Accueil > Evénements >

Brainstorming sur le leadership et son développement en Algérie

dimanche 18 mars 2012, écrit par : M. Karim Bouadam, mis en ligne par : Boutebna N.

La matinée de ce samedi, la salle des conférences de musée national d’archéologie a abrité une manifestation culturelle initiée par le club « Rotaract club Sétif ».

Outre la projection de documents audiovisuels ayant trait aux diverses activités organisées par cette association dont les membres sont essentiellement des jeunes universitaires, une conférence a été animée par M. Nagib Bouguessa, enseignant au département de gestion de l’université Ferhat Abbas, sur le thème du « leadership au 21 siècle » Cette intervention interactive, très suivie, a été l’occasion d’ouvrir un débat sur le leadership qui se définit comme « la capacité d’un individu à influencer, à motiver, guider, inspirer, mobiliser, fédérer, mutualiser, conceptualiser » ou bien « l’art d’influencer le comportement humain de la manière voulue par le chef », tout en précisant que le leader du monde contemporain doit être une femme ou un homme du 21 siècle, dans un monde dominé de plus en plus par l’incertitude et la complexité ou le changement est la seule constante. Le conférencier a aussi développé les aptitudes liées au leader : savoir, savoir-faire, savoir-être, savoir-dire et le faire-faire en plus des qualités que sont vision, stratégie, imagination, persuasion, écoute, communication, confiance, discernement, lucidité, éthique, fraicheur, et énergie. Le leader qui est à la fois, « pionnier, éclaireur, timonier, capitaine », doit-être un modèle , « actif, créatif, réactif, proactif, inventif, enthousiaste, passionné, patient, tolérant , audacieux, tenace, ouvert, clairvoyant, dynamique, rassembleur, rêveur et réaliste … », doit disposer d’ un projet, d’une perspective et, last but no least, d’une très grande culture. Bien entendu, comme cela a été souligné, il n’est pas aisé de réunir toutes ces qualités, l’important c’est d’y travailler et donner du sens à l’action. Après avoir abordé les différents styles et modèles de commandement, le conférencier a qualifié le leader de « marathonien qui sait être un sprinter ».

La clôture de cette manifestation très réussie, a vu l’intervention des parrains à savoir les responsables de Rotary venus spécialement d’Alger qui ont encouragé les jeunes à développer d’autres action alliant humanitaire et services aux jeunes, en précisant que les clubs Rotary algériens , association à but non lucratif, se caractérisent par une très grande liberté d’action.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus