Accueil > Evénements >

La formation professionnelle en quête de candidats

mercredi 9 septembre 2015, écrit par : Rachid Sebbah

Chaque année, les établissements de formation professionnelle organisent deux campagnes d’information pour attirer le maximum de candidats nécessaires à la formation de la main d’œuvre qualifiée, des agents de maîtrise, des techniciens et techniciens supérieurs dont l’économie nationale a besoin.

Toutefois, pour diverses raisons, le nombre de candidats a tendance à baisser de plus en plus. Afin d’y remédier, les établissements de formation professionnelle utilisent plusieurs méthodes pour faire parvenir aux concernés l’information sur les stages programmés (affichage, émissions radio, insertion d’articles sur les journaux, publication sur sites web, caravanes d’information ou bureaux d’information itinérants.

Un de ces bureaux itinérants, celui du CFPA de Hammam Guergour, wilaya de Sétif, a rendu visite aux villages Ouled Ali Ben Athmane et Lemroudj relevant de la commune Draa Kébila, respectivement le 7 et le 8 septembre 2015 (voir photos jointes). Le mercredi 9 septembre, il s’implantera à Bouferoudj, chef lieu de la Daira Hammam Guergour . Il est même question qu’il aille à Béni Jemati et Béni Gheboula, deux
agglomérations très peuplées, relevant de la Daira de Béni Ourtilane.

L’attention du public fût attirée par le fait que ce bureau s’est installé près de la fontaine et de la mosquée, au milieu du village et que le directeur et le conseiller à l’orientation du CFPA expliquent eux-mêmes aux jeunes et à leurs parents quelles sont les offres de formation de la rentrée de septembre 2015 pour chaque type de formation en leur précisant les conditions d’âge et de niveau scolaire exigées. Les citoyens ont également remarqué, avec satisfaction, un changement qualitatif en matière de diffusion de l’information (très bon accueil et sens de communication), chose qui ne manquera pas d’avoir des retombées positives sur le nombre de candidats inscrits.

Les inscriptions aux stages de formation résidentielle seront clôturées le 17 septembre 2015 en fin de journée à travers le territoire national. Pour ce qui est des formations par apprentissage, à distance, cours du soir, etc), les inscriptions ne s’arrêteront pas ; elles se font durant toute l’année. Les 20, 21 et 22 septembre 2015 auront lieu la sélection et l’orientation des candidats.

Les listes des candidats retenus ainsi que leur orientation seront affichées le 23 septembre et la rentrée des anciens et nouveaux stagiaires est prévue pour le dimanche 27 septembre 2015.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
Dé...formation :
Me former des chômeur non merci ,je le suis déjà
Commentaire n°248098 :
sans métier, et sans acquis proféssionnel, il sera dur de réaliser sa vie.
Commentaire n°248102 :
Le gain facile a pris le dessus, peuple qui ne veut pas travailler et se s’allie les mains.., Boutesrika a encouragé les bras cassés a s’enrichir et lui permettre de gouverner encore ...le prix du pétrole continue a baisser ...ça sera la catastrophe ...Rabi Yostor..! HTM.
farid :
salam tous le monde veut être MAALEM du jour au lendemain ,il veulent pas se former ni travailler parce que sa va les faire décoller du lit a 5h du mat , qui va boire le café au lait croissant jus a 10h après aller au stade 8mai pour voir l’ENTENTE A 20H ces des bras cassés ,il faut les envoyer au sahra ,comme ça ils vont se bouger le cul ,on es bien chez papa et maman
YASINE :
HEY HEY ...L’ALGERIE A IMPORTÉ DES CHAUSSURES, DES BALETS, DES FLEURS, DE L’EAU , DU PAIN, DES LAVETTES POUR SE LAVER AU HAMAM...DONC FINALEMENT POURQUOI FORMER ? ET POUR FAIRE QUOI.? pire l’Algérie importe des réchauds qui tue... SIYASSAT ETHRAA...POLITIQUE DE FORCE. TOUT EST BLOQUÉ, TOUT EST CONTROLÉ, ON NE PEUT RIEN FAIRE ...A MOINS D’ÉTRE UN FLNISSTE, OU UN HAUT GRADÉ MILITAIRE, OU HOUKOUMA..UN CHYATE. EL BLED RAHI FI YEDINE EL OUDYANE...LE PAYS EST ENTRE LES MAINS DE NOS ENNEMIES. tant que chaab raked ou kabel...tant que le peuple dort et accepte ...rien ne changera
merouche charaf éddine :
salam oualikoum- c’est bien des centre de formation des métiers en algérie et ouvrir des bureaux de l’ansej mais pourqoi alors importé de la main d’oeuvre venue de chine et faire venir d’otre personne venant d’europe pour travailler en algérie et donner des l’iscense d’importateur a tout le monde en algérie en 2015 alors que le pays orait besoin de déveloper son industrie et agriculture et téxtille et la santé sur place et dans d’otre domaines c’est une politique en contradition avec la réalité du cotidien des jeunes algériens qui vive de l’informel et du rachid systéme et du piston pour les plus chanceux qui sont diplomer pour travailler dans des instituions étatique le seule moyens de décrocher un vraix travaille les autre il bricole comme il peuve pour survivre et ne font plus confiance a se gouvernement fantome depuit des années et il ne vote plus il n’on plus déspoire que sa change dans le bon sens il se drogue tous et boive et la drogue fait des ravage et les suicide avec l’essence et la soufrance (...)
nosy bé :
Pourquoi déformer des noms de lieu ,qui sont des noms propres ... en écrivant Beni-.. à la place de aith d’origine ? On dit Aïth-Ouarthilane , Aïth-Ejmati , Ighbouliène et pas ce que vous écrivez . Si en plus ,dans chaque bourg d’ici , trônent un bruyant et omniprésent minaret , une école toute dédiée à la langue de gens d’ailleurs , il n’est plus naïf de se la poser,la question : Où va l’Algérie ? Nous sommes quand même en 2015...
Commentaire n°248117 :
ce que je retiens de la photo : une seule personne porte une tenue correcte (pantalon,chemise,chaussures ) tous les autres adultes trainent la savate de plastique (avant on portait des sandales),des t-shirts décolorés,des joggings,des baskets....... des trottoirs défoncés mais peints en rouge et blanc (caractéristique du sous développement cette manie de peindre les bords de trottoirs en rouge et blanc,vous ne verrez cela que dans les pays sous développés) des gens qui se demandent pourquoi ils sont là et avec cela l’article nous apprend que la formation professionnelle n’intéresse pas grand monde
Commentaire n°248124 :
technicien d atelier en usinage 35 ans de metier. je suis encore en train de me former sur de la programmation 5 axes. pourtant j ai un bon niveau en usinage en n on sait jamais assez. l islam preconnise d aller chercher le savoir meme en Chine. ikra au bled ils preferent vendre et acheter de la saloperie au Turque et au Chinois. en arnaquant le citoyen avec des marges beneficiaires allant j usqu a 20 voir 30 fois la mise. ils disent. le prophete faisait du commerce nous aussi on fait pareil. des idiots.
Commentaire n°248125 :
mon salaire en tant que responsable d atelier en usinage 2700 Euros par moi. merci a mes defunts parents qui m ont botte le cul a l adolescence
Commentaire n°248132 :
La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé. Socrate.
Commentaire n°248141 :
ces quoi ces zébulons en claquettes ?
Commentaire n°248142 :
LES MAINS DANS LE DOS. pour confirmer qu’on a rien à faire.
LE REALISTE :
Former et former sans résultat cela ne rapporte rien,aujourd’hui pas de plombiers, pas de soudeurs,pas de maçons, pas de jardiniers,pas de forgerons,pas de mains d’oeuvres.Le jeune d’aujourd’hui cherche ,Agent de sécurité, Agent de parking,Vendeur de tabacs,Agent de taxiphone,Être patron . Alors pourquoi tout ces centres de (CFPA).Centre des fignions et Paresseux Algériens.
ben ali :
combien ca coute de se rendre a un centre de formation dans ces contrées par mois en transport ? quelle est l’indemnité du stagiaire pour faire face a ses depenses ? ...pourquoi ne pas decentraliser ces centres de formation pour les rapprocher de la population setif ce n’est pas seulement les centres urbains -je pense que c’est ce qui empeche ces jeunes de rejoindre ces structures- il y a des cem qui peuvent offrir une salle de formation et ils sont plus proche des villages. il faut mettre l’accent sur la formation au lieu de distribuer des credits ansej qui finissent en voiture ou etage de maison .
Farfour :
Voilà une des conséquence du programme ansej. La politique d’importation 99% des produits à pousser le peuple à se retourner vers la vente informelle. Le seul effort à faire c’est d’aller à El Eulma charger une Herbine et se garer dans un coin de rue pour vendre. Il faut le dire aussi les jeune avec des métiers de technicien, agent qualifiés ont du mal à trouver un travail et quand ils trouvent un chez la privé ils sont traités comme des esclaves.
Commentaire n°248184 :
pourquoi la majorité des Algériens ont ils tout le temps les mains dans le dos ? est ce un défaitisme ? ou est ce parce qu ils n’attendent plus rien de la vie ? A voir la photo sur pérsonnes, il y en 5 en claquettes n’ y a t il plus de chaussure au pays ?
Commentaire n°248190 :
avant quant le prof nous dit de mettre les mains au dos c est pour reçevoir une giffle pour punition
aissa :
gifflé un enfant ,quelque prof etaient limite messieurs STABGHILE @NOSYBY sa change quoi ?de dire beni ou aith ,les deux cest de la misere ,on enttend toujours dire beni ourthilene, beni yaala ,beni saf ,beni handel ,mais jamais aith las vegas.
مواطن غير مرغوب فيه :
خرطي في خرطي التكوين المهني في الحضيض ايعقل ان يخرج الاستاذ الى الشوارع للبحث عن المتربصين ان الامر في غاية السخرية اتساءل ماذا تفعل مصلحة التوجيه ؟لماذا لا تقوم هاته المصلحة بدورها على طول العام ؟لماذا لا تبرمج زيارات على مستوى المؤسسات التكوينية لكافة المؤسسات التربوية و ذلك بابرام اتفاقيات في هذا الشان ؟لماذا لا تقوم بابواب مفتوحة على التكوين ؟.... في وقت اين اصبح التكوين المهني في العالم قطاع حساس و مهم لدفع عجلة التقدم و التطور و نراه ياخذ حصة الاسد في المال العام لمواجهة متطلبات الوقت الراهن لماذا لا تقوم الادارة بتكوين الاساتذة لتحيين معلوماتهم و الرفع من مستوياتهم لماذا لا ياخذ التكوين بجدية لماذا هاته الاجراءات الارتجالية التي من شانها تمس الاستاذ و تمس بالتكوين حتى انقلبت الموازين فاصبح التكوين يبحث عن الارقام او العدد على حساب النوعية لماذا لايتم تطبيق نظام تقييم محكم و موضوعي لتكوين احسن الاطارات http://www.dw.com/ar/%D9%85%D8%AB%D8%A7%D9%84-%D9%8A%D8%AD%D8%AA%D8%B0%D9%89-%D9%81%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D8%B9%D8%A7%D9%84%D9%85-%D8%A7%D9%84%D8%AA%D8%AF%D8%B1%D9%8A%D8%A8-%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%87%D9%86%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%B2%D8%AF%D9%88%D8%AC-%D9%81%D9%8A-%D8%A3%D9%84%D9%85%D8%A7%D9%86%D9%8A%D8%A7/a-16927645
Exilé :
J’ai tendance à dire comme il a dit lui .... ... je rapporte les dires des autres : 1. Le premier avait dit Kounwi th-hedram Nukni netergo = Vous ... vous parlez et nous rêvons 2. Le second avait ajouté El-heb ighelève afriwen = il y a plus de fruits que de feuilles ! Quant à moi, j’ajoute que ces chiffres, qu’on nous annonce porteur de dynamique, en perpétuelle évolution et ces faux résultats en croissance permanente ne sont qu’un leurre ... ils rejoignent ceux des taux de participation aux élections et ... Malheur à celui qui cherche le bonheur ! L’espoir fait vivre ... Vivons pour espérer et espérons pour vivre !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus