Accueil > Evénements >

Une maison d’édition écoule ses livres parascolaires dans des écoles publiques

mercredi 8 février 2017, écrit par : Liberté

Dans le microcosme du secteur, la Direction de l’éducation de la wilaya de Sétif se fourvoie, depuis quelques jours, au cœur d’une affaire douteuse, en voie de se transformer en un véritable scandale.

Selon des informations que nous avons recueillies dans plusieurs établissements scolaires, la DE a autorisé, par une correspondance officielle portant le numéro 214 et datée du 14 décembre 2016, une maison d’édition domiciliée dans la wilaya de Batna à vendre des ouvrages parascolaires dans plus de 800 écoles primaires. Il semblerait que ces livres, imposés presque aux élèves, n’ont même pas été soumis à une commission de lecture pour s’enquérir de la conformité du contenu avec le programme homologué. Nous avons appris, par ailleurs, que certains manuels ne seront plus d’actualité, dès la prochaine rentrée scolaire, du moins pour les classes de 3e et 4e années primaires touchées par les livres scolaires de la deuxième génération. Au-delà, des enseignants et des parents d’élèves affirment que les contenus et la qualité d’impression des ouvrages de cette maison d’édition ne sont pas d’aussi bonne qualité que ceux qui sont en vente libre dans les librairies. Pour quelles raisons la DE a-t-elle favorisé cet éditeur précisément ?


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus