Accueil > Evénements >

Tayeb Belaïz démissionne

mardi 16 avril 2019, écrit par : Boutebna N.

Le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaïz, a présenté mardi sa démission au Chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a annoncé le Conseil dans un communiqué, a répercuté l’APS.

Cette démission serait liée aux messages scandés par les manifestants.


Partager cet article :
39 commentaire(s) publié(s)
Eraser :
C’est un pourri de moins. C’est un chiate de bouteflika, il a juré qu’il serait fidèle à son maître lors de son intronisation. C’est un pourri comme tous les ministres hypocrites qui ont refusé de voir la réalité et dénoncer l’incapacité du président. Finalement c’est un chien qui va à la poubelle de l’histoire. Je suis favorabe à un régime miitaire pour gerer cette transition limitée dans le temps. il y’en a que des pourris qui sont sur la scène.
aissa :
Quand le navire va sombrer, les rats sont les premiers à le quitter . Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski.
1962:Algérie Libre/2019:Algérien Libre :
@aissa : Respect ! il a écouté le peuple et a démissionné, saluons ce geste, et respectons l’homme. Selmyia c’est le respect de la personne, même si on ne veut pas de sa fonction.🐪 @Eraser : on ne traite pas une personne de chien. Tout être humain a droit au respect. La démocratie c’est le respect🐪🌶Vous vous dites avorabe à un régime militaire pour gerer cette transition limitée dans le temps. Erreur mortelle commise par les Egyptions qui le regrettent amèrement aujourd’hui : la dictature Al Sissi est pire que Moubarak. Nos amis Egyptiens disent aux Soudanais surtout pas confiance aux généraux.🌶 les Soudanais ne veulent pas tomber dans le piège et réclame un pouvoir civil toute de suite, et ils raison.🌶 Les Algériens ne doivent pas pas se faire avoir ! Seul un collège civil et des personnes intègres doivent gérer la transition.🌶 l’Algérie n’est pas un caserne. Pas de militaires au pouvoir, même pas un seul jour. Le militaire Boumedienne a ruiné l’Algérie dans l’oeuf. On n’avance pas si on ne tire pas (...)
labo25 :
Un de perdu dix de retrouves, bon courage Benbitour, Bouchechi tant chasses , pensez a reprendre mokded Siffi, fares Messdour, Talebh El ibrahim , a mon avis. Fumons le calumet de la Paix mais entre nous :tt algerien confondu(chaoui, kabyle, arabe, tergui, mouzabit) ,dehors les zombies.
nobody :
Bien qu’en retard , Belaiz a fait ce qu’il avait à faire. Les autres devront suivre, pour permettre au PEUPLE algérien , de s’organiser dans le calme, et entamer la nouvelle voie , afin de construire son état de droit. Toutes les bonnes intentions et les bons efforts sont les bienvenus. Le moment de viser l’intérêt général a sonné. Plus de place, pour les égoïstes et les sans foi, ni loi…
khali :
@ aissa / quand le peuple exprime sa volonté, sa détermination son maturité le bateau qui allait sombré , est sauvé. les rats quittent les égouts. ce minable a enfin compris que sa place n’est plus en Algérie libre démocratique. la peur a gagné le clan des criminels. le peuple veille sur l’Algérie des 1,5 million de chahid soit 25% de la population. la france est notre ennemi N°1 l’un . elle doit payer pour tout ce qu’elle a entreprise depuis des décennies.l’Algérie nation état peuple gouvernement se souviennent des crimes et des coups bas actés par les gouvernements successifs de la france coloniale et de la france d’après le 19 mars, particulièrement celle de la fameuse trouvaille de QUI TUE QUI sous régné du sinistre président miterrand et ex ministre de l’intérieur responsable de millier de morts notamment le massacre de SKIKDA ex Philippeville/ . les 8 million d’ALGÉRIENNES ET d’ALGÉRIENS de france seront mibilisés pour mener la guerre sur le sol français. c’est de dernier avertissement pour le (...)
Roimalik :
Un de moins mais il ne sont pas que 4 ou 5,ils sont des centaines : les Députés, sénateurs, ministres, Wali, Chef Daira, chefs de partis, maires, certains PDG, les oligarques ...doivent partie pour en finir avec au moins une grande partie du système
brain-storm :
Pour ceux qui croient que c un pat vers l’avant, NO NO and BIG NO, Beliz n’a pratiquement aucune fonction depuis l’instalation du non-president Bensalah. et son depart n’est en aucun cas une victoire , c une soupape que cette institution mafieuse utilise pour gerer cette periode selon d’ailleur la feuille de route de Boutef.. il vont jouer a la combination Fishing technique en tirant et lachant jusqu’au 4 juillet avec des elections pratiquement impossible qui mene a un vide juredique = etat exceptionelle pour la formation d’une comite de transition qui peux duree jusqua 2 ans. avec un acompagnement muscle de l’Arme.
KHELIFA ALBEURRI :
Salam 3likoum Bon débarras ! @ eraser... Je partage votre opinon concernant la transition...par les militaires... Il faut au moins 12 mois pour que des élections propres soient organisées. Ensuite....plus de généraux dans le 20 heures ...chaque soir...la muette dans les casernes et aux frontières ! Place aux jeunes et Tahya el Djazaïr !
radio activité :
La pression du peuple sont plus perfectionnés maintenant, et je pense que nous allons arriver à une conclusion très différentes,si nous avançons dans cette direction pacifiquement, nous allons surmonter toutes les difficultés, laissons-les partir, qu’ils partent ; il n’est nul besoin d’adopter une attitude agressive, l’instauration d’un pluralisme à partir de la 2° République est indispensable au respect de la liberté de tous les hommes : la démocratie est un long chemin,difficile, qui blesse souvent .
Commentaire n°286250 :
Les militaires proches et fidèles de Bouteflika, sont aussi corrompus que tous les autre = ils font tous partie de la même clique pourrie, même s’ils tentent de sauver les apparences.....en vain ! Il faut dégager tout ce système, qui a mis en faillite l’Algérie depuis 1962, regardons notre vie au quotidien...nos jeunes qui ne pensent qu’à quitter notre pays ..... etc.
aissa :
EL WATAN -Neuf P/APC refusent de préparer la présidentielle à Sétif 17 avril 2019 à 9 h 41 min- Le président de l’Assemblée communale de Bouandas, chef-lieu de daïra situé à 75 km au nord de Sétif, a décidé de boycotter la révision des listes électorales et la préparation de l’élection présidentielle, programmée pour le 4 juillet prochain. La décision de Mounir Issaadi, le premier magistrat de Bouandas, fera, nous dit-on, tache d’huile au niveau de la partie nord de la wilaya, où les P/APC de Bousselam, Aït Tizi, Aït Nawel M’zada, Beni Mohli, Beni Chebana, Beni Ouarlilane, Aïn Lagradj et Hammam Guergour auraient fait de même, hier en fin de journée. Le refus de la révision des listes électorales et de la préparation de l’élection présidentielle aurait été sanctionné par un communiqué (...)
Commentaire n°286255 :
Après les accusations de Gaid Salah, le DGSN peut-il rester en place ? Politique Par : Samir Allam 17 Avril 2019 à 08:00 facebook-logo twitter-logo linkedin-logo La police a failli dans la gestion des manifestations pacifiques. Pire : elle a volontairement cherché à provoquer des affrontements avec les manifestants. C’est le principal enseignement des propos tenus par le général Ahmed Gaid Salah dans son discours prononcé ce mardi 16 avril en 4e région militaire. Le désaveu est tel que l’armée promet désormais de protéger les manifestants. « Nous avons donné des instructions claires et sans équivoque pour la protection des citoyens, notamment lors des marches », a révélé le général Ahmed Gaid Salah. « La décision de protéger le peuple, avec ses différentes composantes, est une décision irréversible et dont nous ne dévierons point », a-t-il ajouté dans des propos qui sonnent comme un avertissement aux policiers qui seraient tentés de jouer une nouvelle fois avec le (...)
merouche charaf :
salamoualikoum-c’est l’histoire de houari boumédiene et benbela qui se répéte et stratégie millitaire le discour de Ahmed Gaïd Salah n’et peut étre qu’un trempe l’oeil pour prendre le pouvoir une passasion de flanbeaux ni moin ni plus le discours et claire se mr ahmed gaid salah qui aime l’algérie et le peuple algériens soidisant et pourqoi n’a til rien fait depuit toute c’est année pour palier a la soufrance du peuple algériens comme de prendre en main le service hospitalier publique en installant des des médecin militaire et chirurgien et otre dans les hopitaux déja éxistant c’est une réquisitant et mise a la porte de tout les saboteures et parasite fainéant qui et une catasrophe nationale un éxemple parmie d’otre de l’absence de l’armée .https://www.youtube.com/watch?v=gTk5WY0rP_c
yass de paris :
le peuple algerien est un peuple intelligent, il continuera a manifester pacifiquement pour obtenir justice et avoir un pays a leurs attentes, comme de nouveaux hôpitaux avec du matèriel adapté et ne plus demander de visa pour se soigner a l’étranger, du travail pour nos jeunes des logements pour les familles nombreuses qui n’ont q’une piece a eux tous etc ... notre nouveau président sera a l’écoute du peuple inchallah
Omar :
Le plus dure reste à faire...comment et quoi faire pour ne plus retomber entre les mains de la mafia. LORS DU SITING DE MILLIERS DE SYNDICALISTES DU 17 AVRIL POUR EXIGER LE DÉPART DE SIDI SAID. DES COMMENTAIRES SUR YOUTUBE : Azedine AzdIl # Y’a nakabiin ugta wayen kontou kbal hirak sidkom Saïd kan yadrob fikom belkaf tahan mayahder y’a bni markhass dork trajaltou https://www.youtube.com/watch?v=6V7NjNHMqig, Réponse : NAKABIINS ÉTAIENT SOUS DICTATURES POLICIERE DE BOUTEFLIKA, POST-TERRORISME GÉNOCIDAIRES DES GÉNÉRAUX_DAF_EX_CAPORALES DE L’ARMÉE COLONNIALE FRANÇAISE.
farook :
Ce peuple a toujours vécu dans la lenteur et la torpeur. On paie pas les impôts, les factures, on fait grève, que du ralentissement pour notre pays. Ça y est, on est habitué à cette dynamique molle et sans avenir. Vous avez patienté pendant des siècles et ces trois mois vous paraissent interminables ?! Que des prétextes scéniques pour ne rien faire.
Commentaire n°286260 :
Comment doit-on se sentir quand on est vomi par 40 millions de personnes ?
aissa :
Tayeb Belaïz démissionne de son poste de président du conseil constitutionnel : Bedoui et Bensalah suivront-ils ? Madjid Makedhi- EL WATAN.- 17 avril 2019 à 10 h 15 min La mobilisation populaire obtient une autre victoire. Après la chute de Bouteflika, un autre « B » quitte la scène sous la pression de la rue. Il s’agit du président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaïz, nommé à ce poste le 21 février dernier, en remplacement de Mourad Medelci, décédé. Rejeté par les Algériens, au même titre que le chef d’Etat, Abdelkader Bensalah, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, et le président de l’APN, Mouad Bouchareb, Tayeb Belaïz jette l’éponge .... Maintien de la présidentielle du 4 juillet ? Qui désignera le nouveau président du Conseil constitutionnel ? Dans la loi, cette prérogative est exclusivement réservée au président de la République (...)
nobody :
@ Farook --- Joli pseudo qui veut dire savoir distinguer, entre le bien et le mal, entre autre. Si on patiente pour les trois mois, comme tu le suggères, et on va aux élections, comme le souhaite Bensalah et consorts, soit certain qu’on ne va pas sortir de l’auberge. Ils vont prendre les mêmes et vont recommencer, d’une manière ou d’une autre. Le PEUPLE ne demande pas l’impossible. Tout ce qu’il demande est un comité de sages, de préférence jeunes, intègres et compétents, qui vont constituer un gouvernement de technocrates, intègres et compétents. Ils vont gérer le pays pendant une période de temps limitée et suffisante, pour pouvoir s’organiser à ce qu’il y aura des élections, réellement représentatives. Dis-moi, quel est cet algérien qui serait contre cette initiative, sinon les symboles du « système » et leurs périphériques qui non seulement ont pillé le pays, mais ils l’ont retardé pour de longues années (...)
NORA :
@ Radio Activité : Oui seule la 2 République nous sauveras ! Nous ne pouvons pas parler en disant voici ce qui va se passer, voici comment ça ne va pas se passer dans notre culture, un autre système, une autre méthode consiste à chasser un clou par un autre ! bien sur d’autres vous diront un clou n’en chasse pas l’autre, c’est le marteau qui l’a enfoncé .
khali :
Le FLN A PERDU ses lèvres (Bouchereb). Espérant que te Tsumani populaire algerie emporté la mauvaise graine pour imposer le bon grain qui fertilise l’environnement et l’espace algerie qui a tant besoin pour un nouvel et noble élan.
Samir/milan :
لا دار للمرء بعد الموت يسكنها إلا التي كان قبل الموت يبنيها النفس تبكي على الدنيا وقد علمت أنا السلامة فيها ترك ما فيها نتمنى إنشاء الله ماهوش فيلم جديد من نوع الواستارن tellement افسدوا في الارض سنين اصبحنا لا نثيق ولا نصدق
sissi karak :
klb min taeliquk , la aihtiram lilshuyukh aladhin ’asasuu albilad , wayatashabath bimithlii aljins aldhy ja’ lilnuwm bikalimatih diwwasatan , aldhy yarqud ealaa alnaas wayuhin lisariqat kl altharwat alty tamlikuha albilad lilhifz baed alharb ealaa alrghm min alrihlat aljawiyat alduwaliat alty la tazal tahtariq ealayk ’ayuha albuldan alfaqirat , walear ealaa almustaghiliyn sayy alsumeat , satasil qrybana ’iilaa aljidar , li’ana alkalb yurid ’an yashuq aljamie nafsih ealaa hadha aljidar , walays aldhahab liltaswit ealaa sabil almithal li’iinsha’ alsifr walharb al’ahliat , wa’asbah syd albilad mbydana , washaebaha wakhasat tharuatih liziadat alquat alealamiat lihadhih aleashirat min alfashilin walqutlat , nasli min ajlk , ’amin
sissi karak :
كلب من تعليقك ، لا احترام للشيوخ الذين أسسوا البلاد ، ويتشبث بمثلي الجنس الذي جاء للنوم بكلماته دواسة ، الذي يرقد على الناس ويهين لسرقة كل الثروة التي تملكها البلاد للحفظ بعد الحرب على الرغم من الرحلات الجوية الدولية التي لا تزال تحترق عليك أيها البلدان الفقيرة ، والعار على المستغلين سيئ السمعة ، ستصل قريبًا إلى الجدار ، لأن الكلب يريد أن يسحق الجميع نفسه على هذا الجدار ، وليس الذهاب للتصويت على سبيل المثال لإنشاء الصفر والحرب الأهلية ، وأصبح سيد البلاد مبيدًا ، وشعبها وخاصة ثرواته لزيادة القوة العالمية لهذه العشيرة من الفاشلين والقتلة ، نصلي من أجلك ، أمين
Commentaire n°286271 :
Les privilégiés sous Bouteflika appréhendent le sevrage Est-ce la fin de l’état de grâce pour les Kouninef et consorts ? EL WATAN - Naïma Benouaret- 25 mars 2019 à 10 h 00 min- Leurs noms sont désormais présents dans les discussions et les échanges dans la rue, sur les réseaux sociaux, dans la foulée des manifestations populaires pour le départ de Bouteflika et de tout le régime en place. Il s’agit notamment des Kouninef, (Karim-Noah, Tarek et Rédha), cette fratrie connue pour être étroitement liée au cercle présidentiel et l’une des plus grandes fortunes d’Algérie. Et ce n’est pas pour rien que le nom de Rédha, cerveau de la famille Kouninef, pour qui la gratitude et la loyauté sont des valeurs chères, a retenti ces derniers temps…
Commentaire n°286272 :
A moins d’une prise de conscience urgente sur le danger qui la guette, l’Algérie pourrait bien, de son divan, se retrouver dans les bras de ceux qui ont fait d’elle un « Etat qui n’est plus que chaises musicales de rentiers, scandales, couverture de méga-corruption, figuration bureaucratique sclérosée, comité de gestion des intérêts de ses kidnappeurs de l’ombre et de la nouvelle classe dominante d’arrivistes qui s’y accrochent ». Parmi ces privilégiés et influents lobbyistes, de l’ombre auxquels fait allusion le professeur Omar Aktouf, il y en a quelques-uns qui sont sortis, depuis, de ce bien long anonymat..
Commentaire n°286273 :
18 avril 2019 à 9 h 30 min 154 Comme ils l’ont déjà prouvé depuis le début des marches populaires, les avocats de la région Est ont répondu, hier, à l’appel lancé pour une nouvelle mobilisation. Soutenues par les greffiers, les robes noires de Skikda ont montré encore une fois leur engagement en se rassemblant devant le siège de la cour, puis ont entamé une marche jusqu’au tribunal, dans le périmètre de Bab Ksentina, avant de revenir au point de départ. Tout au long de leur marche, ces hommes de loi n’ont cessé de scander des slogans hostiles aux « B » restants. « La défense demande un Etat de droit », « Seule la Justice sauvera le pays », « Bensalah, nous n’avons pas confiance en vous, partez », « Non à un gouvernement illégitime », « Fennich = Finish », tels étaient, en partie, les messages adressés au pouvoir par les manifestants. La marche a été clôturée par l’annonce d’une grève de deux (...)
labo25 :
Les élections le:04/07/019 ,cette date ne peut être qu’une farce(piège,conbine),autrement avec tt les événements qui la precede:carême, les examens fin d’année ,les vacances bien sur ,ou peut on placée cette compagne électorale sur un agenda aussi charge et chaud (evenement) ??wallah ......,mais chose est certaine le choix de ce4:QUATRE, ce n est pas pour des prunes ,en62,Pierre Messia :franco espagnole de souche ENbarquant de Oran vers Marseille a prononce le 04 juillet1962 une phrase très importante :on ACHÈTE QUELQuE ChOSE De france MMMAIS ON TRAVAILLERA EN ALGÉRIE,QUITTE A RESTER 1MOIS ,DEUX MOIS EN france MAIS ON REVIENDRA EN ALGÉRIE ASSURE l ’ANCIEN DIRECTEUR DES CAFÉS NIZIERE puis conclu eroniquement :(ET PUIS CA C’EST FAIT).JOURNAL LE MONDE.
Commentaire n°286277 :
Mais qui est Kamel Feniche, cet homme inconnu du public ? Le site du Conseil constitutionnel, contrairement aux autres institutions officielles, ne donne aucune information sur l’identité et le parcours de ses membres. Selon les informations qui circulaient hier à son propos, Kamel Feniche, natif de Sétif, est magistrat de formation. Dans les années 1980, il a exercé comme procureur dans la wilaya de Béjaïa. C’est lui, selon certains témoignages, qui a mis en prison des étudiants lors du mouvement de 1981. Selon le témoignage du journaliste Aïssa Arab, le nouveau président du Conseil constitutionnel est « le procureur qui nous a jetés en prison le soir du 20 mai 1981 après 24 heures de garde à vue dans les sous-sols du commissariat de Béjaïa, sans avoir droit à une seule goutte d’eau, et qui a dressé un réquisitoire accablant lors du procès le 28 octobre 1981 à l’issue duquel des peines allant d’une année à quatre années fermes ont été prononcées contre de jeunes lycéens et étudiants ». Kamel Feniche (...)
Commentaire n°286278 :
Des étudiants ont été arrêtés à l’intérieur de la Faculté de droit d’Alger (à Saïd-Hamdine) par des agents de la BRI, ce qui constitue une violation des franchises universitaires », a lancé le député du FFS Djamel Baloul, en s’interrogeant : « Qui est derrière ce genre d’intervention et de provocation, et que cherchent-ils ? » Le vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme, Saïd Salhi, a dénoncé l’interpellation des étudiants à l’intérieur même de l’enceinte universitaire, appelant à mettre un terme à la répression. « La violation des franchises universitaires puis l’arrestation arbitraire des étudiants à l’intérieur même de l’enceinte universitaire à Saïd-Hamdine sont un acte grave et condamnable. Le caractère pacifique de notre mouvement jumelé au sens élevé de responsabilité dont font preuve les citoyens lors des manifestations, dérange au plus haut sommet du (...)
aissa :
Quelques slogans : Blad Bladna oundirou raina, Silmya Silmya, Echab Mrebi oua Doula Khaina, Echab Hadara oua douala hagara, Ya lpolici nahi el kasketa oumadjich m3ana, Yatnahaw ga3 , Allah Allah ya baba Gaid Salah zaim El 3isaba, Djazair houra Democratia .
labo25 :
Départ de monsieur reguieg mokhtar le directeur protocole d el mouradia, MAIS LA BOITE NOIRE, LE CERVEAU DES GRANDES DÉCISIONS BOUTEKFLIENNES ET ACTUELLES ,EST TOUJOURS LA CELUI QUI CONTINU A PROPOSER ET NÉGOCIER A L OMBRE EFFECTIVEMENT SI EX MONSIEUR LE PRÉSIDENT LUI PRÊTER TOUTES LES DECSIONS AVANT XOU Y, POUR VOUS DIRE IL EST PLUS PETIT DE TAILLE QUE SON EX PATRON CE QU IL A PERMIS QUE CET OMBRE ETAIT INDÉTECTABLE MÊME A L’IRM QUI DIS MIEUX,C’EST MONSIEUR habba el okbi tant que cette puce ne saute on avancera jamais ce n est les3(B),NI autres.
labo25 :
Kamel fenich est de Msila,.la scie intransigeante.🆘️
Commentaire n°286299 :
من الحمير جابولنا کرعين المعيز ابعثوه لسودان هناک عندهم اکثر من عشرة انواع من المعز
radio activité :
@ NORA : Lorsque les officiels internationaux ont eu vent ce qui se passait dans notre pays, Nous avons compris que nous devions Pacifiquement Manifester le changement, est cela pouvait nous causer de graves difficultés est qu’il fallait faire attention, et nous avons intégré la qualité à toutes les étapes de nos processus ; oublions les anciennes façons de faire, et de prendre un nouveau chemin vers la liberté, et vers la place qui nous reviens dans la communauté internationale, mais nous n’arriverons à relever ce défi que si nous travaillons ensemble.
Djafari :
Il est consternant de voir les nostalgiques des années de dictature 60/70 retourner leur veste sans aucune gène ni scrupules. Aujourd’hui, ils abandonnent volontiers leur rôle d’adulateurs, parce qu’il n’y plus rien à lécher, pour voler au secours d’un système moribond tout en se proclamant faussement proches du Peuple. Apparemment, l’ opportunisme et la servilité ne leur posent aucun problème.
aissa :
Citation : Quand le navire va sombrer, les rats sont les premiers à le quitter . De Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski.
mehdi mountather :
Pour éviter la mort des généraux et leurs familles par ces punitions d’ ALLAH arrêt cardiaque accident crash d’avion incendie cancer virus tumeur séisme déluge foudre aux généraux de mettre en prison Gaïd Salah Toufik Saïd Bouteflika le 2.5.2019 les chiyatines politiciens et journalistes de ces criminels ne seront pas épargner par ces punitions d’ ALLAH aux algériens d’appliquer le Coran a 100% pour éviter ces criminels ces voleurs a l’enfer si la fin du monde 3.5.2019.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus