Accueil > Evénements >

Embellissement de la ville ou gabegie ?

samedi 23 avril 2016, écrit par : Hamoud ZITOUNI

Après la réfection des feux de carrefours et des revêtements en verre énergivore des bâtiments publics, c’est le tour de la pose de pavés en sable compressé sur les bords de la RN5 (évitement par le sud de la ville) sans que l’on sache l’utilité de trottoirs en rase campagne.

Lancés en début de l’année 2015, les travaux de pose de caméras de surveillance ont éventré durant plusieurs mois les principales artères de la ville sans que cette opération ne s’achève à ce jour. Le réseau de télésurveillance bien utile à la sécurité de la ville qui doit coûter sans doute plusieurs dizaines de milliards ne semble toujours pas opérationnel.

Pendant ce temps, sur le boulevard Bendaikha, on arrache les gros bouquets de lauriers roses aux jolies et odorantes fleurs qui se sont bien adaptés aux rigueurs du climat sétifien pour les remplacer par des palmiers. Après la mise en terre d’une espèce exotique, on se rabat même maintenant sur le palmier bien de chez nous. Tant mieux.

Sur le boulevard des Tours on a dépensé beaucoup d’argent public pour l’embellir et voila que patatras ! On rase tout pour faire passer la double voie du tramway. Pourtant l’étude du tracé de la voie de ce nouveau mode de transport devait être connue depuis bien longtemps. Par respect aux citoyens de la ville et au nom de la règle d’usage dite de « l’enquête commodo-incommodo », ce tracé aurait dû être porté à la connaissance du large public avec recueil des avis des habitants de la ville sur un registre ad’hoc. Cela aurait pu éviter par exemple aux décideurs de faire passer la double voie par Ain El Fouara très fréquentée par des centaines de visiteurs durant les beaux jours. Et l’alternative existe : l’ancien périphérique dit Boulevard Cheikh Laifa ou encore la rue de frères Abacha en direction de la cité des 1000 lgts puis sortie sur le périphérique vers la gare routière puis Chouf Lekdad en passant par l’ancienne université Ferhat Abbas.

Et voilà le tour des lampadaires ! Il faut rappeler la gabegie générée par le remplacement d’une grande partie des candélabres tout le long de l’avenue du 1er novembre (ex rue de Constantine) opéré intempestivement du temps d’un wali probablement atteint de folie des grandeurs, alors que l’on savait déjà qu’ils seraient déboulonnés plus tard par les travaux de pose des rails du tramway. Combien cela a coûté ce gâchis au Trésor public ?

Depuis, près d’une année, sur les longs boulevards, on arrache systématiquement les anciens candélabres qui nécessitaient tout au plus une maintenance et une couche de peinture et on les remplace dans une précipitation et un amateurisme qui frisent l’absurde et le ridicule. On pose les nouveaux lampadaires au bonheur la chance parfois dans la houppe même des arbres jalonnant les trottoirs. Et, comme si cela ne suffisait pas et comme si on ne savait quoi faire d’un trop gros nombre de candélabres achetés probablement à prix d’or, on les implante dans un charivari ahurissant surs les allées du parc de loisirs en réfection depuis plusieurs années. Le spectacle de ce gaspillage qui ne dit pas son nom est surprenant lorsqu’on sait que la chaussée des artères de plusieurs quartiers et cités de la ville de Sétif est, depuis de nombreuses années, en mauvais état, que des trottoirs restent éventrés après les travaux de voirie, que des édifices d’écoles usés par le temps nécessitent des travaux de remise en état, que les avaloirs restent toujours mal entretenus hormis ceux du centre ville, que les grandes plates formes de la gare routière sont dans un délabrement avancé et une saleté repoussante, etc..

A l’heure de l’austérité, nos édiles municipaux seraient bien inspirés de sortir faire des inspections sur les tous quartiers de la commune pour s’enquérir de visu des besoins et des attentes réels des citoyens pour redorer le blason de cette ville qui fut, il n’ y a pas si longtemps, l’une des villes les plus propres et les plus coquettes d’Algérie.


Partager cet article :
34 commentaire(s) publié(s)
kahina :
la ville de setif est agonisante elle seffondre du jamais vu ou sont passé les élus. cependant ils seront jen suis certain omnipresents lorsque les élections arrivent letat des routes la poussiere la saleté les fuites des eaux usées les ordures les chats les rats les chiens setif sest transformée en un veritable zoo . wallah manasmhou goudam rabi
sami :
merci pour cet article mais.... rahi hamla
wahab :
Tout d’abord, il faut s’interroger sur le maire de Sétif et sur ses compétences et sa connaissance de la ville. Ce n’est pas un Sétifien, et donc son impact sur la ville ne peut être positif. Ensuite, les autorités de tutelle administrative sont à l’image du pays : corruption, clientélisme, gabegie, et dilapidation des deniers publics sans souci des conséquences désastreuses sur la population, et l’infrastructure de la ville ; sans parler de l’avenir d’une ville de l’importance de Sétif, qui risque de s’assombrir.
MOKDAD :
ya si hamoud zitouni notre ville depuis longtemps est connu comme baladiyet le bricolage fi bricolage parce que elle donne les travaux à des entreprises de bricolage non pas spécialisé aux travaux et le savoir faire c’est les travailleurs du baladiya balayeur devient maçon jardinier électricien c’est à dire eldab rakab mouleh sous les yeux de nos responsables el diaba wa el hafafine malgrés les normes budgets pour cette ville à l’exemple regarder la rue de farmatou jusqu’au rond point de casque l’obscurité totale depuis 3 ans les ronds point de gawa et kaboub plein de chouk et les trottoirs pareille nos cités non parlent plus ect ..ect.. et tout le monde se cachent derrière le slogon stif madina nadifa el haf fi el haf depuis les années 90 allez voire les villes de l’ouest du pays et vous allez découvrire la grande différence de notre grande dachra ya nos responsables khorotos wa (...)
zoubir de sétif :
Hélàs on ne sait pas qui fait quoi. L’apc, la wilaya ??? Qui décide, qui paye,.... Par contre on devine que l’argent va dans des poches.
kaaboub :
A titre d’exemple l’entretien des cités qui n’existe pas depuis longtemps le manque d’espace vert le bitumage le désherbage etc... aussi le trottoir qui se réalise au abord de la RN 5 c’est pour qui ?? y’a t’il des responsables spécialement désignés pour la prospection des cités et des quartiers afin d’informer le P/APC et Le Wali car une grande partie de la ville nécessite l’entretien aussi la peinture des immeubles plusieurs bâtiments et battisses nécessite réfection et peinture.
Commentaire n°262808 :
tout a refaire, tous les trottoirs, les rues , tout est à refaire. bon, à nibe
naguib :
le moins que je puisse dire en algerie il y a que le bricolage qui fonctionne pour remplir les poches des autres du haut jusqu au bas helas cest la verite moi quand jai vu ce bled fonctionne ainsi j ai quittè ce bled dèfinitivement sans faire marche arrière et je le regrette pas quand on voit un beau pays dirigè par des voutours il y a rien a esperer un jour je suis allè au consulat pour renouveller mon passeport il y avait une chaine immense l agent qui travaille dans cet etablissement m a proposè si je dois passer en prioritè il faut que je lui donne 100 euros imaginez s il a 20 clients cdans le meme cas que moi par jour il percevra 2000 euros et comptabliser au mois il deviendra un milliardaire je n ai citè qu un cas concret donc ceux qui gouvernent dans ce bled ils ont jamais aimè l Algerie uniquement pour leurs interets.pour remedier a tout ca il faut une deuxieme rèvolution centre est ouest sud et etranger tout le monde doit etre partie prenante consernè de ce qui se (...)
kaddour :
les élus actuels soit apc ou apw n’aiment pas sétif voilà le résultat
tahtoh :
Oui, à part les Turcs qui avancent pour le Tramway. tous les autres travaux vont au ralenti , l’exemple du Parc d’Attraction (bientôt l’été, les visiteurs ne seront pas satisfait de cet état), l’embellissement de la Daira , 12 mois pour finir les travaux !!! comme c’est écrit sur le panneau, alors que cela ne devra pas passer les trois mois, pourquoi gaspiller le temps ? le chef de la Daira doit intervenir pour pour rabaisser la durée je pense ! quand à la Mairie elle doit aussi faire avancer le plus rapidement possible les travaux du Parc. La gare routière est aussi dans un état piteux, elle mérite aussi attention.............
merouche charaf :
salam oualikoum-pourqoi les sétifiens ne font pas une pétition et écrire une lettre avec des photo l’envoie a alger a abdélaziz boutéflica a el mouradia www.el-mouradia.dz/ l’inpértinant qui écrie une lettre au présidents vidéo https://www.youtube.com/watch?v=QRjutHzIkOA.
farouk :
il faut voir les rues du quartier de LEDJENNANE cest catastrophoique en dirait que nous somme a 100kh de setif ville je tinvite MR HAMMOUD ZITOUNI de visité et les responsables DE lAPC de setif change les potaux electrique or il sont bon EL TAKACHOUF ET CHIBA
Beaumarchais :
un article qui evoque beaucoup de questionnement sur ces faits reel, du gaspillage d’argent, desorganisation, anarchie des travaux, tous les acquis d’avant on les detruit pour en faire d’autre projet, aucune continuité dans l’embellissement, on fait des faux projets pour detruire les anciens, que ce soit l’eclairage publique,troitoirs, l’embellissement, jardin publique, moi quand je vois ce qu’il a causé le tramaway comme destruction de jardin publique ; d’eclairage, routes evntrée ; semer l’anarchie et le comble coute trop cher, 3.7 millions d’euro pour une rame alors prix moyen c 2 millions, le probléme reside a l’APC la mairie c elle qui est la prorietaire des lieux publique, les routes, eclairage trottoir tous quoi, et aucun decret de la mairie affiché pour infotrmer les citoyens, et en plus, la mairie si fesait bien son travail et respect des lois de copropriété des citoyens, elle devait faire entrer de l’argent, et obliger a tte entreprise qui entame travail ou chantier qui touche cette (...)
setifois :
Un article qui vaut son peson d’or.Tous les sétifiens de souche ont remarqué la dégradation totale de leur ville chérie.On dirait,et sans enter dans une polémique stérile,que des gens ont été mandatés pour détruire notre BELLE ville. HARAM ALIKOUM. Les sétifiens sont connus par la richesse de leurs âmes,la chaleur de leur accueil....Ne les pousser pas à la révolte.BASTA. Sétif de 2016 me rappelle Sétif des années 70. On parle de tramway,qui n’était aucunement nécessaire pour notre ville.On parle de palmiers,qui n’ont jamais fait partie du paysage sétifien...
Commentaire n°262834 :
Les affaires mon ami....Quand on remplace des lampadaires en fonte décorée qui coûtent une fortune par des mâts en qezdir il ne faut pas sortir de St Cyr pour deviner la magouille.....
Aissa :
C’est la catastrophe qui commence à s’installer à Sétif, malheureusement : regardez l’état des trottoirs, des routes...et les ordures partout, et la saleté qui envahit la ville . Alors le plan d’urbanisme, ne semble pas exister : et faire et défaire : c’est gaspiller l’argent des Sétifiens, et de tous les algériens ! ! !
staifi fel ghorba :
Pauvre setif Et pourtant le déclenchement de la guerre de libération avait commencée a setif un 8mai 1945 avec un premier martyre saal bouzid en plus des 45000 mort ce jour la Bien avant le 1er novembre 1954 Aprés 54 ans d’independance voila setif ou il en ai a la traine de toutes les villes d’algerie et pourtant on dit que c’est la deuxième ville d’algerie avec ses dairas Le projet du stade annulé alors que l’entente est le deuxième club le plus titré d’algerie une qualification aux poules de la champion’s ligue africaire pour la troisième fois d’affilé ,avec des trophées que seul l’entente a réussi a décrocher a savoir la nouvelle édition de la champion’s ligue africaine la coupe afro- asiatique une participation a la coupe du monde des clubs pour ne citer que cela Un aéroport qui ferme tout les 2 ans pour travaux parcequ’il fait de l’ombre pour ses voisins Je ne suis pas raciste ni régionaliste mais il faut que les vrais setifiens ouled aamar lahrar se bougent les fesses sinon notre cher (...)
eddinarr :
C L ELDORADO POUR ANGLOUTIR LES DENIERS PUBLIQUES AR LES PSEUDO NOUARI ET SES ACOLYTES,MAGOUILLES OBLIGÉS.
Tahar :
Salam, ça, c’est des projets conçus spécialement pour remplir les poches de la Camora wilayale (A ne pas confondre avec la Camora nationale ou le business est beaucoup plus important). C’est pour ça qu’il importe peu que ça soit utile ou pas, que ça soit bien fait pas...
Commentaire n°262853 :
Pourquoi ne pas demander aux habitants d’embellir leur ville en fleurissent eux même terrasses, balcons, rues et trottoirs a proximité de leur maisons, dans le cadre d’un projet collectif, à l’échelle de la commune ? Râler ne sert a rien.tout en temps ok, mais toujours toujours c pas cool de tout.C’est plus facile de se plaindre que de changer. En gros : Si tu n’es pas heureux ce, c’est de ta faute , t’as qu’à te bouger un peu c’est tout.
Commentaire n°262859 :
!!!!!!!!!!
citoyen ecoeuré :
tout simplement c’est criminel ce gaspillage des deniers publics. ce qui me désole et me met hors de mois c’est ce spectacle aberrant de groupes d’ouvriers à s’affairer quotidiennement à bichonner et à soigner ce terre-plein entre les deux voies de de la rocade d’évitement de la NATIONALE 5 sur quelques KM.On a poussé le ridicule ici jusqu’à planter du gazon en rouleau sur cette bande .Sans parler du trottoir carrelé et des bancs le long route
Commentaire n°262872 :
Cha3b fanyane, raged lil-wa- nhar, w ga3ed yastana fi el houkouma taghir-w- tkhadmou-w- tasaknou-w- tawaklou ( le tube digestif) -w- tzid dawih...mais, houwa char3 yazid ychenef lakhatrakech yhawas yrouh ydawi houwa thani fi franca quima said el Rais.bref, cha3b tafih-w- mriid...je l’aime quand même, mais fi sitine alef dahya !
Commentaire n°262879 :
Moi je pose une seule question et je veux ceux qui répondent soient sincères, un peuple comme celui la méritent ils vraiment un cadre de vie agréable ?
proud BERRI :
j’ai lu : sétifiens de souche ... ça me fait encore sourire avec cette mentalité ou plutôt ce type de peuplade Sétif mérite ce qui lui arrive et on a rien demandé nous, on est bien tranquille loin dans le douar ... régalez vous souchards !!!
Saidoudi :
Totalement d’accord à 90% avec cet article à part le tracé du tramway que je pense est bien conçu.l’objectif principal est de décourager la voiture privé et encourager le transport public (tramway) propre , moderne et esthétique au coeur de la cité. il est vrai qu’il pose des problèmes pour l’instant pendant les travaux aux riverains.Mais à la fin ça être un bijoux pour la ville.on visiter des villes en Europe , ou les rues sont plus étroites dans les vieux centres et les choses se passent merveilleusement bien pour les piétons et les commerçants.il faut être très patient c’est un excellent projet pour Sétif.
Saidoudi :
c’est beau non !!!
Beaumarchais :
@ monsieur qui s’est demandé si le peuple merite vie agreable oui monsieur, ce peuple pour l’eduquer c viser a ameliorer son milieu la psychologie dit c le milieu qui fait le comportement de la personne et comment ressentir ? je vous donne exemple, je vous sers un repas merdique dans un restau ou t’as une vue sur la mer, une brise d’air palmier, un milieu que tu aimes ( mlieu agreable ), je te jure que tu va manger repas merdique et tu vas le savourer, car c le milieu qui t’a conditionné a savourer tout ce que t’as dans la bouche entre main, car impression visuelle agreable c la base du comportement, qlqun qui te souris tu lui souris, neurorecepteurs en neuromiroir. et inversement, un bon repas fait par grand chef et te le servir dans une decharge ou ya saleté odeur nauseabonde, tu va pas le savourer et tu le mange pas et tu va dire c repas merdique, rire donc monsieur, si on veut un peuple qui savoure moindre chose et jamais se plaindre, c ameliorer l’environnement le milieu quoi pour (...)
kaaboub :
en passant pré de la cité des enseignants 1014 lgts qui n’à que le nom aux abords de cette cité vous remarqué l’absence totale de la propreté et l’hygiène la dégradation totale des espaces les herbes encercles les immeubles des odeurs d’égouts aux alentours des immeubles la dégradation totale des goudrons des espaces de la cité on se pose la question n’y a t il pas un service de l’APC chargé des prospections des divers quartiers et immeubles de setif et es que les dites citées ne font plus parti du territoire de la ville.?????
0777310535 :
j ai rien compris pour la ville de setif tous les ans on enleve le callerage puis on fait des carrellage nouveau pourquoi svp une reponse
goulhoum :
S’il vous plait faites un détour au quartier (Les tours). il y a un un film d’horreur qui est tourné h 24.
amar bouzouar :
Le ghachi râle sans arrêt mais a ma connaissance j ai jamais vue une construction avec jardin que du béton et des garages
tahtoh :
A Saidoudi Voilà q.q. qui agit, c’est bien dit. on ne fait pas d’omelettes sans casser les œufs moi aussi j’ai vu de pareil images en Europe, c’est tout à fait normal qu’un Tramway travers des centres ville ! ce que certains pensent le contraire ici, Li ma ham w ma 3am.....
Staifia Hora :
À les entendre râler on dit qu’ils ont raison mais quand on les voit clouer sur des chaises ,pendant des heures et des heures à regarder les étrangers travailler,tout en sirotant leur fameux café ,personnellement je leur dis vous n’avez pas le droit de faire des commentaires.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus