Accueil > Evénements >

Rencontre-retrouvailles des anciennes élèves du Lycée Malika Gaid

mardi 8 décembre 2015, écrit par : Boutebna N.

Une rencontre-retrouvailles entre les anciennes élèves du Collège Moderne de jeunes filles de Sétif et du Lycée Malika Gaid est prévue le vendredi 11 et samedi 12 décembre 2015.

Nous avons tellement de choses merveilleuses à raconter et de souvenirs à évoquer.
L’accueil est prévu au parloir du Lycée Malika Gaid le vendredi à partir de 13 heures.
Un dortoir sera à la disposition de celles qui souhaiteraient y être hébergées pour la nuit du vendredi pour revivre les sensations d’antan.

Réservé exclusivement pour les élèves filles, les anciens élèves garçons ne sont pas concernés par l’hébergement.

Programme :
Vendredi 11 Décembre 2015
13 h : Accueil (Pour celles qui désirent se présenter plutôt elles seront les bienvenues )
- Inscription et remise du badge
- Collation
- Consultation des registres de classe au 2 ème étage
15 h : Virée à pieds au jardin des sports
15 h 30 : Goûter pain et chocolat
16 h 30 : Un tour dans la ville de Sétif et son extension par bus
19 h : Rentrée à la nuit tombante pour admirer Setif by night
- Détente au foyer
20 h : Dîner
21 h : Veillée accompagnée de gâteaux , thé .....
Samedi 12 Décembre 2015
08 h : Petit déjeuner
09 h : Récréation - Activités sportives ( ballon prisonnier , volleyball , handball , basket-ball , course ....) .N’oubliez pas vos tenues de sport pour celles qui veulent participer
10 h 30 : Présentation d’un avant projet de Programme d’action pour l’année 2016
12 h : Repas
14 h : Fin de la rencontre

Frais de participation : 1000 DA

Pour confirmer votre participation, merci de contacter les organisateurs sur ces numéros :

Le comité d’organisation


Partager cet article :
36 commentaire(s) publié(s)
latreche salah :
bonjour ,je suis tres heureux de voire cette rencontre -retrouvaille des anciens élèves du lycée Kerouani et Gaid ,ça ma fait un tres grand plaisir ,parceque moi j’ai perdu tout contacte avec l’association par le biais de yahoo en tant qu’ ancien élève du lycée Kerouani . a cet effet je vous prie de me contacter au Facebook pour assister aux activitées de l’association qui me manque bcp .merci mon address :slatreche19@yahoo.fr
Commentaire n°253836 :
Ô ! nostalgie quand tu nous tiens !
tahtoh :
Bonne initiative, les retrouvailles !
tahtoh :
Bonne initiative, les retrouvailles des étudiantes des Hautes Plaines !
Tahar :
Salam, Je n’ai pas compris. Est-ce qu’il s’agit d’une rencontre des anciennes étudiantes du lycée Malika Gaid ou une rencontre de 2 lycées, le lycée moderne de jeunes filles et le lycée Malika Gaid (Ce qui signifie pour moi le même lycée). En lisant le premier paragraphe de l’article on comprend qu’il s’agit de 2 lycées. Une rencontre-retrouvailles entre les anciennes élèves du Collège Moderne de jeunes filles de Sétif et du Lycée Malika Gaid est prévue le vendredi 11 et samedi 12 décembre 2015. Prière éclaircissements.
ANTORI19 :
salam alaikoum,que de beaux souvenirs dans ce lycée ça fait 30 ANS,inoubliables.
Guemache :
Bravo aux organisateurs c’est bien de penser aux beaux moments de la vie des autres ,c’est vraiment excellent ......
narimene :
c une bonne idée mais on devrait preciser l’année de passage au lycée. moi j’ai été une étudiante entre 1989 ET 1992 ,je ne voudrai pas venir et trouver uniquement les anciens eleves des années 70
naima Bendib :
Excellente initiative a répéter fréquemment , mais il faut prévenir largement a l’avance afin que l’on puisse prendre nos dispositions. Je suis malheureuse de rater cet événement car j’habite Alger et je suis prise ce week end. En tous cas , profitez bien les copines , je vous envie.
Commentaire n°253857 :
Tahar,le College moderne de jeunes filles existe depuis bien avant 1920... Les classes s’arrêtaient en 3 eme( 6e,5ème,4ème ,3ème) pour la seconde ,la 1ère et la terminale ,les filles devaient aller à Kerouani.Par la suite les 3 classes ont été créées progressivement et c ´est ainsi que l’établissement est devenu Lycee.Je pense qu’il est devenu mixte vers les années 80 ou un peu plus tôt .Il s’agit donc du même établissement qui est passé du statut de college de jeunes filles à celui de Lycée portant le nom de Malika Gaid...Les anciennes générations ont fait les 2 Lycées. Narimene,vous allez revoir des filles de votre promo,des filles de générations beaucoup plus anciennes et naturellement des élèves plus jeunes...
Albatros :
Bravo ! bonne initiative , qui mérite d’être encouragée
Tahar :
Merci de m’avoir éclairer.
Commentaire n°253861 :
je nài rien contre les rencontres-retrouvailles mais j,aurais aimé que vous nous parler plus d,associations actives. en passant est ce qu ìl ya des choses qui se passent par rapport à la musique andalouse. pourquoi ne pas se l`approprier comme c est le cas dans d ;autres wilaya. vous savez vous n`avez qu :à faire une petite recherche sur Youtube pour se rendre compte que il n ya pas grand chose qui se passe a Setif : le folklore a stagné (les nouveaux chanteurs lònt même dégradé avec (le bla bla lors des chants) en plus les paroles ne sont pas vraiment à la hauteur.. jài vu lse jeunes passer à l.émission 3oudet el madrassa et çq mà vraiment déçu ( tous ont chanté le même type de musique) ce qui prouve la pauvreté culturelle de Setif pourquoi il n ya oas d:associations qui les encouragent a explorer d:autres avenues comme le chant moderne ou el malouf ou el andaloussi qui sont à mon avis de la musique .<. Cette musique appartient à tous les algeriens alors pourquoi les priver. Parlez-nous (...)
zoubir de sétif :
En fait c’est le meme etablissement, sauf qu’avant 62, c’etait le college moderne de jeunes filles, et apres , il est devenu malika gaid bark. Bonne rencontrea ces personnes, qui nous regardaient de haut, moi qui était au lycée albertini. Et quand on sortait du lycée, c’était illico presto vers la sortie des jeunes filles. C t le bon temps........
N. :
Pourquoi seules les femmes ? Est ce la fin du féminisme ? Sinon pourquoi cette interdiction de la mixité qui ne dit pas son Nom ? Pour le reste BRAVO et beaucoup de joie .
Commentaire n°253864 :
JUSTE UNE PETITE IDEE : DEMANDEZ AUX PARTICIPANTES DE VENIR AVEC, dans la mesure du possible, LEURS PHOTOS SOUVENIR (version papier ou numérique) ET COMPILER AINSI UN ALBUM PHOTOS HISTORIQUE.
Commentaire n°253866 :
Certains s’invitent alors qu’ils ne sont pas concernés ...à moins de perversion.....
KAHLOUCHI SITAIFI :
La première classe mixte au lycée Malika Gaid était si ma mémoire est bonne durant l’année scolaire 1967 1968 il y avait une classe mixte de 6° Arabisée nos amis garçons ( rodjla oblige, sortaient la tête basse) et une classe de terminale au lycée Mohamed Kerouani .Ah ! le bon vieux temps, à vos claviers anciennes et anciens des deux grands Lycées de SETIF évoquez nous vos souvenirs.
Commentaire n°253876 :
la plupart des etudiant(es) sont grand-peres ou grand-meres . De quoi vont-ils se souvenir ?
LE REALISTE :
Aux retrouvailles : La nostalgie revient quand le présent n’est pas à la hauteur du passé.
une ancienne élève :
Selem alaikoum !J ai passé 3 années de 82 à 85 en interne dans ce lycée,fraîchement débarquée d’un autre continent,j’ai vécu 3 années ,pleins de souvenirs !Une vie rigide et stricte ,blouse,cheveux attachées,des dortoirs à plus de 30 élèves !Des rangs serrés !Les surveillantes veillaient au grain !Les clans ,les arabisants ,les scientifiques,les émigrés !La distribution quotidienne du pain et de la barre de chocolat,le ciel pour seul horizon !Et nos rêves de jeunes !Des horaires chargées,l’étude ,ah l’étude pendant que les amies se démêlaient à la tache ,moi je rêvais de ma vie passée !Et pourtant j’ai quitté ce pays !Et quel regret aujourd’hui !30 ans ont passé j’en ai les larmes aux yeux,pas de vieillir,mais quand on est jeune ,on ne comprend pas les choses !Si je pouvais je serai venue à la rencontre du passé !J’ arête de pleurer,et vous salut bien tous (...)
aAmar :
A MONSIEUR BOUTEBNA qui organise tous cela ? dans quel but ? pourquoi malika gaid ? pourquoi pas la nostalgie des anciens commerçants de setif ( setif est la ville des commerçants) ?
Woman :
Il faudrait proposer la même chose pour d’autres lycées, moins anciens mais qui ont déjà un certain âge et un certain actif comme le lycée Ibn Rachik, Bouaroua etc ... cela permettrait comme pour Malika Gaïd ( dont je salue l’initiative) aux ancien(nes) élèves et pourquoi pas professeurs de se retrouver adultes actifs, retraités et se rappeler le bon temps ...et surtout de faire bouger un peu la morne existence de cette ville de Sétif ..Allez chiche !
Branki Brahim :
Elles s’appellaient et j’espere ( qu’elles s’appellent toujours ) Houria, Malika ou Ayachi (Mayette) et leurs < joyeux anniversaire chanté à travers la fenetre car elles etaient des internes le jour de mes 18 ans : INNOUBLIABLE tout simplement !! Bravo pour ces rencontres- retrouvailles car elles permettent de tisser , de construire ou de restaurer des liens et c’est trés important la vie ASSOCIATIVE pour la Societe !! L’exemple vivant et encourageant de celle des anciens du lycee kerouani qui a permis de SAUVER celui-ci !! et DIEU merci il y’en a d’autres encore mais JAMMAIS ASSEZ !!
Commentaire n°253900 :
Type algérien pur : inciter les autres en restant passif.....
mohamed :
Très bonne initiative.Bravo !Je suggère ce qui suit : 1-que ces anciennes élevés prennent contact avec celles et ceux qui y sont actuellement pour leur montrer la voie de la réussite et leur raconter la vie d’antan dans le lycée ; 2-qu’elles ramènent avec elles tout ce qu’elles ont comme documents,à savoir bulletins,copies de devoirs... 3-qu’elles écrivent les événements marquants et les anecdotes qu’elles ont vécus en tant qu’élèves et tout ce qui peut apporter un plus(l’établissement lui même a certainement certaines archives comme les documents,les instruments de labos/musique/sport...) pour créer un musée du lycée. Bon courage.
Commentaire n°253912 :
Euh là ! C’est peut être pour casser du sucre sur le dos des hommes comme dab !Chez nous, c’est plutôt le bombou ! Tgoul hadou 3aychine fi el dounia zay achbah.
abdelhakim beddar :
J’ai fais mon bac a Malika Gaid en 1980 , j’aimerai bien que la meme chose se fait pour les anciens eleves du lycèe ibn Rachik, c’est une bonne initiative.
zoubir de setif :
Juste une petite precision, les classes terminales, étaient déjà mixtes de mon temps, au lycée albertini, et cela quand je suis arrivé dans cet établissement, vers 1958, et ensuite en 61/ 62, c’étaient les classes de langues qui étaient mixtes, je faisais italien, avec des filles du college de 3 éme. Bonne rencontre à vous qui nous regardiez de haut, alors que nous on squattait le trottoir face à votre college.c’était le bon temps.
djidji :
j’ai passer une année au lycée Malika Gaid 1979 puis je suis partie en France pour finir mes études bonne retrouvailles pour celle qui ont la chance de se voir et de se partager des moment conviviale.
Commentaire n°253957 :
Programme réalisé à 100 pour 100...L’émotion était à son comble dans le hall où une collation était servie,café,the,petits fours ; une centaine de participantes venues de Skikda,Alger,Oum Bouaghi,Constantine,BBA...Annaba ,Oran...... Stif et ses environs..ont eu l’heureuse occasion de consulter les archives,chacune a pu redécouvrir ses classes successives,les noms des camarades,des profs,des agents.....qui les ont soutenues durant leur long séjour au college/ Lycée...une galerie de tableaux a été réalisée au niveau de tout le hall du rez de chaussée . Certaines ont rapporté des gâteaux qu’elles ont eu le temps et la généreuse gentillesse de préparer pour la soirée... Vers 16 h ,elles ont fait une virée au jardin des sports impeccablement rangées 2 par 2 sous l’œil amusé des policiers et badauds...En bus,elles ont effectué une visite de la magnifique Université D’El Bez ,commentée par une personne importante,passionnée tout en admirant de loin la ville de Setif qui en sombrant dans la nuit s’illuminait (...)
l’initiatrice de la rencontre :
à toutes les participantes aux retrouvailles du Lycee Malika Gaid ex college de jeunes filles de Stif Nnhttp://youtu.be/GxuxzGPfIwI
Commentaire n°254068 :
Salem Pour votre information,toutes les générations du Lycée Malika Gaid ,absolument toutes jeunes et moins jeunes sont concernées par les rencontres organisées pour se retrouver,réveiller les souvenirs d’une part et,d’autre part essayer de faire part des différentes expériences pour aider les futurs anciens du Lycée dans leur orientation,promouvoir la culture ,le tourisme sous toutes ses formes ,developper la solidarité,attiser les ambitions..soutenir les gestionnaires de l’établissement ..... Soyez les bienvenues Page Facebook : College moderne de jeunes filles/ Lycée Malika Gaid Setif.
Commentaire n°254419 :
Page Facebook changée pour raison de piratage College moderne de jeunes filles stif(Malika Gaid) officiel
F. Attar :
Je suis une ancienne élève du lycée Malika Kaid (1976-1979) et je suis tellement fière d’avoir eu à étudier dans un tel établissement,c’était un modèle d’établissement scolaire ou’ règnait l’ordre,la discipline et le sens de la responsabilité.J’ai connu labà de vrais administratifs,des enseignants compétents et à la hauteur(algeriens,orientaux et occidentaux) ,bref un personnel intègre.Je ne retrouve plus et là ou’ je vais de telles qualités d’autant plus que je suis dans le secteur de l’enseignement depuis 1985.Ce n est nullement une simple nostalgie mais le présent n’est réellement pas à la hauteur du passé comme le pense mr. le réaliste.Les souvenirs précieux sont gravés à jamais dans ma mémoire.J’aimerai tant retrouver mes anciennes camarades et participer aux réunions qui se tiennent chaque année au (...)
Lakrache :
J’ai eu mon bac en 1973 au lycée Malika Gaïd et on n’était pas mixte. Donc, la mixité est arrivée après cette date, plutôt vers 1980. Je réponds à Kahlouchi Staifi. Ce ne sont que de beaux souvenirs !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus