Accueil > Evénements >

Les enfants renvoyés à cause de tabliers

vendredi 18 septembre 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

’application immédiate de la décision prise par le département de Benbouzid d’instaurer le port du tablier dans tous les établissements scolaires n’a pas été sans difficultés dans la majorité des établissements scolaires à Sétif.

De Boumarchi à Bizar en passant par les collèges du centre-ville, des élèves ont été renvoyés à cause de tabliers, ces derniers introuvables dans les différents magasins et autres points de ventes d’articles scolaires de la ville. Et pourtant, lors des réunions organisées à la veille de la rentrée scolaire en vue de préparer l’événement, le directeur de l’éducation de Sétif a demandé aux responsables des établissements scolaires, tout paliers confondus, d’être « souple » durant la première semaine de la rentrée afin de permettre une meilleure adaptation aux récentes orientations de la tutelle.

Devant ce fait, et pour pouvoir enfin répondre aux exigences des établissements scolaires, certains parents ont carrément acheté des coupons de tissu bleu et se sont présentés aux différents ateliers, situés en général au quartier de Bab Biskra, pour demander à ce qu’on leur confectionne les tabliers en question. Au dilemme que vivent nos enfants et leurs parents, s’ajoute l’emploi du temps mal programmé, le poids insupportable du cartable et le manque d’enseignants dans certaines matières sans oublier l’environnement malsain en dehors des établissements ou circulent librement les dealers et les voyous de tout genre.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus