Accueil > Evénements >

Inauguration de la centrale électrique hybride de Hassi R’mel.

lundi 27 juin 2011, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

C’est une petite révolution technologique. La centrale hybride de Tilghemt pour la production d’électricité , située à quelques 25 km de Hassi R’mel est entrée en phase productive ce Samedi. Cette centrale fait rentrer le pays de plein pied dans l’ère de la production et l’exploitation des énergies alternatives nouvelles et renouvelables propres.

Cet événement aurait été pour le moins anodin s’il ne s’agissait pas d’une centrale unique en son genre dans le monde qui combine l’emploi du gaz et du solaire pour la production de l’électricité .

La capacité théorique de cette centrale dite hybride est de 150 mégawatts dont 30 sont produits directement à partir d’un immense champ de 3000 panneaux photovoltaïques orientables .
Elle a été réalisée par consortium algérien Neal (New Energy Algeria) qui réunit Sonelgaz et Sonatrach , en partenariat avec la société espagnole Abenar.

L’exploitation de ce complexe est assurée par des ingénieurs algériens et espagnols, avant qu’il ne soit confié dans cinq ans dans sa totalité aux seuls ingénieurs algériens. Ce projet qui a nécessité un investissement de 345 millions de Dollars offrira sans aucun doute une autre alternative pour l’emploi de ces nouvelles sources d’énergies propres

Dans ces régions du Sud ,l’Algérie offre plus de 3000 heures d’ensoleillement par an.C’est de quoi susciter les appétits et faire alimenter le rêve de nombreuses puissances économiques occidentales dont l’Allemagne qui propose son projet DESERTEC qui mobilisera plus de 400 milliards de dollars à l’horizon pour transférer de l’électricité des régions sahariennes du Sud du bassin Méditerranéen vers l’Europe.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus