Accueil > Evénements >

Manœuvres de simulation pour le sauvetage sous les décombres

mardi 21 juin 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Pour parer à toute éventualité et assurer un déploiement certain, conséquent et rapide durant tout événement majeur pouvant surgir à travers le territoire national, il a été installé et mis en place au niveau de chaque direction de wilaya de la protection civile, un détachement de renfort et de première intervention, mobilisables en constance et en temps rapide pour assister les populations sinistrées.

Dans ce cadre d’ailleurs, la direction générale de la protection civile a tracé un programme d’action, très ambitieux pour l’année 2011, au profit de ces détachements appelés (DRPI), sous forme de regroupements régionaux pour lesquels on dispense des cycles de formation et d’exercices de simulation dans le but d’assurer le perfectionnement des connaissances des agents de ces détachements, le mise à l’épreuve dans les conditions de catastrophes, le renforcement des capacités opérationnelles et force de frappe des formations spécialisées en cas de situation de désastre, la familiarisation avec le nouveau matériel et équipements de sauvetage et enfin de parachever une coordination par l’intégration des nouvelles techniques de commandement.

Dans ce même contexte, Sétif a accueilli un rassemblement régional, regroupant quelques 200 éléments représentants les détachements des wilayas de Bejaia, Mila, celui de Sétif et une équipe cynotechnique de l’unité nationale d’instruction et d’intervention de dar El Beïda- Alger-, ayant pour objectif la formation en matière d’exercices de sauvetage et déblaiements dans les milieux effondrés ou menaçant de ruine, suite aux séismes, éboulements ou glissements de terrains, inondations, tempêtes, exposions…etc.

Pour cela, le site de Araïr a été choisi pour le campement et les lieux d’El Bez et El Maouane pour les exercices et les manouvres.

A signaler que chaque détachement déployé était composé de 60 éléments, dotés de tous les moyens logistiques qui leur assurent une autonomie de plusieurs jours, afin qu’ils ne soient pas une charge de plus pour l’organisateur accueillant.

Selon les organisateurs de ce regroupement, ces manœuvres de simulation étaient très bénéfiques pour les participants, qui demeurent mobilisés à toute éventualité.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus