Accueil > Evénements >

Signature d’une convention de coopération entre l’université Sétif 2 et l’ENS Paris

mardi 6 octobre 2015, écrit par : Boutebna N.

L’université Sétif 2 a signé dimanche une convention de coopération avec l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Paris (France), en présence des recteurs des Universités Sétif 2, Batna 1 et Constantine 2 et du Consul général de France à Annaba.

La convention prévoit la création d’un nouveau Master en Archéologie au sein de l’université Sétif 2.
Les étudiants inscrits dans ce Master bénéficieront de stages de formation en France. Ceux de l’ENS Paris auront par ailleurs la possibilité de se perfectionner dans la langue l arabe auprès de l’Université Sétif 2.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
jamia :
a t on vraiment de besoin de larcheologie du n importe quoi
maaaan fou :
Qu’ils ne viennent pas se perfectionner en langue arabe car ils vont voir leur acquis même minime en cette langue être détruit. Il y a des centres d’apprentissage bien meilleurs en France. Pourquoi n’y vont ils pas au lieu de venir dans ce pays de paumés ?!!
Commentaire n°249943 :
Tout ce qui vient de ces gens là, il faut le prendre avec prudence...Surtout sachant la mentalité de certains algériens en présence des gawri ( un couchez vous total et ventre à terre). On suivra ça, et on verra ce que ça donnera.
Commentaire n°249953 :
Convention en archéologique c’est mieux que rien mais notre pays en développement à surtout besoin de conventions dans le domaines des technologies.
Commentaire n°249959 :
Elle n’est pas belle la vie ? Bled El-Zerda oual Batal.
Smail_setif :
Certes, c’est bénéfique ce genre d’échange...alors qu’il n’y en a même pas d’échanges inter-universitaires au niveau national !! - De 1 je dirais qu’il serait encore mieux de diversifier les partenaires ...pas juste les Français !!! De 2 c’est étonnant que les archéologues français vont se déplacer jusqu’à Sétif pour apprendre l’arabe !! quelques choses d’autre se cache derrière ?? L’autre point, a quoi sert de former des gens dans un pays en état d’hibernation et blocage totale. Un blocage voulu , organisé et entretenu par les pouvoirs publics !! L’ALGERIE = UNE PRISON A CIEL OUVERT
Nabil de Lyon :
Toujours en train de critiquer !!!!! Bienvenue au rapprochement de ces 2 universités par le biais de la signature de cette convention qui sera une bonne chose pour les futurs élites de notre pays !!!
Commentaire n°249983 :
il faut s ouvrir au monde, elargir notre vision des choses tout en gardant notre culture , nos traditions .bravo a l université ,continuer ;les étudiants ont besoins de ces initiatives pour améliorer leurs performances.
bougaa :
Tout ce qui concoure à l’amélioration des connaissances n’est pas une option mais une obligation. Est-il nécessaire de rappeler l’apport du monde Arabo-Musulman dans le domaine des sciences ? Pourtant certains vivent de leurs complexes vis-à-vis de la france et préfère l’autarcie à l’ouverture. Ce qui est passé est mort, cessons de rabâcher l’éternel discourt de cette sale guerre et avançons. Notre jeunesse n’en n’a que faire de ce qui s’est passé et préfère regarder vers l’avenir à juste titre. Pour l’essentiel, l’ENS est reconnue pour son enseignement, aussi, si cela peut apporter quelque chose à nos étudiants, la question de cette convention ne se pose pas. L’Algérie n’est pas qu’un puits de pétrole ou de gaz mais aussi d’intellectuels qui prouvent leur savoir faire dans beaucoup de domaines tant convoités par les pays du nord et si décriés dans le (...)
mohamed :
A quoi bon ouvrir une école d’archeologie ,qui soit dit e passant est capitale pour l’histoire, dans un pays ou on enterre les sites archéologiques pour construire dessus.Ca fait aussi mal que ce que fait daech en Syrie et en Irak.
Honnêteté :
C’est vraiment de voir les algériens de tous les niveaux devenir que des serviteurs ou des figurants. Nous avons vu un entraineur de l’orient réunir les entraineurs algériens pour ne rien avancer. Disant que ces entraineurs n’ont pas un haut niveau intellectuel. par contre ici nous voyons un consul réunir 3 recteurs d’université pour signer une convention universitaire. Le protocol (respect) exige que cela devra être fait par un représentant de l’ENS. Le master en Archéologie n’est pas dans le programme de l’ENS de Paris pour 2015/2016. Sincèrement je pense à la place d’envoyer les étudiants pour faire des stages, il faut envoyer ces 3 recteurs au moins pour 3 mois, pour apprendre comme gérer leurs universités et comprendre le fonctionnement de cette école. Comparaison entre 02 ENS ENS de Paris est une école prestigieuse (13 Prix Nobel, 10 Médailles Fields, 27 Médailles d’or du CNRS, 01 Président de LA RF, etc.) ENS du Vieux Kouba, Alger, c’est l’échec total, est une catastrophe de l’arabisme (...)
merouche charaf éddine :
salam oualikoum - et pourqoi il font pas le stage de formation d’archéologie sur place a sétif a l’univerciter et pourqoi il font pas venir sur place les parisiens aussi au lieu de dépense inutile .et peut étre que les étudiant sétifiens ne reviendront plus en algérie si il vont a paris il vont faire comme les syriens.
MAMI :
walla, chez nous on creuse un peu pour commence par l’archeologie et on finit par faire un puits de pétrole au milieu des ruines ...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus