Accueil > Evénements >

La crise France - Turquie se tourne vers Sétif !

vendredi 23 décembre 2011, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Après le vote par l’Assemblée nationale en France d’une loi réprimant la négation du génocide arménien de 1915, la Turquie, en colère, a durcit ses critiques contre Paris. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a accusé ce vendredi la France d’avoir commis-un génocide" en évoquant les massacres du 8 mai 1945 de Sétif.

"On estime que 15% de la population algérienne a été massacrée par les Français à partir de 1945. Il s’agit d’un génocide" a déclaré Recep Tayyip Erdogan. Mais le Premier ministre n’en est pas resté là, il a accusé Nicolas Sarkozy de-rechercher des gains électoraux en utilisant la haine du musulman et du Turc".-Si le président français monsieur Sarkozy ne sait pas qu’il y a eu un génocide, il peut demander à son père Pal Sarkozy (...) qui a été légionnaire en Algérie dans les années 1940", a-t-il ajouté.-Je suis sûr qu’il (Pal Sarkozy) a beaucoup de choses à dire à son fils sur les massacres commis par les Français en Algérie." rapporte le quotidien français JDD.

Rappelons que la France a commis une répression de plusieurs manifestations pacifiques en Algérie le 8 mai 1945 après la Seconde Guerre mondiale où 45000 personnes ont été tuées. En 2005, la France a qualifié ce massacre comme une « tragédie inexcusable » mais elle ne l’a pas reconnu officiellement.

L’ONU définie un génocide comme tout massacre qui a pour but d’une épuration ethnique, religieuse ou raciale contre des civils. Quatre génocides du 20e siècle sont officiellement reconnus par les instances internationales dont fait partie le génocide arménien. Or, la Turquie nie totalement de parler d’un génocide. Elle le qualifie comme « victimes de guerre ».


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus