Accueil > Evénements >

Le chargé du protocole du Wali reçoit un coup de tête !

La violence ne s’invite pas que dans les stades
dimanche 2 janvier 2011, écrit par : K. Khaled, mis en ligne par : Boutebna N.

Selon le quotidien Echorouk de ce dimanche 2 janvier, le siège de la wilaya de Sétif aurait vécu jeudi dernier jour de l’année 2010, une scène unique dans les annales et unique dans son genre puisqu’elle met en scène deux hauts-responsables". En effet, réagissant de façon pour le moins, incongrue et rocambolesque, le chef du cabinet de la wilaya aurait administré un violent coup de tête au chargé protocole du Wali alors qu’ils se préparaient tous deux pour une sortie commune de travail à l’extérieur.

Toutes les personnes présentes ont été surprises par le comportement du chef du cabinet du Wali qui n’explique et ne justifie en rien cette attitude irresponsable qui nous rappelle les bagarres de rues. Cette scène n’est pas loin de nous rappeler la boule de Zidane sur Materazzi lors de la finale de la coupe du monde de 2006, rajoute la même source. Elle nous plonge dans un état de quasi inquiétude où,les valeurs du dialogues souvent prônées par ces mêmes responsables sont foulées au sol et piétinées par ceux la même qui doivent offrir l’exemplarité de civisme ,de retenue,de pondération et de responsabilité.
Si de tels faits venaient à se vérifier,les citoyens et les administrés que nous sommes ne reconnaitrons aux-protagonistes" ,proches collaborateurs et hauts cadres de l’administration de la wilaya,aucunes circonstances atténuantes et devront faire rapidement l’objet de mesures conservatoires extrêmes et rigoureuses en attendant les mesures disciplinaires d’usages appropriées.

Il en va du crédit de notre administration qui en pâtira surement de ces comportements où la tête bien vide a malheureusement privilégié la place d’une tête bien pleine.

Avertie de cet incident gravissime,le wali ne manquera surement pas de réagir promptement pour ne pas laisser ternir son administration et son activité à peine lancée.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus