Accueil > Evénements >

Chadli Bendjedid, l’ancien président de la république, est décédé

samedi 6 octobre 2012, écrit par : A Nedjar. Setif Info, mis en ligne par : A. Nedjar

Admis en urgence en soins intensifs à l’hôpital militaire de Ain Ennadja où il se trouvait depuis une semaine à la suite d’un malaise cardiaque, nous venons d’apprendre avec beaucoup d’émotions le décès Monsieur Chadli Bendjedid dans cet hôpital à l’âge de 83 ans. Il avait été porté à la magistrature suprême en tant que président de la république de 1979 à 1992.

Il était militaire de carrière avec le grade de colonel quand il fut le troisième président de la République algérienne démocratique et populaire.

Président Chadli Bendjedid a été contraint à l’ouverture démocratique à la suite des manifestations et des événements d’octobre 88, il y a 24 ans jour-pour-jour.Il a été amené à la démission entre les deux tours des législatives de décembre 91, par suite de la montée de l’islamisme et du gain de la première manche de ces élections par l’Ex FIS de Abassi Madani et Ali Belhadj .

Cette démission a créée rappelons le un grave précédent constitutionnel et institutionnel qui ont amené à la création du Haut Comité de l’État (HCE) en ayant a sa tête le président Boudiaf (assassiné en juin 92), pour achever le mandat du président de la république démissionnaire.

Cette démission controversée a été les prémices à l’ouverture d’ une aventure qui a laissé de profondes traces et meurtrissures au sein de la population algérienne et dans le pays à la suite de ce qu’on appelle communément la-décennie noire ou rouge" durant laquelle dit-on ,Près de 200 000 citoyens auraient laissé leurs vies dans ces événements, conséquence des affrontements dans le cycle de violence qui s’en était établi par la suite de cette même démission et de l’annulation de la poursuite des élections législatives qui allaient offrir le pouvoir au FIS dissout.

Annoncée depuis quelque temps, Monsieur Chadli Bendjedid ne survira pas donc à la présentation de son livre bibliographique, prévue pour le 1er Novembre prochain.

Avec cette disparition et celle de M Ahmed Ben Bella, deux anciens présidents de la république auraient coup sur coup quitté ce monde en moins d’une année.

Que dieu ait leurs âmes.

Documents joints

(Word - DOC - 28.5 ko)


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus