Accueil > Evénements >

Peine de prison pour publication de commentaires et de photos infamantes sur Internet

mardi 26 juillet 2011, écrit par : communiqué Setif info., mis en ligne par : A. Nedjar

Commentaire de la rédaction :

Malgré nos rappels et la publication de la charte de l’internaute qui interdit tous actes immoraux ,insultes,menaces ,ségrégations ,certains de nos lecteurs continuent à verser impudiquement avec toutes ces atteintes.Nous rappelons à certains leurs responsabilités aux conséquences préjudiciables que leurs comportements pourraient engendrer en terme de poursuites et de condamnations judiciaires en cas de dépôts de plaintes d’une quelconque partie , de saisine ou de réquisition des services de M le Procureur avec lesquels la loi nous astreint à la collaboration par la communication de toutes informations en notre possession y compris les adresses IP apparaissant dans nos tableaux pour l’identification des responsables de ces méfaits.

Le quotidien"Le jour d’Algérie" rapporte dans son édition du Mardi 26 juillet 2011 les faits suivants que nous déplorons et dénonçons à Sétif info :

Le procureur de la République près le tribunal correctionnel d’Azazga à l’est de la wilaya de Tizi Ouzou a requis hier la peine de deux années de prison ferme contre le jeune F.Lyes poursuivi pour avoir publié des photos de son ex-amie sur Facebook. Le mis en cause ne se limitait pas à mettre en ligne de ce réseau social sur un compte dédié au nom de sa victime mais leur joignait des commentaires immoraux. Toutes les suppliques de la jeune femme pour persuader son ex-ami de fermer ce compte et le retrait de ses photos ont été vaines d’autant plus que ce dernier est allé jusqu’à demander 10 millions de centimes afin d’accéder à sa demande. D’où sa décision de saisir la justice. Le mis en cause n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés mais a soutenu qu’il voulait seulement se venger de sa victime qui l’a abandonné pour un autre homme en France où elle est s’est installée pour poursuivre son cursus universitaires. le verdict est mis en délibéré pour lundi prochain.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus