelle qui a reconnu l’ampleur de vos actions et a concrétisé un parcours fait de mérite et de volonté inflexible. Votre compétence, votre professionnalisme, vos qualités humaines, notamment votre capacité d’écoute, votre esprit d’ouverture, votre sens du dialogue ont assuré le succès de vos missions. Votre capacité d’adaptation a su surmonter les innombrables contraintes liées à l’évolution de notre entreprise dans le peloton de tête ; Dans des contextes difficiles, votre fermeté et votre diplomatie ont permis d’apaiser les tensions et d’aboutir à de solides réalisations. Votre promotion naturelle à la tête du service juridique consacre toutes vos années de formation interne et de persévérance pour obtenir de (...)
Commentaire n°244764 :
La répression est toujours latente......
aissa :
Les tenues semblent venir d’un groupe folklorique de chanteurs(ses) et de danseurs(ses). Autant copier pour copier les Universitaires européennes, faites pareil. Mais le mélange de couleurs, de chapeau de doctorat et de voile, sèment la confusion, et ce n’est vraiment pas réussi sur un plan simplement esthétique : manque de goût évident à mon humble avis. Copie à revoir ! ! !
SETIF :
Salam, La même cérémonie à l’université ELBEZ mais silence radio ?? (Recteur : Prof DJENNANE) Saha ftourkoum
aghilas-kosseila :
azul fellawen, des initiatives louables créent des relations plus durables,plus conviviables .jouent de starter pour les etudiants (es).les enseignants (tes) ,les travailleurs (ses) enfin pour toute la communauté universitaire.ces rencontres de debut et de la fin de la fin ont un efet pshychologique indéniable et un aiguillon de la vie. tanmirt pour le recteur de cette universite,etudiants,travailleurs,enseignants ,responsables pour le travail des titans fournis pendant toute l’année. neamoins une remarque s’impose :une erreur donnée dr noel pour une dame responsable surement NAWEL comme nawel el-moghrabi une palestinienne d’origine n’ait-choukrane (algerie).,et egalement je ne vois pas pourquoi on n’ecrit mal le nom du docteur,ecrivain,diplomate,moudjahid,politicien hors normes. a hussein-dey ou etait né comme a cherchel ou il avait passé son enfance, ou son pere avait un restaurant.egalement a el-eulma ou il avait exercé comme medecin.sur son registre de naissance s’est ecrit : MOHAND (...)
aghilas-kosseila :
azul fellawen, l’autre jour,ayant oublié un detail qui est tres important concerant monsieur le professeur FENI qui merité un prix d’honneteté,au magister d’agronomie celui qui est chargé de faire le sujet. il n’a pas priviligié sa fille candidate au concours. qu’il trouve nos felicitations les plus sinceres lui et son equipe d’agronomie. idem pour l’equipe du concours de residanats en medecine ,les organisateurs d’une probité irreprochable sont egalement a feliciter. si ce que je voulais faire sur la tribune. faute de temps subjuré par les animateurs. a rendre hommage a ces perles rares de notre temps ! esperant avec un recteur de sa trempe,un grand professeur d’economie agricole,sécurité alimentaire,santé ,gestion des unités agricoles. et un autre du droit international pour il y a droit et justice. ces deux professeurs rassemblent ce qui est de grand utile pour nos citoyens ,securité alimentaire,santé, bonne gouvernance,droit,justice....avec ses deux prof par leur abnégation,leur (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus