Accueil > Evénements >

Lutte contre le trafic d’armes à Sétif

mardi 22 décembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

es informations faisant état de commerce d’armes de poing dans « le milieu » à Sétif et d’autres wilayates limitrophes, avaient mis les différents services de sécurité sur les dents.

Ainsi, agissant sur informations garanties, les services de la gendarmerie de Sétif ont réussi à neutraliser, selon des sources bien au fait de cette affaire, huit personnes à Beida Bordj au moment où elles s’apprêtaient à écouler des armes de poing qui s’avérèrent de fabrication artisanale. Les personnes arrêtées disposaient d’un atelier de fabrication d’armes artisanales. L’enquête est en train de se poursuivre dans cette région et selon nos sources, cette affaire ne se réduit pas à cette seule arrestation.

De la prison ferme pour trafic d’armes

Le tribunal pénal près la cour de justice de Sétif a statué, cette semaine, sur une affaire de trafic d’armes à feu. Les faits remontent au 28 janvier dernier, lorsque les deux accusés, B.M et G.F, originaires de Guelta Zerga, daïra d’El Eulma ont été appréhendés et arrêtés suite à des informations requises. Après la perquisition des domiciles respectifs des mis en cause, les services de sécurité ont découvert également deux armes et une quantité de munitions. Après délibération, ils écoperont respectivement de 2 et 1 ans de prison ferme pour détention et commercialisation d’armes à feu sans autorisation.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus