Accueil > Evénements >

La Wilaya de Sétif à l’abri des besoins en eau potable en 2014

mardi 30 octobre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a affirmé ce mardi que la wilaya de Sétif sera totalement à l’abri en matière d’AEP
au début de l’année 2014.
Lors de l’inspection des chantiers des deux barrages de Maouane, près de Sétif, et de Draâ Eddiss (El Eulma), en réalisation dans le cadre du grand projet de transfert hydraulique à partir des ouvrages d’Ighil Emda (Bejaia) et d’Erraguene (Jijel), et dont les taux d’avancement des travaux ont atteint respectivement 80 % et 79 %, le ministre a fait état du-prochain lancement" des travaux de réalisation des canalisations devant approvisionner les zones urbaines à partir de ces deux réservoirs.

M. Necib a assuré qu’à terme, ces projets de grands transferts d’envergure régionale-règleront définitivement" le problème du manque d’eau potable dans la région et irrigueront pas moins de 40.000 hectares de terres agricoles.

L’ADE exploite à Sétif 39 stations de pompage et gère l’alimentation en eau potable de 30 communes totalisant une population de 1,1 million d’âmes à qui il est quotidiennement distribué 137.000 m3 d’eau.

M. Necib a également inspecté la station d’épuration des eaux usées de la commune d’Ain Oulmène, entrée en service il y a quelques semaines. Cet équipement traite les eaux rejetées par les centres urbains d’Ain Oulmène, de Draâ El Miad et de Salah Bey, avec une capacité journalière de 18.000 m3. Les eaux recyclées irriguent une centaine d’hectares de terres agricoles.

APS


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus