Accueil > Evénements >

Un physicien originaire de Sétif mis en examen pour ses liens avec Al-Qaida

mardi 13 octobre 2009, écrit par : Sétif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

H., 32 ans, un physicien algéro-français natif de Sétif, a été mis en examen par les policiers de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), à Vienne (France) lundi 12 octobre, pour-association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Titulaire d’un doctorat en 2003 au laboratoire de physique des particules (LAPP) d’Annecy-le-Vieux, une unité de recherches dépendant de l’université de Savoie, A.H. est soupçonné d’être entré en contact avec Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Le chercheur conversait régulièrement par Internet avec l’un de ses responsables chargé de la communication et de la propagande.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’intéressé aurait fait part de son-envie" de commettre un attentat, mais aucun fait précis n’était évoqué dans ces échanges.

Synthèse d’un article paru dans Le Monde


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus