Accueil > Evénements >

Un ancien PDG d’Algérie Télécoms condamné à 5 ans de prison ferme

jeudi 22 octobre 2009, écrit par : AFP, mis en ligne par : Boutebna N.

Un ancien PDG de l’opérateur public Algérie Télécoms, Slimane Kheireddine, a été condamné mardi à cinq ans de prison ferme par le tribunal de Sétif pour notamment transactions illégales, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Son successeur Mouloud Djaziri, jugé dans la même affaire, s’est vu infliger trois années de prison ferme, selon la même source.

Le tribunal a également prononcé des condamnations allant de 1 an de prison avec sursis à 10 ans de prison ferme à l’encontre de plusieurs prévenus, dont plusieurs sont en fuite, pour un détournement de fonds d’un montant de plus de 23 millions d’euros au détriment d’Algérie Télécoms.

Le ministère public avait requis de 10 de prison ferme à l’encontre de l’ancien PDG et des autres prévenus.

Au total neuf personnes étaient jugées dans le cadre de cette affaire dont trois responsables d’une société privée qui avait remporté en 2006 un contrat pour la fourniture de câbles téléphoniques à Algérie Télécoms. L’un des responsables de cette société a par la suite détourné l’intégralité de l’argent de cette transaction, selon la presse.

M. Kheiriddine a dirigé Algérie Télécoms de août 2006 à janvier 2008 avant d’être remplacé par M. Djaziri qui a ensuite cédé son poste en mai 2008 à l’actuel PDG de l’opérateur public Moussa Benhamadi.

Le prédécesseur de M. Keireddinne, Brahim Ouarets avait également été condamné en mars 2007 cinq ans à prison ferme et 5.000 euros d’amende pour dilapidation de fonds publics et transactions illégales.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus