Accueil > Evénements >

Découverte du 2e plus ancien site archéologie au monde à Sétif

vendredi 30 novembre 2018, écrit par : Boutebna N.

Des fouilles archéologiques conduites par des chercheurs algériens et étrangers, à Ain Boucherit formant partie du site Ain Lahnech (Sétif), dont les résultats communiqués jeudi à Alger dans une conférence, ont permis de découvrir-le deuxième site archéologique le plus ancien au monde remontant à 2.4 millions d’années".

Formée de chercheurs algériens, espagnols, australiens et français, l’équipe à annoncé avoir découvert à Ain Boucherit sur le site d’Ain Lahnech (Sétif) des restes lithiques et fossiles portant des traces de boucherie qui remontent à-2.4 millions d’années", confirmant ainsi que ce site est-le plus ancien en Afrique du Nord" et-le deuxième plus ancien au monde après celui de Kouna en Ethiopie remontant à 2.6 millions d’années".

Cette découverte a été effectuée dans le cadre du projet de recherche sur la plus ancienne occupation humaine en Afrique du Nord dirigée par le Pr. Mohamed Sahnouni, des chercheurs du Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH) (Algérie) et du Centro Nacional de Investigacion Sobre la Evolucion Humana (Espagne) avec la collaboration des chercheurs de Griffith University (Australie), de l’Institut de Paleoecologia Humana et Evolucion Social (Espagne), du Museo Nacional de Ciencias Naturales (Espagne), de l’Université Alger II et l’Université Sétif II et du Musée National d’Histoire Naturelle (France).

Les restes lithiques recueillis comprennent des galets taillés, des polyèdres, des nucleus, des racloirs et des éclats à bords tranchants utilisés pour découper la viande animale identiques à ceux découverts à Kouna (Ethiopie).

Les ossements fossiles associés aux outils lithiques incluent une variété d’animaux aujourd’hui disparus d’Afrique du Nord tels que l’éléphant, le rhinocéros, l’hippopotame et les girafes.

"Ces ossements sont la preuve que l’existence de l’homo-sapien en Afrique du Nord est plus ancienne que l’on croyait", a déclaré le Pr. Sahnouni, ajoutant que ces résultats confirment l’hypothèse de l’existence de plusieurs origines de la civilisation humaines entre autres l’Afrique du Nord et de l’Est.

Cette recherche dont le coup d’envoi a été donné dans les années 90, est le fruit du travail d’une équipe pluridisciplinaire de 12 chercheurs algériens et étrangers, a rappelé l’archéologue algérien, ajoutant que-cette découverte ouvrira de nouvelles perspectives à l’avenir".

Par ailleurs, cette découverte importante a été rendue publique jeudi par la prestigieuse revue scientifique-Science".

La conférence a été marquée par la présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar ainsi que le conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi et l’ambassadeur d’Espagne à Alger qui ont distingué au terme de la soirée les chercheurs archéologues ayant contribué à cette découverte.

APS


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
simple d’esprit :
Cherchez, et vous trouverez un principe universel qui cherche trouve son chemin, dans l’histoire l’apparition de notre espèce homo sapiens,il y a 2,4 millions d’années, félicitations à nos chercheurs algériens et étrangers .
Atatürk :
J’espère qu’ils retrouveront les squelettes de Adam, Hawwa, Habil, Kabil, ... et pourquoi pas l’arche de Nouh
NAWARA LAFAYETTE :
Faut raison garder les primo habitants de l’Algerie étaient des vrais hommes courageux, qui savaient tailler le silex ,chasser le gibier et respecter leurs femmes Ceux d’aujourd’hui qui ne sont certainement pas le berceau du Monde ne savent que jouer du couteau , battre leur femme, lécher le c .. du Fln et des Barbus 🧔 et d’invoquer l’houkouma du matin au soir ! ... tfou !!
merouche charaf :
salam oualikoum -c’est les arquéologue italien qui on trouver des tombe romaine de plus deux métres a cotés de sétif en 2016 et il y a un musée a sétif sur Dionysos et la Victoire en inde et son retour a sétifis avec des tigres et éléphant et l’époque romaine. mais rien sur la période arabe et bizantine et otomane et numide y a rien pas de muser a part le citadelle bizantine du rois solomon dans le parque d’attraction ni muser sur l’époque française qui prouverait quil y a u une colonisation et des tortures et otres c’est important d’avoire des muser pour apprendre au enfant l’histoire de leur pays et pas juste des ragot de trotoire a sétif comme dans toute l’algérie un devoire de mémoire et des livres y a rien chaqu’un refait l’histoire a sa sauce se qui les arranges mais la vériter et elle cacher et l’igniorance pour le controle des esprit et manipulation a tout (...)
dino zor :
j espere qu ils n ont pas trouve de traces de nos dinosaures tel que djamel ,nedjma,elkamara.....ca serait vraiment dommage peut etre meme humiliant pour l humanite.
Koukou :
Ils trouveront peut être le mystère de la bêtise humaine !!!
Harry Cover :
La science, c’est bien. La religion c’est bien, mais il ne faut pas mélanger les deux, a dit quelqu’un. Dans le passé, cela ne posait pas de problème, on savait concilier science et religion, mais aujourd’hui en Algérie avec la bigoterie ambiante, ne vous étonnez s’il se trouve des gens très nombreux qui vont s’attaquer à cette thèse en la qualifiant de blasphème ou de tentative d’éloigner les musulmans de leur religion.
le berri :
cest archi faux l afrque du nord netait pas habitee son histoire a commence avec l arrivee des hordes sauvages d arabie et a leur tete le sanguinaire okba
ali louuu :
Notre terre (Algerie) a toujours attiré la convoitise de tant d’humains venant de partout, mais, jamais, elle n’a été bien cultivée.
Commentaire n°283841 :
حنا نعرفوا غير عين الفوارة دماغنا ميقدرش يرور بعيد الله غالب.
Djafari :
Cette découverte est d’un grand intérêt scientifique, touristique, historique et économique pour notre région et pour toute l’ Algérie.
Woman :
De la science encore de la science : intelligente, efficace, pour combattre tous les obscurantismes et les récupérations absurdes de l’histoire humaine faisant fi de la réalité complexe de l’évolution de l’humanité A rappeler deux grands penseurs : l’immense Ibn Rochd précurseur de laïcité (chut) qui a dit de ne pas mélanger la pensée religieuse avec la pensée scientifique, la première ne demande que la foi, la seconde exigeant des preuves par l’expérimentation et la recherche rationnelle permanente ; le second Montaigne : Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Voilà ils ont parlé le premier à l’âge d’or de la civilisation arabo-musulmane et l’autre à la Renaissance culturelle de l’Europe après la chute de la première Où en est-on les uns et les autres ?
merouche charaf :
salam oualikoum -voila sétif -wikmédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Sétif Époque numide-Époque byzantine-Époque musulmane-Époque coloniale- Massacres de Sétif (1945 mais pas de musée a sétif en algérie pas de preuve ..................pas de livre pas d’objet rien.................du vents hadra li tensa a gogo avec mobilis et youtube https://www.youtube.com/watch?v=wleMsEygvH0 et noublier pas de vous abonner c’est tous quil réste fi bléd miki https://www.youtube.com/watch?v=2lF5i8QlGYc.
Commentaire n°283867 :
Eh voilà. La vérité. Les anciens habitants de notre pays ne sont pas des kabyles. La vérité blesse et mettra fin à un intox amplifié par farhat mehenni et ses semblables. L’Algérie n’est pas amazigh. Le plus ancien homme est des environs d’El Eulma et non de Tizi Ouzou et donc les vrais habitants d’Algérie sont de l’est de Sétif et plus précisément des environs d’El Eulma. Bravo à nos chercheurs. Attendez vous à d’autres surprises, la Science corrigera nos crétinisme. On attend des recherches sur les vrais moujahidines et les harkis.
Commentaire n°283868 :
.علامات الساعة :الدابة,الدخان,عمر البشرية لمن اراد المزيد من اامعرفة
Commentaire n°283869 :
.نسيت اذكر علامات الساعة على اليوتوب
Commentaire n°283871 :
On en a d’autres,des dinos....
Harry Cover :
@ Commentaire n°283867. C’est curieux quand-même que votre intelligence vous amène à conclure que les premiers hommes sont des sétifiens et non pas des kabyles. As-tu bien lu l’article ? il est question de millions d’années, et il s’agit de pré-hominidés, c’est-à-dire,-toute considération religieuse mise-à-part-, les lointains ancêtres de l’être humain en général.
nosy-bé :
Cette découverte ,faite par des espagnols ou des français ,n’est pas une vérité scientifique saine de toute arrière pensée ..mais une vérité historique . Ces européens ont trouvé des instruments de travail ou de chasse .Il n’y avait ni corde,ni marteau ,ni scie..La conclusion découle de source ,en ce qui concerne l’ancêtre de l’homme d’ici . Mme ,permettez-moi d’affirmer que science sans conscience.... est une citation de Rabelais. La mémoire vous a,en apparence, quelque peu trahi .Mais vous n’étiez pas loin ,et je m’en veux d’avoir pu vous le rappeler.
Hamid :
Cela montre encore une fois que la religion qu’on nous gave aux écoles est du khorti. Ni Adem ni hawwa
Commentaire n°283900 :
Vous qui parlez de l’intelligence, vous n’êtes pas du tout intelligent et vous ne savez pas lire. Ou voyez-vous qu’il a les premiers hommes sont des sétifiens et non des kabyles. Il parlait seulement de localisation actuelle du site. Cette découverte rejette l’auto-proclamations de la propriété kabyle de l’Afrique du nord. Sétif est bien un berceau de l’humanité.
Woman :
Nosy bé Oui vous avez raison c’est en effet Rabelais contemporain de Montaigne j’ai confondu mais la démonstration reste valable les deux faisant partie de la Renaissance .. désolée
Commentaire n°283986 :
ATTENTION LES VOLEUR VENDEUR

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus