Accueil > Evénements >

Tramways de Sétif : Les entreprises algériennes écartées du projet au profit des étrangers

vendredi 4 février 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

L’Entreprise du métro d’Alger (EMA) a lancé, mercredi 2 février, des appels d’offres pour le recrutement de sociétés spécialisées afin de réaliser les études détaillées et assurer le suivi et le contrôle de la réalisation des premières lignes des tramways de Sétif et de Annaba.

Selon l’appel d’offres, la concurrence est ouverte aux bureaux d’études nationaux et étrangers, mais les critères fixés par l’EMA excluent les entreprises algériennes, car les conditions de participation fixées par L’EMA font qu’aucun bureau d’études algérien n’est en mesure de les satisfaire. Ainsi, pour participer à la soumission, les bureaux d’études doivent en effet prouver avoir réalisé au cours des dernières années au moins trois projets similaires d’une longueur minimale de 5 km. Or aucun bureau d’études national n’a réalisé ce type d’études.

Devant ce manque d’expérience dans le domaine des bureaux d’études algériens, pour le suivi des travaux de réalisation d’un tramway ou d’un métro, ces projets seront toujours pris par les étrangers. Chose, d’ailleurs déploré par les bureaux d’études locaux.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus