Accueil > Evénements >

Elections à Sétif : La « chkara » contre une place en tête de liste

samedi 28 janvier 2017, écrit par : Boutebna N.

Les élections sont devenues à Sétif de véritables projets commerciaux, et ces rendez-vous sont très attendus par, presque, tous les responsables.

Selon certaines indiscrétions, les places tête de liste comptant pour les prochaines élections législatives auraient été monnayées à plus de 5 millions de dinars, soit 500 millions de centimes.

Difficile à gérer la chkara qui a tissé ses réseaux comme une toile d’araignée dans des partis où les premières places sur les listes électorales sont quasi assurées du succès, sans voir ou attendre les résultats du scrutin.

Cette affaire de versement d’argent a déjà été soulevée et débattue lors des dernières élections législatives. Elle est souvent associée au mot « chkara » qui signifie le sac qu’utilisent des commerçants pour le transport de leurs argents.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus