Accueil > Evénements >

Dr Sahli à Sétif.Info : « Les partis islamistes ne représentent plus une menace »

lundi 16 avril 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Lors d’un entretien accordé à notre site, Dr Sahli, 38 ans, secrétaire général du parti l’Alliance Nationale Républicaine (ANR) et tête de liste du même parti dans la wilaya de Sétif aux prochaines élections législatives, a déclaré que l’usage de la religion en politique n’est plus à la mode.

« Les partis politiques qui exercent sous une tenue religieuse ont pour but d’attirer plus de partisans et de fans. Nous ne sommes pas dans un pays multi-religieux pour brandir le nom de l’Islam. Nous sommes tous des musulmans ! ». « Les partis islamistes ne sont pas une menace pour nous. L’Algérien a compris les erreurs du passé. Il cherche aujourd’hui une vraie Assemblée avec des députés qui sauront résoudre les principaux problèmes liés à l’éducation, à l’insécurité, à l’emploi, au logement et au pouvoir d’achat », a-t-il déclaré en répondant à notre question relative à la monté de l’islamisme politique au Maghreb.

Questionné sur la transparence des prochaines élections, Dr Sahli ajoute : «  Je suis optimiste pour une transparence lors de ces prochaines élections. Je crois que l’Algérie ne va pas revivre la fraude de 2007. Cependant, nous craignons une abstention. C’est la raison pour la quelle que nous incitons tout le monde à aller voter massivement le 10 mai prochain que ce soit pour notre parti ou pour un autre ».


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus