Accueil > Evénements >

Des candidats aux élections hospitalisés

lundi 14 mai 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Depuis l’annonce officielle des résultats, plusieurs candidats inscrits aux législatives 2012 ont été admis dans différents établissements hospitaliers de Sétif. Ces derniers sont victimes d’atteintes psychologiques sévères pour certains ou de malaises cardiaques pour d’autres.

C’est principalement les candidats tête de listes qui en sont les plus visés. On enregistre également ceux qui ont été déclassés à cause de la parité féminine et d’autres qui n’ont pas été reconduits après leurs mandats de 5 ans passés à l’Assemblée Populaire Nationale.

L’enregistrement des défaites conjuguées à la perte d’importantes sommes d’argent engagées dans la campagne électorale sont les principaux facteurs déclenchant de ces malaises.

Les fausses promesses, les illusions, les certitudes parfois et les garanties sont autant de miroitement pour les néophytes non rompus à cet exercice politique ou on se soumet volontairement à la sanction du vote populaire avec au bout la réussite ou l’échec. Savoir amortir ces échecs est un exercice délicat que seuls ceux qui en sont parés arrivent à les dépasser en s’inscrivant dans le future.

Dans ces-Aventures" pour nombres de candidats, il faut noter que l’honneur et la dignité ne s’achètent pas comme il est vrai aussi : qu’à chacun son métier et les vaches sont bien gardées.

Souhaitons à ces derniers un prompt rétablissement pour revenir dans leurs affaires et à leurs familles.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus