Accueil > Evénements >

17 octobre 1961 : 50 ans après, les Algériens de Lyon et sa région se souviennent

lundi 17 octobre 2011, écrit par : Setif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Commémoration du 17 octobre à Lyon en 2010, en présence de Sabiha AHMINE et de témoins vivants des événements

Il y a 50 ans, le 17 octobre 1961, des milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre feu discriminatoire qui leur avait été imposé par la Préfecture. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux -mêmes. La manifestation était pacifique mais la répression policière fut terrible et brutale. La dépêche de la radio « Lyon Première » annonçant l’événement du lundi prochain explique que « plus de 200 morts, plus de 2000 blessés, des milliers d’arrestations et le transport des manifestants dans des camps d’internement provisoires ».

Un rendez-vous est fixé à Lyon le lundi 17 octobre 2011 à 18h30, Quai Victor Augagneur au coin du pont de la Guillotière, en face du manège, en haut des gradins du Rhône pour commémorer cette date tragique. Cette cérémonie sera suivie d’un jet de fleurs dans le Rhône à la mémoire des manifestants noyés dans la Seine et d’une minute de silence.

A Lyon comme sa région on constate ainsi ces dernières années l’émergence de plusieurs collectifs agissant dans le sens de cette démarche de vérité et de justice. Depuis 2001, chaque année a lieu à Lyon un rassemblement citoyen pour faire connaître ce que la presse et les autorités ont voulu cacher en 1961 et jusqu’à nos jour.-Cette commémoration est une démarche républicaine et citoyenne qui doit déboucher sur une reconnaissance, par la France, du massacre et des violences qui se sont déroulées en son nom et sur l’instauration de lieux de mémoire" explique Mme Sabiha AHMINE, ancienne adjointe au maire de Lyon et membres fondateur du Collectif Lyonnais du 17 octobre. Ce collectif composé d’associations comme Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme, attac Rhône, Ligue des Droits de l’Homme, Maison des Passages, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, Parlons-En, Parti des Indigènes de la République, Survie et bien d’autre comme la Maison des Passages ou Radio Canut, luttent avec courage et ténacité pour faire de la reconnaissance de la mémoire oubliée du 17 octobre un moyen de dialogue entre les peuples..

Les festivités commémoratives du 50ème anniversaire du 17 octobre , qui ont déjà commencé dès le vendredi 14 Octobre a à la Maison des Passages de Lyon, en présence de plusieurs personnalités dont Mme AHMINE, ont été l’occasion d’un symposium de spécialistes comme Jim HOUSE, (Professeurs anglais et historien spécialiste du 17 octobre à l’Université de Leeds - Royaume-Uni), Linda AMIRI, (historienne de Institut d’Etudes Politiques - Strasbourg) ou Gilbert Méynier, spécialiste de la guerre d’Algérie. A son habitude, lors de cette rencontre Mme AHMINE a salué le courage et la détermination des intervenants à ce colloque citoyen.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus