Accueil > Evénements >

États généraux de la société civile

Les assises se tiendront le 14 et 15 juin au Palais des Nations
lundi 30 mai 2011, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Annoncés par le CNES (Conseil National Économique et Social), les états généraux devront rassembler toutes les composantes de la société civile .Ils se tiendront selon le président de ce conseil le 14 et 15 Juin prochain au Palais des Nations.

Cette œuvre qualifiée de « Majeure et sans précédant » par ses initiateurs doit aboutir sans délais par la mise en place d’une « plate-forme ad hoc pour une réflexion collective largement inclusive de toutes les parties représentatives de la société civile » .

Outre les pouvoirs publics, les parties prenantes devant être impliquées par cette initiative sont : « les syndicats, les organisations patronales, les corporations et regroupements socioprofessionnels et/ou catégoriels, le mouvement mutualiste, sociétés savantes, conseils nationaux et sections ordinales administrant les magisters de l’éthique et de la déontologie, cercle de réflexion et d’action, mouvement associatif et organisations non gouvernementales. Seront également sollicités les personnalités indépendantes et autres intellectuels nationaux, les têtes de file du réseau expert national ainsi que les équipes leaders irriguant les espaces académique et de recherche, incluant naturellement toutes celles et tous ceux qui, hors de nos frontières, ont vu leurs talents et leurs compétences reconnus » toujours selon le communiqué du CNES.

Le président du CNES s’est déjà attelé à la mise en place d’un comité « ad hoc » chargé du pilotage et du suivi de l’ensemble des questions liées à ce processus.

Le CNES a été donc chargé par le chef de l’État, d’organiser un débat, le plus large possible, pour connaître exactement ce que veut la société civile et par là tout le peuple algérien, en matière de gouvernance notamment.
Cinq ateliers seront mis en place à l’occasion de ces états généraux,

Il s’agit des ateliers qui seront consacrés à :

* L’économie.
* Le social.
* La gouvernance.
* La jeunesse.
* Un atelier qui sera dédié à la communauté nationale à l’étranger .Cette dernière se verra s’ouvrir un site Web pour transmettre ses préoccupations et des propositions.

La classe politique est évidemment exclue de ce débat du fait qu’elle dispose déjà de ses propres canaux.

Ces états généraux consisteront donc à opérer à un sondage grandeur nature dans une conjoncture marquée par les besoins profonds de changements .L’objectif étant d’écouter tous les segments de la société pour établir un rapport de synthèse qui sera soumis aux pouvoirs publics (entendre par là le chef de l’état)

Par ailleurs ; « En se plaçant dans le sillage de ce dialogue constructif, les partenaires sociaux pourront s’engager prioritairement envers l’élaboration d’un véritable pacte de croissance et d’emploi et, par la même, se donner comme perspective stratégique l’élaboration d’un modèle partenarial consensuel autour de la définition d’objectifs macro-économiques orientés vers la croissance »toujours selon les objectifs fixés par le CNES.

Néanmoins , ces assisses devront être marquées par la prudence .Si l’initiative est louable en soit, beaucoup de citoyens restent sceptiques et marqués encore par le souvenir du carnaval de ce qui avait suivi l’élection de Bouteflika à la magistrature suprême en 1999 .Des « associations citoyennes » avaient été créées en ce temps là pour servir de « relais » entre la présidence et la « base citoyenne »qui s’était transformé en fiasco où ces « associations » se sont vite transformées en de véritables fonds de commerce où officie une faune de toutes sortes d’opportunistes qui ont saisi l’occasion pour servir des intérêts personnels.

Il s’agirait ici de fixer préalablement des règles prudentielles ;pour partager le langage les experts du CNES. D’emblée, il faudra définir un code d’honneur et déontologique auquel chacun des participants souscrirait.

Nos internautes pourront commencer ce débat ici même pour envisager les perspectives de demain.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus