Accueil > Evénements >

Le chanteur Cheikh Zawali n’est plus

lundi 18 avril 2016, écrit par : Boutebna N.

Le chanteur sétifien Abderrahmane Abdelhafid, plus connu sous son nom d’artiste « Cheikh Zawali », s’est éteint lundi à l’âge de 52 ans des suites d’un cancer.

Sa voix puissante tirant sa vigueur de l’immémorial chant-s’raoui" a servi pendant plusieurs années le riche patrimoine de la chanson sétifienne.

Cheikh Zawali fut, tout au long de sa vie, le digne représentant de la chanson Staïfi, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger où il était souvent invité à se produire.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°262468 :
ALLAH YARAMOU
sami73 :
rabi yerehmou
Younes :
Allah yarahmou. Quoi qu’on puisse dire sur lui, on a tous déjà écouté ses chansons et moi personnellement j’aimais bien. C’était un personnage avec un style unique et inimitable. Une pensée pour sa famille et ses proches.
ayachi1940 :
que le bon dieu ya son am et que le rentre au paradie amin amin ; ; ain cha lah
Commentaire n°262483 :
Allah yarahmou
Djamel oueld langar :
بكل مشاعر الحزن والأسى تلقيت نبأ وفاة المغفور له إن شاء الله أخينا المحبوب عبد الرحمان عبد الحفيظ بهذه المناسبة الأليمة اتقدم بأخلص التعازي للأهل والاحباب جميعا.وأدعوا الله عز وجل ان يتغمد الفقيد برحمته الواسعة ويلهم ذويه الصبر والسلوان إنا لله وإنا إليه راجعون.......... ولن أنسى تعامله وحنانه وتسامحه وتعاطفه وكرمه مع الجميع دون تمييز ولا تكبر ولا تفرق...إنه بحق إنسان متواضع يحب الخير للناس.ويحب الجميع. عساني أن أذكر محاسنه .وأتذكر اغنيته الجميلة يا سيدي ربي قالو زوالي شكيت لحباب ما شافو حالي Tu restera toujours dans notre coeur , Repose en paix.......ya cheikh...
Commentaire n°262487 :
نَّا للهِ وَإِنَّـا إِلَيْهِ رَاجِعونَ‎ Allah yarahmou Mes sincères condolences vont à sa famille et ses amis https://www.youtube.com/watch?v=iXeKyLl6T38 https://www.youtube.com/watch?v=cfoxgX-CtC8
zoubir de sétif :
Allah yarahmou. C’est un pan du patrimoine s’raoui qui disparait. Resteront ses chansons immortelles
Commentaire n°262495 :
Allah yarahmou mais c’est la première fois que j’entends parler de lui
Djafari :
Qu’Allah l’accueil en son vaste paradis. Bien que l’heure soit au recueillement et à la prière, l’éternel débat sur le Cancer reste posé en Algérie ainsi que sur le manque de volonté politique de la mafia au pouvoir qui laisse les gens mourir pendant qu’elle va se soigner à l’étranger ! Condoléances à la famille. Inna Lillah Oua Inna Ilayhi Radji3oon.
sofiane khoudri :
Allah yarahmou ina lilah wa ina ilayhi raji3oun .rabi ysaber ahlou Nchallah ,
moi même :
Que dieu ait son âme, mais je n’ai jamais entendu.
Mounira :
إنا لله وإنا إليه راجعون
Commentaire n°262526 :
chef’t ! chef’t ! ezzawali meskine Que Dieu Tout Puissant l’accepte en Sa miséricorde...
chikha :
Alah yarahmou , inalilahi wa ina ilayhi radjioun .
dd :
allah yarhmou oua yaghfar dhounoubou oua yatih eljanna inchaallah. mes condoléances a ttes ses proches.
derzakk :
c’est mon chanteur préféré, vrai et authentique, et un style inimitable !! Qui ne se souvient pas de mabrouk alik el khatem, sidi rabi leh galou zawali....et bien d’autres Rabi yarahmek ya chikh, chikh bi atemi el maana, tu restera dans nos coeur à jamais ainsi que tes chansons !!
fateh :
ALLAH yerahmou nchallah
sincoo :
Allah yarahmou wa yelham thawih essabre wa siloine ina lillah wa inaa ilaihi radjioune. Je demande a tous et a toutes personnes qui aiment elmarhoume yedaoulou berrahma et elmaghfira aamine et puisqu’on temoigne tous qu’il etait poli ,sage et modeste donc nous oublions pas de casser les CD et sesser d’ecouter ses chansons pour qu on stop le compteur de la sounna saiia et pour arreter wizrouha.car on aime tous cet homme artiste.
Driller :
Que DIEU l’accueille dans son vaste paradis ALLAH yarahmou et mes condoléances les plus attristées à sa famille.J’ai eu l’occasion de l’écouter , une voix pleine rauque et envoutante , des chansons qui mettent en relief la dureté de la vie , les écarts de classes l’ignorance qui sont devenus légions ces dernières années dans les hautes plaines sétifiennes. Ces chansons étaient devenues un refuge pour les laissés sur le carreau, les zawalyas et autres malheureux.Je saisi aussi cette occasion pour m’incliner devant la memoire de feux Mohamed Benchaib Yahia El Hadi et bien d’autres réstés inconnus et qui chantaient l’exil , Sétif et la malvie Si au moins les hommes de culture regardaient dans le réroviseur du patrimoine ancien au lieu de gaver le peuple par une pléthore d’artistes de bas fonds du machrek en délaissant les (...)
Djafari :
@Driller, Votre commentaire est un véritable hommage à ces portes parole des difficultés de la vie, de la bohème des naufragés de l’existence, parfois douloureuse, souvent cruelle, qui ne saurait laisser indifférents les humanistes de tous bords. Je pleure jusqu’à la dernière larme toute l’affection que je ressens pour eux, mes frères d’ici et de l’au delà. Encore merci.
kamel :
u minable article pour un grand chanteur
yassine :
Allah yalhmou une grande star de la musique setifienne c’est éteint ! Il resteras toujours c’est belle musique pour honorer la mémoire d’une grande personne.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus