Accueil > Evénements >

Deuxième colloque international sur stratégie de diversification de l’économie nationale

vendredi 12 février 2016, écrit par : Boutebna N.

La faculté des Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion de l’université Sétif 1 organise les 26 et 27 avril 2016 le « Deuxième colloque international sur stratégie de diversification de l’économie nationale, entre : opportunités et potentialités internes, contraintes des engagements externes » en partenariat avec :

Avec trois ateliers portant sur :

  1. Stratégies et expériences récentes de diversification économique.
  2. Stratégie de diversification de l’économie algérienne dans le cadre de la théorie de valorisation des avantages relatifs.
  3. Stratégie de diversification économique dans le cadre du partenariat euro-algérien

Pour ceux qui souhaitent y participer, le dernier délai d’envoi des communications est fixé pour le 15/03/2016 sur l’adresse électronique suivante : Sic.ecosetif@gmail.com
Le bulletin d’inscription est disponible dans le fichier PDF ci-dessous :

Programme et bulletin d’inscription

Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°257255 :
c’est fini l’iconomie,le bétrole ne vaut plus un DORO. Ritourner au FMI,CHRISTINE LAGARDE se fera une joie d’administrer les finances de cette Dechra qu’est l’Angérie.
dalila de bel air :
arretez vos cirques et vos mensonges .tout ca ne sert a rien sauf a jeter de largent par les fenetres.qui etes vous .qui vous ecoute .un president psychopathe cloue sur une chaise.un premier ministre ridicule.un ministre des finances qui ne resemble a rien.et la liste est longue malheureusement.l algerie est la risee du monde fikou laamarkoum.
moma :
Sa me fait vraiment rire, qu’il s’occupe d’abord des tête, des génies des compétants délaissés depuis des décennies, sè dommage de nos jours de trouver des gens de rue qui sont plus informer et cultiver que des intellectuels ?????.
Driller :
Que des théories d’école et de colloques et ce depuis plus de cinquante ans sans résultats concrets.Les vrais chercheurs Algériens sont ailleurs pour une vie meilleure et leur intelligence ne pourrait faire une symbiose avec des qualificatifs creux, genre Laboratoire du Partenariat,Ecole Doctorale et Groupes de Recherche.Le vrai débat s’articulera beaucoup plus sur des questions de gastronomie et de créneaux porteurs nécessitant le moindre effort.
Commentaire n°257279 :
Les contraintes sont connues de tous rachwa et l’inertie des institutions et surtout l’incompétence des cadres des ministères.
Eraser :
Sous les orders du président, le chef du gouvernement Sellal a reuni des experts et des universitaires afin de dégager une voie pour l’avenir (Road map) et des recommandations pour le gouvernement. Chose faite par ces experts et universitaires. Le gouvernement a mis simplement les resultats dans la poubelle. Et voila ce que vaut l’université algérienne, ni du sérieux ni de la compétence. Pour l’honneteté il faut refuser ces rencontres qui ne mènent à rien et cesser le bla bla jaghbil à 10 centimes et de faire de la figuration.
مرادوفيتش :
on essaie de glisser quelques infos positives sur la paillasse, afin de faire croire aux gens que le pays va bien, c’est la politique de la télévision nationale que personne ne regarde. C’est à croire que les algériens n’ont rien d’autre à faire que d’assister à des conférences universitaire, et politiques ennuyeuse et somnolentes à mort ! Triste est de constater que je viens ici que pour apprendre la mort de mes frères, accidents de la route, intoxication aux gaz, intoxication alimentaire, et el-eulma sous la boue et la liste est longue, sans oublier bien entendu, la violence et les agressions par armes blanches et autres types de morts !
Essah :
DE LA POUDRE AUX YEUX .
Commentaire n°257309 :
« diversification de l’économie »...la plus vieille chanson algérienne depuis 1970.... On n’a pas dépassé l’âge d’un enfant prodigue de 10 ans .:Quand il n’a pas d’argent il se promet de faire des économies et quand il en a il le dilapide....
Clovis de Setif. :
L’Algerie n’a pas d’économie , un pays dirigé par des incultes corrompus, un peuple qui ne pense qu’à son tube digestif qui ne gagne même pas le 1/10 de ce qu’il consomme , on a une économie de Gaspillage des Pétrodollars , une économie basée sur la Corruption, une Justice injuste corrompue qui reçoit des ordres par téléphone, une industrie dirrigée par une oligarchie présidentielle ,une Agriculture sans terre ,vendue a la Mafia de Club des Pins, le Dinar descent vers moins l’infini, le Clan de Boutesrika ont saccagé le pays et clauchardisé un peuple qui était Hittiste calme devenu Hittiste Vulgaire Agresseur des passants, on n’a pas d’économie , L’Algerie est a refaire a Zéro , pour réussir a changer ce système il faut Une Grève Générale dans tous les domaines j’usqu’a ce que ce pouvoir mafieux disparaisse une fois pour toute (...)
Rachid :
Est-ce qu’il existe une économie en Algérie pour organiser des Zerdas comme celle-ci. Messieurs, pour votre connaissance la faculté d’Economie de Sétif, constituée elle-même une université mais les résultats que de bedons. Personnellement, j’ai consulté les bases de données internationales ISI Thompson, même Scoupus ou autre moindre, mais malheureusement aucune contribution de cette dernière soit disant faculté. Egalement, pour votre information, la soutenance de Doctorat au niveau de cette faculté est tributaire d’un torchon (hachacom) papier publié localement par la revue de la faculté dirigée par le doyen lui même. Personne ne lit cette revue mêmes les intéressés. Donc qu’attendez-vous de ces médiocres docteurs et profs (Elbez).

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus