Accueil > Evénements >

Disparition du Professeur Pierre Chaulet, un médecin anticolonialiste

vendredi 5 octobre 2012, écrit par : A Nedjar.Setif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Avec la disparition il y a moins d’une année de feu Professeur Djilali Larbaoui son ami de toujours , avec lequel il était le précurseur dans la lutte en pneumo-phtisiologie, là où à indépendance de l’Algérie , la tuberculose faisait rage , voici que Le professeur Pierre Chaulet ,une autre sommité ,un ponte de la médecine nationale, résistant et médecin anticolonialiste, qui a pris une part active à la révolution algérienne, Moudjahid de la première heure , vient lui aussi de nous quitter ce vendredi matin à Montpellier, en France, à l’âge de 82 ans, des suites d’une longue maladie.

Né en 1930 en Algérie sous domination coloniale, le Pr Chaulet a acquis la nationalité algérienne juste à l’indépendance.

Compagnon du défunt Professeur Larbaoui avec lequel il faisait une paire incomparable et indissociable, ils s’étaient tous deux investis et mis au service du pays en soignant des millions de malades au moment où la médecine en Algérie se portait bien en dépit des modestes moyens dont ils disposaient.

A eux deux, ces patrons avaient formé plusieurs générations de médecins qui excellent partout maintenant, chacun dans son domaine, et font état de compétences mondialement reconnues.

Avec Claudine son épouse, qui a été professeur de sociologie à l’université d’Alger, le professeur Pierre Chaulet est le co-auteur d’un excellent ouvrage relatant leurs mémoires, « Le choix de l’Algérie : deux voix, une mémoire », sorti aux éditions Barzakh en 2012.

La nouvelle du décès de cet illustre médecin va sans doute bouleverser ses proches, la communauté médicale bien sur , mais des millions d’autres d’algériens aussi qui s’inclineront devant la mémoire de ce grand patriote et de ce scientiste qui, sans hésitation, avait choisi son camps pour être dans la lutte de la libération nationale et au plus près des plus démunis une fois l’indépendance acquise.

Homme de principes, en épousant la cause algérienne, le professeur Pierre Chaulet n’a pas renié ses convictions religieuses. Son corps sera rapatrié en Algérie son pays, pour être inhumé mardi prochain au cimetière chrétien d’El Mouradia, sur les hauteurs d’Alger.

Que dieu ait son âme.

Avec la disparition du Professeur Amrane, du Professeur Larbaoui, celle du Professeur Chaulet maintenant, une autre figure emblématique qui les rejoint, c’est tout un pan de l’histoire de la médecine algérienne et de lutte contre la tuberculose qui disparait.

lire aussi le lien : http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/26792

Note bibliographique du Professeur Chaulet :
http://www.tsa-algerie.com/divers/notice-biographique-27-mars-1930-5-octobre-2012_22375.html

Pierre et Claudine Chaulet lors d’un hommage que leur a rendu l’association-Meche3al Echahid" au club de la presse d’El Moudjadid en Avril 2012.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus