Accueil > Evénements >

Hollande à Alger : « A Sétif, la France a manqué à ses valeurs »

jeudi 20 décembre 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

" Je reconnais ici les souffrances que le système colonial français a infligées au peuple algérien. Parmi ces souffrances, les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata qui demeurent profondément ancrés dans la mémoire et dans la conscience des Algériens ", a déclaré ce jeudi le Président français, François Hollande, lors de son discours prononcé devant les membres des deux chambres du Parlement algérien.

Mr Hollande a reconnu que le système colonial était-brutal, destructeur et profondément injuste" infligé aux Algériens durant 132 ans de colonisation.-Pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste, brutal et destructeur. Rien ne peut justifier les agressions commises contre la population algérienne, la négation de son identité et de son aspiration à vivre libre", a-t-il affirmé.

Le président français a indiqué aussi que l’amitié entre la France et l’Algérie ne peut survivre qu’en-s’appuyant sur la vérité" et le passé de la colonisation, estimant que la vérité même quand elle est-douloureuse" doit être dite.

"Pendant 132 ans l’Algérie a été soumise à un système. Ce système a un nom. C’est le système colonial", a-t-il dit, à ce propos, reconnaissant, par la même,-les souffrances que la colonisation a affligées à l’Algérie".

Il s’agit, selon lui, d’un devoir de vérité sur une guerre qui, longtemps, n’a pas dit son nom,-la Guerre d’Algérie".-Nous avons le respect de la mémoire, de toutes les mémoires. Nous avons ce devoir de vérité sur les violences, sur les injustices, sur les massacres et sur la torture", a assuré M. Hollande.

Connaître et établir la vérité est une-obligation", a-t-il estimé, relevant l’importance de laisser les historiens accéder aux archives. Il a plaidé, à ce sujet, pour qu’une coopération dans ce domaine puisse être engagée-progressivement, afin, a-t-il précisé, que-cette vérité puisse être connue de tous".


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus