Accueil > Evénements >

Nous sommes en 1433 !

samedi 26 novembre 2011, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Il ne s’agit pas d’une année moyenâgeuse. En effet, nous sommes bien en 1433 qui fait partie de l’histoire contemporaine, c’est le premier jour du nouvel an de l’année 1433 du calendrier musulman hégire pour lequel Sétif info et ses collaborateurs vous souhaitent, la paix, la santé et la prospérité.

Le mot hégire vient du « hidjra » qui signifie « exil » en langue arabe. C’est le jour où, en 622 de l’ère chrétienne, notre prophète Mohamed QSSSL fut contraint à l’exil avec ses compagnons pour s’établir à Yathrib, l’ancien Médine après avoir quitté la Mecque. A la différence du calendrier hébreu, chinois ou celui hindou qui sont calculés et établis en fonction du mouvement du soleil et de la lune à la fois, le calendrier hégirien est lui arrêté par contre en rapport seulement à l’observation de l’apparition et de l’inclinaison de la lune. On dit que c’est un calendrier lunaire. Il est caractérisé par des années de 12 mois, de 29 à 30 jours chacun, basés sur les phases lunaires.

L’usage de ce calendrier musulman diffère d’un pays à l’autre. La plus part des pays arabes se réfèrent au calendrier grégorien universel. Cependant certains pays comme l’Arabie Saoudite ou l’Égypte font usage des deux calendriers dans leurs correspondances officielles. D’autres pays, comme l’Algérie, limitent cette pratique aux seuls usages religieux. En Iran par contre, comme pour l’Afghanistan, la référence fait plutôt appel au calendrier persan.

Chez nous, le rappel du souvenir de l’exil du Prophète Mohamed QSSSL vers Médine, événement qui a conduit à la création de la première communauté musulmane, passe presque inaperçu. En réalité, beaucoup de gens ignorent la signification même ou la définition de cette année hégirienne, encore moins les mois qui la composent, sauf peut être pour le mois de Ramadhan qui se manifeste différemment par rapport aux autres pour des raisons que vous connaissez.

Les opérateurs de téléphonie n’enregistrent pas une augmentation substantielle et significative de messages envoyés à la veille du nouvel an hégire comme c’est le cas pour la veille de la Saint Sylvestre ou le jour de l’an universel. Les compagnies aériennes affichent des taux d’occupations élevés de leurs sièges durant les derniers jours du mois de décembre en partance de l’Algérie. Cependant, ce phénomène n’est pas perceptible durant les derniers jours de Dhou Hidja. Personne ne fête non plus son anniversaire en rapport aux jours du calendrier hégire, comme beaucoup de citoyens ignorent aussi la journée exacte de ce début du nouvel an.

Que représente donc la place du calendrier hégire dans notre société dans la mesure où la majorité ne s’en préoccupe pas ? Sommes-nous obligés de nous référer exclusivement au calendrier universel dans nos rapports et nos activités ? En ce cas, que représente le nouvel an hégire pour notre communauté ?

PS : La fête de l’Achoura sera célébrée lundi 10 Moharram 1433 de l’Hégire, correspondant au 5 décembre 2011.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus