Accueil > Evénements >

Le Général Saad Eddine Chazli, un héros s’en va .

samedi 12 février 2011, écrit par : A. Nedjar, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Sous le grondement et le roulement du tonnerre de la révolution populaire égyptienne, un soldat, un héros s’en est allé presque dans le silence.

Le général Saad Eddine Chazli, était ce héros qui mit fin au mythe de l’invincibilité de « l’état sioniste d’Israël ».

Guerre du Kippour, Guerre de ramadhan ou guerre d’Octobre 1973, celui qui en fût l’artisan vient de passer l’arme à gauche !
En concevant les plans d’exécution et la réalisation de la traversée du canal de suez qui reste un haut fait d’arme et de guerre, le Général Saad Eddine Chazli, chef d’état major égyptien durant la guerre d’octobre 1973 contribua de façon décisive et irréversible à modifier la perception quand à la « grandeur » et « la puissance » d’un état fantoche battit sur l’agression et la répression notamment du peuple frère de Palestine.

Sur le plan purement stratégique et tactique, la fameuse bataille de la traversée du canal de Suez et la destruction des fortifications de la ligne Barlev furent un succès sans précédent, une réussite parfaite et exemplaire tant pour sa minutie, sa clairvoyance que dans l’emploi et la mise en œuvre des moyens logistiques et guerriers dont les fameux canons à eau pour opérer à des saignées dans le sable des renforts des rives du canal de suez par lesquelles s’engouffraient les bataillons de soldats égyptiens.

Cet exploit restera un modèle de réussite, un référentiel qui inspirera longtemps les états majors et les académies militaires dans leurs enseignements vu son succès commun aux grandes batailles sur les lignes de fronts.

Par ce coup d’éclat, la péninsule égyptienne du Sinaï, occupée depuis l’agression du 5 juin 1967 fût totalement récupérée.

Cette extraordinaire percée, dont les moyens et les préparatifs sont décrits dans l’ouvrage que lui a consacré le général Saad Eddine Chazli, fut l’œuvre par laquelle la fierté et l’honneur de la nation arabe furent réhabilités et rétablis.

Le général Saad Eddine Chazli fut un modèle de soldat, un commandant et un stratège hors paire .Il bâtit en brèche le fameux et illusoire mythe de l’invincibilité des faucons sionistes ayant à leur tête la tristement célébrissime Golda Meir qui fût contrainte à la démission.

Le général Chazli rentra en disgrâce avec le pouvoir en place dans son pays non seulement pour ses performances exceptionnelles ,mais également pour ses vues divergentes sur la conduite de la guerre . Il fut écarté au lendemain de cette victoire et envoyé en tant représentant diplomatique dans un pays Européen.

Ne pouvant supporter cet isolement, lui le militaire ,le vrai ,qui vivait toujours les conditions de ses soldats dans les tranchées, il entra en dissidence pour démissionner de son poste d’ambassadeur. Il survécu longtemps en exil en Algérie avant de regagner pays où il mourut paisiblement en ce début du mois de février qui a vu la victoire de la révolution du peuple égyptien.

Un hommage appuyé doit être signifié au Général Saad Eddine Chazli.
Que dieu ait l’âme de ce grand combattant de la cause arabe et de l’Islam.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus