Accueil > Evénements >

AU GRAND HOMME, LA RECONNAISSANCE.

mardi 29 novembre 2011, écrit par : A.Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

« La parole porte en elle des forces insondables. Sans liberté de parole, un peuple ne vit pas. »Ferhat ABBAS.

Initiée par l’association des anciens élèves des lycées Mohamed KEROUANI et Malika GAÏD, Madame Leila BENAMMAR BENMANSOUR donnera une conférence sur la personnalité historique de feu Ferhat ABBAS le 24 Décembre 2011 à la salle des conférences de la maison de culture de Sétif.
Cette conférence sera déclinée sous le thème : AU GRAND HOMME, LA RECONNAISSANCE.

Nous rappelons que Leïla BENAMMAR BENMANSOUR est docteur en communication .Elle est l’auteure d’un ouvrage traitant de l’itinéraire du premier président du Gouvernement Provisoire de la République algérienne (GPRA), décédé presque dans l’anonymat en décembre 1985.
L’auteure n’a pas caché sa volonté de « rétablir la vérité » sur la vie de cet homme politique, mis en prison après l’indépendance de l’Algérie en 1962. « En mettant en prison le père de la nation et en falsifiant son combat, entachant l’honneur de l’homme, ceux qui ont pris la funeste décision, n’ont rien fait d’autre que faire de Ferhat Abbas un martyr. Parce que s’il est une chose qui est insupportable aux Algériens, c’est bien l’injustice, a-t-elle écrit.

Toujours selon Leila BENAMMAR BENMANSOUR, le passé de l’Algérie garde, non seulement des zones d’ombre mais reste également, pour une grande part, méconnu des Algériens. « Ces derniers sont souvent en admiration devant les grands noms qui jalonnent l’histoire du monde et n’ont pas connaissance des grands hommes qui ont marqué l’histoire de leur propre pays. Et Ferhat ABBAS fait justement partie de ceux dont la jeunesse algérienne d’aujourd’hui tirerait grand orgueil si elle avait connaissance de leur dévouement pour leur peuple.
C’est ce que nous apprendrons de la conférencière sur ce grand homme.

Le public est cordialement invité par le bureau de l’association à assister à cette journée où des débats certainement chaux et parfois émouvants seront certainement de la partie .

En couverture,la jaquette de l’ouvrage de Madame Leila BENAMMAR BENMANSOUR


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus