Accueil > Evénements >

Rencontre euro-méditerranéenne sur signes scientifiques dans le coran

La médecine, l’immunité et le saint livre
mardi 29 novembre 2011, écrit par : Dj.Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

A l’initiative de la Commission Internationale des signes scientifiques dans le Saint Coran et la Sunna, une journée euro-méditerranéenne a été organisée dans dimanche la salle de la maison de la culture sous le thème précis de « la médecine et l’immunité dans le coran ».

Cette manifestation, qui se réalise avec le précieux concours de l’association « santé et vie » de la faculté de médecine de l’université Ferhat Abbes de Sétif, se propose de diffuser et débattre les connaissances sur les signes scientifiques contenus dans le Coran et le hadith du prophète (QSSSL) et qui ont été vérifiés par la science moderne.

D’éminents chercheurs affiliés à la commission internationale des Signes Scientifiques dans le Saint Coran e la Sunna ont été invités pour intervenir dans le cadre de cet évènement scientifique. Il s’agit notamment du Dr Abdeldjouad El Saoui, pédiatre et chercheur Egyptien qui a parlé dans la matinée de « Nigelle Sativa (graine noir de cumin) et son impact sur le système immunitaire », suivi du dermatologue Saoudien Ibrahim Doudouh qui a décortiqué « les aspects du miracles scientifique dans l’architecture du système nerveux central ».

l’après midi a été consacrée à la communication du professeur Idris El Kharchaf de l’université de Rabat portée sur le thème de « l’utilisation des mathématiques et de l’informatique dans les études de médecine traditionnelle » et celle du Professeur Ramzi Mohamed, chef de service d’oncologie et hématologie (Wayne state university, USA) qui a traité ,quant à lui, du sujet inhérent à l’utilisation de Nigelle Sativa dans le traitement des animaux de laboratoire atteints du cancer du pancréas en association avec la chimiothérapie ».
Ainsi on apprend essentiellement au cours de ce séminaire que de nombreuses études expérimentales ont prouvé que le cumin noir accroît la performance de l’immunité naturelle.

Faut-il rappeler que Le Messager d’Allah (prière et salut sur lui) dit : « Prenez soin de cette graine de nigelle ! Car elle contient un remède contre toute maladie, abstraction faite de la mort. »
En effet, Il a été établi que le système immunitaire est le seul système qui est à même d’enrayer toute maladie, grâce à sa capacité d’immunité naturelle et acquise qui lui permettent de produire les anticorps adéquats contre les organismes susceptibles de causer une maladie, en plus de sa capacité à produire les cellules tueuses spécifiques.

Par ailleurs, le Dr, Rahmouni Mustapha responsable du bureau algérien de la commission internationale des signes scientifiques (El Aejaz El Aelmi) dans le coran, nous a déclaré en marge des travaux de cette journée scientifique :
« Nous visons surtout le bond qualitatif des activité assignées à notre organisation en transférant notamment nos actions des tribunes et des discours aux laboratoires pour ne laisser point de place aux charlatans qui ont porté , et continuent malheureusement de le faire, préjudice à notre religion ».

Selon lui, la Commission des Miracles Scientifiques dans le Coran et la Sunna adopte la méthodologie scientifique dans ses recherches avec tout ce que comporte comme démarches académiques (problématique, observation, synthèse, et analyse de résultats…).
Docteur Rahmouni rappelle au passage que l’une des principales missions de son institution et de contribuer à la recherche scientifique sous l’inspiration coranique, d’autant plus que « le 1/3 des versets coraniques nous incitent à recourir au savoir et à l’exploration des lois de l’univers ».

Notre interlocuteur estime cependant que notre pays dispose de beaucoup de compétences et de potentialités qui méritent d’être valorisé et encouragées afin qu’elles puissent contribuer efficacement aux démarches visant a définir l’authenticité de la vérité scientifique révélée par des signes évidents annoncés dans le Coran et les Hadiths du Prophète Mohamed (QSSSL).

L’autre initiative prise par la Commission Internationale des Signes Scientifiques dans le Saint Coran et la Sunna est la mise sur pied de la caravane des sciences et du savoir qui effectue depuis hier une tournée à travers cinq wilayas du pays a savoir : Batna, Biskra, Alger, Sétif et Tizi Ouzou. Et ce, en attendant de parcourir les autres régions du pays.
Parmi les plus importantes recommandations issues de cette rencontre euro-méditerranéenne , il ; y’a lieu de souligner l’accord conclu qui permettra dans un avenir proche à quelques étudiants chercheurs algériens de se rendre au USA dans le but d’effectuer des travaux de laboratoire à Wayne state university sous la direction du Professeur Ramzi Mohamed.

Article publié dans Le Jeune Indépendant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus