Accueil > Evénements >

A l’initiative de deux agences spécialisées dans le tourisme réceptif : Vers le retour du marché hollandais

dimanche 9 décembre 2018, écrit par : F. Senoussaoui

Une dizaine de touristes hollandais et belges sont depuis le 11 du mois en cours en Algérie pour visiter plusieurs villes , endroits et sites touristiques au nord et au sud du pays. Pris en charge par deux agences spécialisées dans le tourisme réceptif, à savoir « Tarek Tours » de Sétif et « Takefelt » de Tamanrasset , toutes les deux partenaires d’un grand tour opérateur hollandais, les touristes ont commencé le circuit tracé minutieusement par Alger,Tipasa, Sétif, Djemila, Batna, Timgad, Biskra, El Oued, Tougourt, Ouargla, Ghardaia, Laghouat, Bousaada pour revenir à Alger et prendre l’avion vers Djanet et afin de visiter plusieurs villes du sud.

Les touristes qui visitent pour la première fois l’Algérie ont été stupéfaits lors de leur déplacement d’Alger à Sétif. “Vous avez de très beaux paysages. Nous avons été ébahis par la diversification des sites que nous avons contemplés tout au long de notre voyage. Nous n’avons vu ça dans aucun pays”, nous dira avec beaucoup d’émotion une touriste hollandaise que nous avons rencontré à l’hôtel et qui a tenu à souligner que les sites visités depuis le début de leur circuit dont la Casbah, les palais et les objets exposés au niveau des musées sont bien protégés. « Le circuit a été minutieusement tracé en coordination avec notre partenaire qui est un grand tour opérateur qui ne badine avec a qualité des produits présentés aux clients. Mieux encore, nous avons offert des visites de plusieurs autres sites. ». A tenu à préciser M.Betta Fayçal, directeur de l’agence Tarek Tours qui a indiqué que le marché hollandais est un très grand marché. « Avant la décennie noire, nous avons signé d’importants contrats avec nos partenaires hollandais. Les hollandais sont connus comme de grands voyageurs que nous avons perdu mais il n’est pas trop tard pour renouer et bien faire. Seulement, il faut savoir bien promouvoir la destination Algérie et bien présenter nos produits ». Conclut notre interlocuteur.

Il est à noter que la deuxième partie du circuit, à savoir les villes du grand sud prendra fin le 30 du mois en cours. « En attendant l’évaluation finale de l’ensemble du circuit, les impressions recueillies dans des fiches d’évaluation sont plus que satisfaisante » .Dira non sans fierté M. Batta Fayçal.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus