Accueil > Evénements >

Rush sur les magasins de vêtements

lundi 13 août 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les derniers jours du mois de Ramadhan ont déclenché le compte à rebours pour la fête de l’Aïd-el-Fitr comme en témoigne l’ardeur commerciale constatée au niveau des magasins.

A une semaine de cette fête religieuse qui marque la rupture d’un mois de jeûne, la fièvre des achats des habits a déjà monté d’un cran. Un véritable rush est observé sur les magasins de vêtements pour enfants au niveau du centre ville, à la Rue de Silegue de Tandja, au marché des 1014 logts, ....

Dès la fin de la prière des Tarawih et jusqu’à une heure tardive de la nuit, les parents, accompagnés de leurs bambins se bousculent aux boutiques, magasins et autres grandes surfaces spécialisées dans l’habillement.

Les prix, même s’ils ont enregistré une augmentation par rapport à l’année précédente, n’ont pas découragé les clients qui continuent à se présenter en grand nombre.

Toutefois, même si l’engouement est là, les prix freinent les ardeurs. Un ensemble pour fillettes est ainsi cédé à 8.500 DA, une robe à 7.400 DA, une paire de sandales à 4.500 DA, des kickers à 4.200 DA et une paire de chaussures pour enfant de moins de 2 ans à ... 5.800 DA. Si le choix est varié, les prix demeurent très élevés et la qualité n’est pas souvent au rendez-vous, estiment d’autres clients.

Pour échapper à la flambée des prix qui caractérisent cette période de l’année, certains parents prévoyants, ont pris leurs devants en faisant leurs achats quelques semaines avant le début du mois de jeûne.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus