Accueil > Evénements >

Le professeur Djilali Larbaoui n’est plus

mercredi 9 novembre 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Nous avons appris avec une immense tristesse le décès du professeur Djilali Larbaoui, l’illustre professeur de pneumo-phtisiologie, le 6 novembre 2011 à Paris.

Après avoir exercé dans sa ville natale, Sétif, professeur Djilali Larbaoui prit l’initiative de fonder le premier service régional de pneumo-phtisiologie au niveau de l’hôpital Sâadna Abdenour. Dans cette mire et pour assurer la pérennité de ce service et surtout de cette spécialité médicale dans la région, il prit en main la formation de plusieurs médecins de tout le pays, dont figurait le nom du Dr Abdelkader Amrane, qui effectuait son internat à Sétif sous la houlette du Pr Larbaoui en 1963 avant de prendre le flambeau et perpétuer ainsi son œuvre.

Le professeur Djilali Larbaoui fut aussi le premier président de la Société algérienne de pneumo-phtisiologie après l’indépendance, ancien chef de service au CHU de Beni Messous, il avait été président du Croissant-Rouge algérien en 1965 et président du Comité médical national de lutte contre la tuberculose et les maladies respiratoires auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière de 1999 à 2007. Par ailleurs, il était le secrétaire général du Comité algérien de lutte contre la tuberculose, une association bénévole d’éducation sanitaire, depuis sa fondation en 1965. Il a contribué à former plusieurs générations de médecins généralistes et spécialistes. Que c’est également le premier algérien à avoir fait des recherches reconnues sur le traitement de pneumo-phtisiologie. Ce résumé oublie de préciser qu’il fut aussi moudjahid.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus